A. Lacazette : « Comme si j’avais passé une saison à l’ASSE ! »

Le point positif dans cette interview d’Alexandre Lacazette, c’est qu’il ouvre les yeux de nombreuses personnes, dont les lyonnais, sur le personnage qu’est Jean-Michel Aulas. Tous les coups bas sont permis et l’attaquant lyonnais s’en offusque… Jusqu’à utiliser l’ASSE comme ultime sacrilège qu’il n’aurait pas commis pour subir un tel traitement…

« Quand Jean-Michel Aulas raconte les choses, vues de son côté, il fait penser que le joueur est en tort. Son comportement m’a blessé et déçu. Il n’a jamais rendu publiques les négociations et dévoilé les chiffres pour les autres joueurs. Pourquoi moi ? Pourquoi alors que je suis du cru et que j’ai toujours tout donné pour l’OL ? Quand on est un petit du club, de la ville, qu’on n’a jamais vraiment eu de comportement désobligeant envers qui que ce soit, être traité de la sorte, c’est blessant. Des personnes m’ont dit : « ça ne te suffit pas, tant d’argent ? N’oublie pas que tu dois tout à Lyon. » Je n’oublie pas que je dois tout à Lyon. On agit comme si j’avais insulté le club ou passé une saison à Saint-Etienne ! Tout ça parce que le club a mis les négociations sur la place publique. »

Alexandre S.
Suivez-moi !

Alexandre S.

Créateur de Peuple-Vert.fr en mars 2015.
Je suis bien évidemment supporter des Verts depuis que j'ai une douzaine d'années... Voilà donc près de 30 ans que je suis tombé dans le chaudron de potion magique !
Alexandre S.
Suivez-moi !

Alexandre S.

Créateur de Peuple-Vert.fr en mars 2015. Je suis bien évidemment supporter des Verts depuis que j'ai une douzaine d'années... Voilà donc près de 30 ans que je suis tombé dans le chaudron de potion magique !

6 pensées sur “A. Lacazette : « Comme si j’avais passé une saison à l’ASSE ! »

  • 29 septembre 2015 à 12 h 12 min
    Permalink
    on bouffe les poissons, les poissons bouffent les migrants, c’est le cycle de la vie. avec Dieu, rien ne se perd. lol.
  • 29 septembre 2015 à 11 h 10 min
    Permalink
    riffifi dans la capitale des gaules yeah un bon polar. non sans dec les quenelles sont ridicules
  • 29 septembre 2015 à 10 h 54 min
    Permalink
    c’est anecdotique, ça vise les mauvaises maniere de son patron, voir de ses subordonnés, comme fournier.
    c’est pas fait contre l’asse, mais pour dire, qu’il n’est pas respecté en retour au sein de son club.
    il fait la greve perlée a mon avis, mais cet avis, n’engage que moi.
    Je pense que son boss, il ni a pas longtemps,lui parlait en se justifiant ( vendre cher aux angalis,pour retablir une justice) visiblement ,ça prend pas beaucoup.nous nous avons forcé un peu la main ,mais c’était pas des sommes, qui sont debiles, et les mecs, tabanou , baysse, gradel, ont pu partir, mais pas comme des voleurs. la lacazette est comdamné, avec ce tampon de d’un milliard sur le front , et comme personne n’est un surhomme, il est maintenant asymilé, a quelqu’un qui regresse. Les humains ont leurs limites, mais avec des gens qui n’ont connus, a cette generation, que pouvoir egale argent et vis versa, ils en deviennent terriblement intolerant, dictatoriaux .bon lacazette est né a lyon, logique qu’il joue a l’ol, en vieillissant il comprend mieux la vie, sans doute.
    http://static.wamiz.fr/images/comics/stuffed/large/devenir-chevre-43685.jpg
  • 29 septembre 2015 à 10 h 16 min
    Permalink
    les querelles d’une Lyonnaise barbue et de sa patronne poisson (espèce classifié maquereau), on en a rien à cirer, qu’elles aillent là où est leur place: dans un célèbre bois Parisien où leurs ami(e)s ont pignons sur trottoir.
  • 29 septembre 2015 à 9 h 55 min
    Permalink
    Bah il a raison, certain lyonnais ont parler de lui comme si il avait quitter le club pour sainté. (Souvenez vous de Gomis, que beaucoup ne voulaient plus et pourtant tout le monde l’a pourrit de partir à Lyon.)

Et si vous donniez votre avis ?

Pin It on Pinterest

Shares