Le niveau de jeu des Verts ne nous inquiète pas et nous vous disons pourquoi !

« L’abonnement pour l’ennui est pris » ? En êtes-vous certain M. Riolo ? Nous n’avons pas la même « analyse » que vous et nous nous expliquons à l’issue de ce match nul au Parc des princes qui pourrait inquiéter dans le contenu… Décryptage.

« Le but de Beric change-t-il quelque chose ? A part le résultat, rien. Pour certains, c’est l’essentiel. Peut-être. Les Verts sont probablement heureux alors que leur jeu est toujours proche du néant absolu. Rien ne bouge à Sainté. L’abonnement pour l’ennui est pris. » C’est ainsi que Daniel Riolo débute sa chronique au sujet de la rencontre de vendredi soir entre le PSG et l’ASSE. Pour le reste, c’est le PSG qui dégustera. Il faut donc en conclure que tout est dit en une phrase pour un Daniel Riolo très sévère avec les stéphanois.

Soit, l’ASSE n’a rien montré de très enthousiasmant ce vendredi, peut-être faut-il remettre les choses dans leur contexte.

L’adversaire tout d’abord. Les Verts ne se rendaient pas à Angers ou à Lorient, ils partaient affronter le PSG qui ne vise rien d’autre qu’une victoire en Ligue des Champions cette saison ! Rien que ça ! Par conséquent, les Verts affrontaient un ogre et on aurait voulu qu’ils partent remplis d’intentions offensives ? Christophe Galtier n’a surpris personne avec sa tactique en 3-5-2, et il n’était pas nécessaire de perdre son temps à décortiquer les vidéos des entraînements de la semaine pour deviner que ce schéma serait utilisé ! L’entraîneur stéphanois a pris l’habitude de proposer ce 3-5-2 lors de chaque rencontre face au PSG. Cette organisation est celle qui a le plus mis en difficulté le PSG ces dernières saisons, notamment à Geoffroy Guichard. Avec M’Bengué de retour et Malcuit, tout était réuni pour perturber les parisiens sur les côtés et permettre aux Verts de se projeter rapidement vers l’avant.

Le milieu de terrain ensuite. A St-Etienne, il s’est passé ce que les supporters souhaitaient depuis quelques temps, à savoir un renouvellement du milieu de terrain. Exit Cohade et sur le banc Corgnet, Clément et bientôt peut-être Lemoine. Ainsi, ce sont Selnaes, Dabo, Veretout et Saivet qui constituent l’ossature du milieu new look de l’ASSE. Cela va prendre quelques rencontres pour que ces joueurs se connaissent, combinent ensemble et peaufinent leurs automatismes. Soyons patients ! Le milieu de terrain portant bien son nom, ces joueurs animent donc le coeur du jeu de l’ASSE. Pas étonnant que les Verts balbutient leur football. Christophe Galtier regrettait que la relance ait été trop précipitée, pas assez propre et nous sommes d’accord. Cependant, c’est la conséquence du manque de lien entre des lignes qui ont bougé à l’intersaison.

On s’est ennuyé parce que le plan défensif de Galtier a fonctionné ! Ce n’est peut-être pas beau à voir, mais les tacticiens apprécieront l’énorme travail effectué par les milieux stéphanois et les défenseurs centraux notamment. L’objectif numéro un était d’étouffer la relance parisienne, et ce fut chose faite. Fabien Lemoine a littéralement épuisé Marco Verratti qui n’a pu rayonner qu’à de rares moments de la rencontre (ce qui fut largement suffisant !). Jesé s’est plaint après la rencontre de ne pas avoir été assez servi par ses coéquipiers. Les stéphanois ne sont pas étrangers à la piteuse performance de l’ancien madrilène. Il fut lui aussi largement étouffé par le maillage mis en place par le technicien de l’ASSE. Que dire des performances quelconques de Thiago Motta ou en dents de scie de Ben Arfa qui n’a décidément pas le même rayonnement à Paris.

Evidemment, si l’ASSE proposait toujours ce jeu dans un mois et face à des adversaires moins solides, nous aurions des raisons de nous inquiéter un peu plus. Mais laissons le temps à Christophe Galtier de travailler et de récupérer des joueurs qui se sont rapidement blessés pour certains. Avec un groupe rapiécé chaque semaine, l’ASSE reste invaincue depuis sa défaite à Bordeaux qui vient de faire sombrer le Titanic lyonnais…

 

Alexandre S.
Suivez-moi !

Alexandre S.

Créateur de Peuple-Vert.fr en mars 2015.
Je suis bien évidemment supporter des Verts depuis que j'ai une douzaine d'années... Voilà donc près de 30 ans que je suis tombé dans le chaudron de potion magique !
Alexandre S.
Suivez-moi !

Alexandre S.

Créateur de Peuple-Vert.fr en mars 2015.
Je suis bien évidemment supporter des Verts depuis que j’ai une douzaine d’années… Voilà donc près de 30 ans que je suis tombé dans le chaudron de potion magique !

2 pensées sur “Le niveau de jeu des Verts ne nous inquiète pas et nous vous disons pourquoi !

  • 11 septembre 2016 à 14 h 56 min
    Permalink
    N’empêche que notre attaque est celle de l’année dernière qui a marqué 42 buts en 38 matchs et à fini 13ème de la L1. Hamouma n’apporte rien depuis 4 ans et ne percera jamais , surtout à 30 ans et retournera très vite dans sa caverne. Kmp n’est attaquant que de nom. Béric à du mal à marquer vu qu’il ne reçoit pratiquement aucun ballon. Soderlund ne reviendra que si on lui laisse le temps de reposer ses tendons. La défense est bonne. Le milieux prometteur et l’attaque insignifiante. Aucun tir à 20 m et aucun jeu en 1/2/3. Malcuit semble être plus un milieu qu’un défenseur. Qu’on fasse le mur à l’extérieur face au PSG : logique et excellent point (chanceux), mais contre Bastia à GG faudrait être franchement plus entreprenant , on marquera pas chanceusement 1 but à la 93 mn à tout les matchs. Quoique on en dise, le jeu est toujours aussi mauvais et les abo le montre , ils sont en baisse. Il faudrait 2 véritables ailiers qui sachent jouer, centre; deborder et marquer. Kmp 2 buts Hamouma 6 buts en 2 ans , et on les appelle attaquants, même Sall est plus efficace que ces deux là. Attendre;  cela fait plus de 160 matchs de purge que le public attend, continuons et nous jouerons devant 20000 personnes. Même les kops se vident. Le 3/5/2 est trop exigeant pour être employé perpétuellement avec des joueurs au physique fragile. 
  • 11 septembre 2016 à 11 h 46 min
    Permalink
    C’est  bizarre  je  croyais  être  le  seul  a  faire  cette  analyse  . 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Shares
Share This