26 novembre 2022
Actualité

Portrait : Maysson Meité, de la dynamite dans les jambes !

C'est le quatrième volet de la rubrique de présentation de nos joueurs prometteurs du centre de formation. Après Mathis Amougou, Jebryl Sahraoui et Noan Gallo, c'est Maysson Meité, l'ailier fraîchement arrivé au centre Robert Herbin. Son parcours, une anecdote, ses éducateurs nous livrent des informations supplémentaires sur le feu follet stéphanois qui vit un début d'aventure stéphanoise tonitruant !

Une anecdote

C'est Ismaël Bamba son coach pendant 4 saisons (au PFC puis à Villejuif) qui nous livre une anecdote sympathique sur le joueur qui date de 2016. "En U9 avec le Paris FC, nous partons en tournoi à Marseille à la Pitchoun's cup (tournoi international très réputé). Maysson jouait ailier car c’était un tournoi 6. Dans ce tournoi, on effectue les matchs de poule et mon équipe n'était pas dans un bon jour. L'équipe ne jouait pas comme je le voulais. Je réfléchis pour trouver la solution car je sens que mon équipe ne donnait pas l'intégralité de son potentiel. Mon idée a été de faire jouer Maysson au milieu ce jour-là. Je le replace et il a changé le visage de l’équipe. Je ne l’ai plus jamais sorti de ce rôle-là. Un coup de poker qui s’est avéré payant. En effet, après s'être qualifiés difficilement en phases finales, nous avons remporté ce tournoi avec des victoires contre Benfica, Juventus Milan et en finale contre Bordeaux. Un excellent souvenir !"

Son parcours

Il commence son parcours footballistique au Paris FC. Ce joueur né en 2007 développe rapidement des qualités intéressantes et performe avec son club. Finalement, en U13, il rejoint l'US Villejuif, un des clubs franciliens les plus réputés en matière de formation de jeune talent. En effet, ce club du Val de Marne (94) nourrit régulièrement les centres de formation des quatre coins de la France. C'est à Villejuif que la doublette de scouts stéphanois Karouni-Anquetil repère le jeune joueur. Après des détections et l'accord avec la famille, le club fait signer un accord de non-sollicitation à Maysson. Il rejoindra l'Etrat en juillet 2022. Avant cela, il passe les tests pour intégrer des pôles espoirs, alors qu'il échoue dans les derniers tours pour intégrer la promotion à Clairefontaine, il est retenu pour intégrer celle de Reims avant de rejoindre l'AS Saint-Etienne. Enfin pendant sa deuxième année de formation au pôle, il jouera pour le club partenaire de l'ASSE durant la saison 2021-2022 : le FC Montfermeil.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par MAYSSON MEITE (@maysson_meite)

Le pôle espoir de Reims

Il intègre donc cette structure de pré-formation durant laquelle, il vit du dimanche soir au vendredi après-midi avec ses coéquipiers de génération. Il joue en revanche le week-end pour son club (Villejuif en U14 et Montfermeil en U15). Cet établissement de performance est une mise en bouche et une structure préparatoire aux centres de formation. Une véritable chance pour les pensionnaires !

Sollicité par nos soin, Gilles Thieblemont (directeur du pôle espoir Reims) a bien accepté de nous parler de Maysson Méité. Il tient à préciser, tout d'abord, que le garçon a été « absent près d’un an. En effet, il a été victime d’une rupture du ligament croisé du genou qui l’a tenu éloigné des terrains pendant de nombreux mois. Par la suite, tout a été fait durant ces 2 saisons au pôle pour qu’il revienne bien. En effet, la rééducation a été faite et adaptée avec notre préparateur physique pour qu’il arrive dans une forme optimale au centre de formation à Saint-Etienne. »

A lire également :  🚨 Le plus côté du Centre de Formation file gratuitement chez un cador européen !

Monsieur Thieblemont précise : « Maysson est un joueur discret mais travailleur. Maintenant qu’il est à Saint-Etienne, j’espère qu’il va s’investir à 200 % dans son projet et qu’il va performer. Je lui souhaite le meilleur ! »

Son profil

Toujours selon le responsable de son pôle, le joueur est pétri de talent. « Maysson est un joueur qui a beaucoup d’explosivité et de tonicité dans son jeu. Il a des capacités physiques très intéressantes. Une qualité d’appui très au-dessus de la moyenne et il est techniquement à l’aise. C’est un véritable joueur de percussions. Au pôle, on l’utilisait plutôt comme ailier gauche de façon à ce qu’il rentre sur son pied droit. Toutefois je pense qu'il peut jouer des deux côtés. À mon avis, il doit progresser dans le jeu combiné et le jeu collectif. Il a un peu de retard sur ces aspects-là du jeu à cause de sa blessure. Il aurait eu davantage d’approche sans sa blessure. Maysson a longtemps travaillé seul. »

Ismaël Bamba, son coach à Villejuif rajoute que « Maysson ne faisait pas partie des meilleurs en U8-U9 mais c’est un bosseur. Il est timide dans sa façon d’être mais quand il a la confiance du coach c’est un travailleur. Il a ce qu’il mérite avec son travail, c’est un joueur avec des grosses qualités physiques (vitesse, explosivité, endurance) qui a beaucoup progressé sur le plan technique. Aussi, c'est un garçon qui marche à l’affectif. »

Un profil qui ressemble beaucoup à celui qui a connu ses premières minutes professionnelles cette saison : Ayman Aiki.

Le début de l'aventure stéphanoise

Arrivé en juillet 2022, il effectue la préparation avec le groupe de Kévin de Jésus. Il joue régulièrement durant cette préparation et se met en évidence en inscrivant 2 buts (contre Cannet et Bourg). Ses prestations attirent l'attention de Patrice Moreau qui le convoque pour les rencontres de U17 national. Il fait sa première entrée contre Monaco en fin de match (victoire 1-0). Le week-end d'après, coach Moreau le titularise pour le derby contre Lyon la-Duchère. Victorieux 4-1, Méité va inscrire le premier but des quatre stéphanois. Sur un ballon mal dégagé par la défense adverse, il contrôle et enroule sa frappe au ras le poteau. Son premier but sous le maillot vert et blanc qui nous l'espérons en appellera de nombreux autres !

Crédit photo : asse.fr

P