24 avril 2024
Peuple-Vert.fr – Foot – ASSE – Actualité Live
ASSE - Actualités

ASSE : Le jour où plusieurs joueurs sont pris la main dans le sac

Homme de l'ombre des belles années sous Christophe Galtier, Jonathan Brison s'est exprimé dans le magasine du club, Maillot Vert. Extraits.

KMP le plus fort

Jonathan Brison  (Ex - ASSE) : "L'adversaire le plus fort ? Un futur coéquipier, en l'occurrence : Kévin Monnet-Paquet. Ce soir-là, j'occupais le poste de latéral droit, ce qui n'avait déjà rien d'évident. Sur le synthétique de Lorient, j'ai vécu un cauchemar. Il m'a tout fait ! C'était un joueur qui ne trichait pas, qui se mettait minable, excellent sur les "une-deux", sachant parfaitement s'appuyer, solliciter et faire des différences. J'avais vraiment souffert !

Le plus rugueux ? Mustapha Bayal Sall. Il n'avait peur de personne, pas même de Zlatan Ibrahimovic. L'affronter, le défier ne le rebutait pas. C'était une force de la nature.

Le plus extraverti ? Incontestablement, Jessy Moulin. Une personne en or, un coéquipier fabuleux, toujours d'humeur égale même quand il ne jouait pas. À l'entraînement, il voulait toujours tout gagner. Un mec vraiment adorable, jamais à court de blagues. Il inventait toujours quelque chose, avec Jérémy (Clément) et Lolo (Perrin), on était morts de rire."

 

Le derby dans le marbre chez Brison

Jonathan Brison  (Ex - ASSE) : "Le meilleur souvenir ? Il y en a plusieurs. Je pense notamment au derby que nous avons remporté 3-0 après vingt ans de frustration pour le club et les supporters. L'ambiance ce soir-là, je m'en souviendrai toute ma vie. C'était incroyable, tout comme la communion avec le Peuple Vert au Stade de France après notre succès en Coupe de la Ligue (1-0 face à Rennes en 2013). Et que dire de ces moments incroyables, extraordinaires sur la scène continentale. La Coupe d'Europe a une saveur et une odeur particulières. Juste uniques."

 

Pris la main dans le sac par Galette

Jonathan Brison  (Ex - ASSE) : "Une anecdote ? Un jour avant d'affronter Dijon, nous avions ouvert une bonne bouteille de rouge. Ce qui n'était clairement pas très pro même si, bien évidemment, nous n'avions bu qu'un verre chacun. Christophe (Galtier) l'a su. Il a pété les plombs et il avait raison d'être en colère. Il avait des photos prises dans la salle vidéo. Il nous les a montrées après le match. Nous avions été pris en faute et il nous l'a fait savoir. Heureusement que ce soir-là, nous l'avions emporté !"

P
Peuple Vert

GRATUIT
VOIR