24 avril 2024
Peuple-Vert.fr – Foot – ASSE – Actualité Live
ASSE - Actualités

ASSE : Une semaine qui doit servir d'exemple !

Sur un nuage après deux grosses victoires face à Troyes (5-0) et à Auxerre (0-3), l’ASSE prépare la réception d’Annecy (19ème), match qui avait tout l’air du piège par excellence. Dans une partie plus compliquée, les joueurs d’Olivier Dall’Oglio s’imposent 2-1 et montent sur la quatrième marche du classement. Retour sur la semaine des Verts.

Mardi 20 Février

Une nouvelle offre de l’ASSE pour Moueffek ?

Il sera probablement le feuilleton de cette fin de saison. Aimen Moueffek, le joueur formé à l'ASSE, est entrain de crever l'écran en ligue 2 cette saison. Après plusieurs saisons à jouer par intermittence notamment à cause de nombreuses blessures, il compte cette saison 23 matchs joués sur 25 journées. Enfin lâché par les blessures, même s’il est sorti lors du dernier déplacement à Angers, l’international espoir Marocain impressionne par sa capacité à répéter les efforts et par sa puissance physique. En fin de contrat en juin 2024, Moueffek n’a pas trouvé d’accord avec le club. Après une première offre dégainée en début de saison, offre refusée par le numéro 29 des Verts, la direction Stéphanoise serait revenu à la charge pour éviter de voir partir libre un joueur au potentiel certain. Face aux performances d’Aïmen Moueffek, les dirigeants stéphanois ont fait de la prolongation du marocain une priorité. La dernière offre se rapproche des volontés du joueur. Alors que sa prolongation sous l'ère Batlles semblait quasiment impossible, l'arrivée de Dall'Oglio rend la décision de Moueffek moins catégorique. Affaire à suivre.

Mercredi 21 février

Briançon et Moueffek disponibles samedi ?

Les Verts ont passé un samedi dernier des plus agréables à Angers, avec une victoire 0-3 et de belles promesses dans le jeu. Seules ombres au tableau, les sorties prématurées d’Aimen Moueffek et d’Anthony Briançon. Alors que l’ASSE n’a pas communiqué sur ces blessures et une potentielle durée d’indisponibilité, leurs présences face à Annecy est envisageable. Selon les informations du Progrès, les sensations seraient bonnes pour le milieu de terrain marocain. Le joueur resterait pour l'heure en salle afin de ne prendre aucun risque. Pour le capitaine des Verts, remplacé à la 70ème minute, il ne s’agirait qu’une simple mesure de précaution après une alerte musculaire. De leurs côtés, Monconduit et Wadji sont dores et déjà forfaits pour le match d’Annecy. Le milieu de terrain est suspendu à la suite d’une accumulation de cartons jaunes tandis que l’attaquant sénégalais, de nouveau blessé vendredi dernier à l’entrainement, va passer de nouveaux examens.

23 Anthony BRIANCON (asse) during the Ligue 2 BKT match between Association Sportive de Saint-Etienne and Esperance Sportive Troyes Aube Champagne at Stade Geoffroy-Guichard on February 12, 2024 in Saint-Etienne, France. (Photo by Anthony Bibard/FEP/Icon Sport)

Geoffroy-Guichard une nouvelle fois amputé d’un de ses poumons

À trois jours de la réception d’Annecy, la commission de discipline de la LFP va une nouvelle fois obliger quelques 8 000 supporters Stéphanois à changer leurs plans pour samedi. En effet, par révocation de sursis, le club sera sanctionné d'un match à huis clos pour le Kop Nord. Selon le rapport de la LFP, le club est sanctionné pour le motif suivant "'utilisation d'engins pyrotechniques et expressions orales constatées". Un événement qui s'est déroulé lors du match contre Troyes du lundi 12 février 2024 (victoire 5-0). Une nouvelle mesure de sanctions collectives qui n’arrangera pas les relations entre les ultras et la LFP, ces derniers qui s’étaient d’ailleurs unis pour mener une grande campagne de mobilisation afin de réformer la commission de discipline lors des deux premières journées de championnat de février, en Ligue 1 et en Ligue 2. Aussi dingue que cela puisse paraître, c’est la 6ème fois cette saison, sur 14 matchs à domicile, soit 43%, que Geoffroy-Guichard sera amputé d’une de ses tribunes les plus bruyantes. Chaque abonné de la tribune Charles-Paret recevra automatiquement un avoir dans son compte sur la billetterie officielle en ligne. Il sera disponible dès demain, jeudi 22 février à partir de 14h.

Jeudi 22 février

3 absences avant Annecy

Les Verts s’apprêtent à accueillir le FC Annecy pour une rencontre qui a tout l’air du piège par excellence, après deux larges victoires et, surtout, une démonstration de haute volée sur la pelouse d’Angers, deuxième (0-3). Présent en conférence de presse ce jeudi, Olivier Dall'Oglio a apporté quelques précisions sur l’état de forme de ses troupes, et trois joueurs sont dores et déjà forfait. En effet, sortie sur blessure à la 15ème minute samedi dernier, Aimen Moueffek sera indisponible ce week-end, sans pour autant s’alarmer : « Aïmen Moueffek ne sera pas disponible ce week-end, même si je ne pense pas que ce soit trop grave. ». D’autre part, comme nous vous l’annoncions déjà cette semaine, Ibrahima Wadji, blessé, et Thomas Monconduit, suspendu, ne seront pas à la disposition du coach ce samedi. De son côté, le capitaine Briançon, également remplacé en seconde période à Angers pour une gêne musculaire, sera bien dans le groupe : « Anthony Briançon va bien et sera présent. ».

Vendredi 23 février

Deux Paris FC – ASSE pour le prix d’un samedi prochain à Charléty

Comme à Bordeaux en Décembre, deux rencontres opposant le Paris FC et l’ASSE vont s’enchainer samedi prochain au Stade Charléty. En effet, après les hommes à 15h, les deux équipes féminines des deux clubs s’affronteront à 19h30 pour le compte de la 16ème journée de D1 Arkema. En grande forme, avec une 7ème place à 3 points de la quatrième place de Montpellier synonyme de play-offs, les féminines Vertes tenteront d’accrocher une formation Parisienne 3ème qui a disputé la Ligue des Champions cette saison. Pour faire les choses en grand, et alors que le Paris FC, qui a décidé de rendre ses billets gratuits toute la saison, s’attend à une grande affluence à 15h, de nombreuses animations seront mises en place entre les deux rencontres pour tenter de conserver le maximum de spectateurs avant le match des féminines, comme l’annonce Le Parisien : « Niveau pratique, les billets pour le match de Ligue 2 - à retirer gratuitement sur le site du Paris FC selon certaines modalités - pourront être utilisés pour le match de D1 Arkema. L’objectif du Paris FC est d’inciter ses spectateurs à rester au stade entre les deux matchs. Pour cela, ils vont mettre en place plusieurs animations pour faire patienter le public après le PFC-Saint-Étienne de L2, bien parti pour attirer entre 13 et 15 000 spectateurs. ». Espérons que cette belle après-midi de football soit fructueuse pour nos deux équipes Stéphanoises.

Meïvyn Agesilas signe professionnel

Arrivé en provenance de Joinville, l'attaquant polyvalent Meïvyn Agesilas a franchi les étapes à l'ASSE. Le joueur né en 2006 est arrivé en juillet 2021. Après moins de trois saisons, il signe son premier contrat professionnel. International français U16 puis U17, il est le second joueur de la génération 2006 à signer professionnel pour l'ASSE après Mathis Amougou. Doté de qualités de vitesse et de percussion intéressantes, il alterne cette saison entre le groupe réserve et le groupe U19. Le jeune attaquant formé à l’Étrat, qui s’engage jusqu’en juin 2027, a réagi à cette signature : « Signer ce premier contrat professionnel, surtout dans un club comme Saint-Étienne, me rend très fier. Je remercie le club pour sa confiance, ainsi que ceux qui ont permis cette signature. La suite ? Être au niveau en National 3 pour convaincre mon entraîneur de m'envoyer avec les professionnels et faire, un jour, mes premiers pas à Geoffroy-Guichard devant ces merveilleux supporters. ». De son côté, le directeur sportif Loïc Perrin se satisfait d’une nouvelle preuve de la qualité de la formation Stéphanoise : « L'ASSE est un club formateur par essence. On a envie de voir nos jeunes joueurs progresser et s'épanouir à l'AS Saint-Étienne. Meïvyn partage cette envie. C'est une étape pour lui. Après cette signature, d'autres l'attendent avant d'atteindre la vraie récompense, celle d'une apparition avec le groupe professionnel. ».

Samedi 24 février

Les Verts enchainent un troisième succès face à un Annecy coriace (2-1) !

Après une victoire écrasante face à une équipe médiocre de Troyes (5-0) le 12 février, les Verts ont parfaitement enchainé samedi dernier en s’imposant 0-3 sur la pelouse du SCO d’Angers, dauphin d’Auxerre et véritable cador du championnat qui n’avait jamais perdu à domicile jusqu’à présent. Pour cette réception d’Annecy, rencontre qu’Olivier Dall'Oglio a qualifiée de match piège par excellence, les Verts voulaient enchainer un troisième succès de rang pour provisoirement s’emparer de la troisième place. Confronté aux absences de Monconduit et Moueffek au milieu, ODO a choisit de maintenir sa confiance en Nadé malgré le retour de Batubinsika en alignant le 11 suivant : Larsonneur – Appiah, Briançon (C), Nadé, Maçon – Tardieu, Fomba, Chambost – Cafaro, Sissoko, Cardona. Les Verts entament la partie tambour-battant et après quelques situations chaudes, Chambost distille un amour de ballon en profondeur pour Cafaro qui dribble son défenseur avant d’adresser une galette millimétrée pour Cardona au deuxième poteau qui inscrit son troisième but en deux matchs. L’ASSE mène 1-0 (10’). La suite de la première période est bien plus accrochée avec des Annéciens qui ne lâchent rien. Impérial, Gautier Larsonneur réalise une parade réflexe exceptionnelle sur sa ligne (30’). Finalement, en fin de première période et plutôt contre le cours du jeu, les Verts font le break grâce à une belle tête croisée d’Ibrahim Sissoko à la réception d’un centre parfait de Cardona (41’). 2-0 à la pause, plus dur est fait. En seconde période, Sissoko a la balle du 3-0 mais Salles détourne sa frappe croisée (49’). Par la suite, Annecy prend le dessus et Larsonneur doit s’employer sur une frappe de Camara avant de voir l’ancien-Vert Pajot toucher la transversale (67’). En fin de partie, l’ASSE se met en difficulté quand Tardieu concède un penalty transformé par Ntamack (87’). Annecy revient logiquement dans la rencontre et pousse pour égaliser mais les Verts tiennent bon, troisième victoire de suite pour l’ASSE qui prend la quatrième place du championnat avec 41 points derrière Laval (44 points) qui s’est imposé dans la soirée à Concarneau (0-3). En conférence de presse, Olivier Dall'Oglio s’est satisfait d’une victoire dans un match compliqué : « On savait que ce serait compliqué. Annecy est une très belle équipe. On avait senti avant le match. Rien n’était fait. Il a fallu batailler. Outre la victoire, notre 3ᵉ, c’est la capacité à conserver un résultat. Dur, mais les garçons n’ont pas lâché. Je pense qu’on n'aurait pas tenu il y a quelque temps. Ils ont tenu mentalement. Je suis content de cette force mentale. Dans le jeu, Annecy a été supérieur à nous. Ils ont été meilleurs que nous. On a manqué de justesse. La notion d’équipe est importante. On a parfois été brillant ces dernières semaines. C’était plus laborieux aujourd’hui. Il faut continuer à avancer et à exister dans ce championnat. C’est sûr qu’on va se servir de cette prestation. On a eu des occasions. On a marqué quand il fallait. Mais on a su souffrir ensemble. On va pouvoir regarder la vidéo et essayer de corriger. ».

Dimanche 25 Février

Victoire de l'ASSE dans le derby (4-2)

Avec trois succès en autant de rencontre, le moral est au beau fixe pour nos Verts, comme pour nous supporters. En attendant le déplacement au Paris FC samedi prochain, la rédaction du Peuple Vert vous souhaite un excellent dimanche.

Par Gabriel.

P
Peuple Vert

GRATUIT
VOIR