28 janvier 2021
Accueil » Angleterre: Son Heung-min (Tottenham) un joueur sous côté?
Son Heung-Min of Tottenham challenged by Marcal of Wolverhampton Wanderers during the Premier League match at Molineux, Wolverhampton. Picture date: 27th December 2020. Picture credit should read: Andrew Yates/Sportimage via PA Images
By Icon Sport - Fernando MARCAL - Son HEUNG-MIN - Molineux Stadium - Wolverhampton (Angleterre)

Tous les joueurs en Europe n’ont pas les mêmes côtes. Les uns bénéficient d’une communication agressive dans les médias au contraire des autres. C’est le cas de l’attaquant Sud –Coréen de Tottenham, Son Heung-min qui réalise de merveilleuses choses actuellement avec les Spurs. Retour sur sa carrière en pleine ascension.

Son Heung-min, le passage rapide de la Bundesliga en Premier League

Ambidextre (pouvant jouer des deux pieds), Son Heung-min (28 ans) a été formé au Sporting Séoul Dundee Club à Séoul. Il quitta son pays natal à l’âge de 16 ans pour rejoindre le centre de formation du club allemand de Hambourg SV. En trois saisons (2010-2013) avec les Blanc, rouge et bleu, ou il a été surnommé le « Müller Coréen », Son Heung- min a inscrit 20 buts en 78 apparitions. En 2013, il change de club mais reste toujours en Bundesliga. Le natif de Chuncheon, signe au profit du Bayer Leverkusen pour cinq années. Il devrait pallier au départ d’André Schürrle, qui a signé en faveur des Blues de Chelsea en Premier League. En seulement deux saisons, il inscrit environ 30 réalisations en 87 matchs. Cette prouesse lui a permis d’être déniché par Tottenham. Fin août 2015, Son s'engage pour quatre saisons à Tottenham contre une coquette somme de trente millions d'euros. Il est devenu par la même occasion, l’un des joueurs asiatiques les plus chers de l’histoire du football.

L’idylle à Tottenham

Pour sa première saison avec les Spurs, il a réussi à inscrire 4 buts en 28 apparitions et donné une passe décisive en Premier League. Pour l’exercice suivant, 2016-2017 qui était aussi disponible sur befoot.fr, il fait mieux et améliore ses chiffres. Son Heung- min marque 15 buts toutes compétitions confondues (dont 14 en 34 matches de Premier League) en 42  apparitions. En 2017-2018, il inscrit 12 buts en Premier League en 37 matchs et distribué 6 passes décisives. En Ligue des Champions cette saison-là, il a marqué 4 buts en 7 matchs. En juillet 2018, pour le récompenser, la direction du club londonien prolonge son contrat jusqu’en 2023. Une prolongation qui accorde encore plus de zèles à Son. La saison 2018-2019 a davantage montré l’importance du sud-coréen à Tottenham. Le club anglais a terminé vice-champion en Ligue des Champions contre son homologue de Liverpool. Le joyau coréen a inscrit toutes compétitions confondues, 43 matches et 16 buts. Ayant très peu joué en 2019-2020, Son réalise des forts débuts cette saison 2020-2021. Sous l’impulsion de José Mourinho et bénéficiant d’une parfaite collaboration avec Harry Kane, il a inscrit pour le moment 12 buts en 16 apparitions en Premier League (16 buts toutes les compétitions confondues). Il a atteint la barre des 100 buts avec les Spurs.

Quelques distinctions individuelles

Ancien espoir et cadet Sud-Coréen, Son Heung- min compte 89 sélections et 26 buts avec l’équipe sénior de Corée du Sud. En termes de distinctions individuelles, il a reçu le Prix Puskás de la FIFA du plus beau but de la saison 2019-2020, avec sa réalisation contre Burnley en Décembre 2019. Son a été à quatre reprises élues meilleur joueur coréen de l’année en 2013, 2014, 2017 et 2019. Il a aussi reçu plusieurs trophées de joueur du mois en Premier League.  

Son Heung-Min, connu pour son maîtrise technique, peut jouer en tant qu’ailier droit et ailier gauche. Sa polyvalence lui permet aussi de jouer dans l'axe du terrain en tant qu'avant-centre ou en attaquant de soutien. On peut même le retrouver en tant que milieu de terrain offensif. Célibataire sans enfant, Son Heung-Min aurait été contraint par son père à n’avoir d’enfant et de femme au soir de sa carrière. Est-ce le secret de sa fulgurante ascension ?

Crédit photo : Icon Sport

P