21 février 2024
Peuple-Vert.fr – Foot – ASSE – Actualité Live
Actualité

#Mercato Dossier : Peut-il y avoir plus de mouvement que prévu du côté de l'ASSE ?

En toute logique, les observateurs s'attendent à un mercato hivernal calme du côté de l'ASSE. L'équipe performe et progresse à chaque sortie. Pas de quoi chambouler un effectif qui semble avoir également trouvé son équilibre dans le vestiaire. Pourtant, il semblerait que les sollicitations dont font l'objet certains stéphanois pourraient agiter le mercato de l'ASSE plus qu'on ne l'imaginait...

Robert Beric : entre prolongation et départ

Robert Beric, nous l'avons expliqué précédemment, constitue la meilleure arme offensive stéphanoise en termes d'efficacité depuis le début de saison. Loin d'avoir inscrit autant de buts que Wahbi Khazri, le buteur Slovène parvient toutefois à faire trembler les filets à quasiment chacune de ses sorties depuis un mois. De quoi attirer l’œil de nombreux clubs dont l'Etoile Rouge de Belgrade, les Rangers et un club espagnol ou portugais d'après les éléments dont nous disposons. Parallèlement à cela, l'agent du joueur clame que les dirigeants ont proposé une prolongation à son poulain cet été et n'ont depuis plus donné de nouvelles. Voilà dans quelle situation Robert Beric aborde la période de janvier.

Notre avis : Le Peuple Vert a beau être attaché à Berigoal, il y a des chances que ce dernier prenne la tangente dès cet hiver. L'ASSE voudra sûrement s'en séparer avant qu'il ne parte libre. Cependant, le temps de jeu qui lui est accordé par Jean-Louis Gasset lui assure presque une place de supersub, voire de titulaire sur certaines rencontres. On est donc loin de la mise au placard s'il ne part pas. Robert Beric a les cartes en main, d'autant qu'en signant un pré-contrat pour juin, sa liberté lui permettra de toucher une belle prime à la signature... En cas de départ, un prêt d'attaquant pourrait être envisagé. Valère Germain fait partie des pistes suivies...

[nextpage title="L'Italie fait les yeux doux à Assane Diousse"]

L'Italie fait les yeux doux à Assane Diousse

Assane Diousse est relégué depuis le début de saison au banc des remplaçants. Pire, Jean-Louis Gasset lui a par moment préféré des jeunes du centre de formation comme Mahdi Camara par exemple.

Cependant le jeune Sénégalais, qui vient d'avoir 21 ans, est toujours en phase d'apprentissage après une première expérience à Empoli (Série A). C'est en Italie que le milieu relayeur s'est fait connaître, et il y conserve une cote non négligeable. Ainsi, à ce jour ce ne sont pas moins de cinq formations italiennes qui sont venues aux renseignement pour s'attacher les services du milieu de poche de l'ASSE : Bologne, la Sampdoria, la Fiorentina, Parme et l'Atalanta de Bergame !

Notre avis : Les verts sont-ils vendeurs ou bien seulement prêteurs...? Une chose est certaine, Assane Diousse montre encore trop peu de maturité tactique pour s'imposer dans un entre-jeu stéphanois où règnent en maître Yann M'Vila et ole Selnaes !

[nextpage title="Ole Selnaes : la pépite qui va faire saliver le gratin européen !"]

Ole Selnaes : la pépite qui va faire saliver le gratin européen !

Ole Selnaes a franchi non pas un, ni deux, mais trois paliers depuis qu'il évolue aux côtés d'un Yann M'Vila impérial. Ses prestations sont extrêmement convaincantes et l'ASSE doit s'attendre à être attaqué pour le jeune international Norvégien dont le contrat prend fin en juin 2020. Actuellement, Ole Selnaes est le joueur qui représente la meilleure valeur marchande pour les Verts. Alors que l'ASSE s'est endettée à hauteur de 25 millions d'euros cet été, la tentation serait grande de récupérer la mise afin de la réinvestir dans d'autres joueurs qui permettraient au club de poursuivre sa progression. Cependant, jean-Louis Gasset ne verra peut-être pas d'un bon oeil le fait de perdre l'un des meilleurs passeurs de L1.

Notre avis : L'ASSE doit absolument le prolonger. Si une offre tombait sur le bureau de Roland Romeyer, il faudrait l'étudier avec attention. Ne pas vendre en-dessous de 15 millions d'euros. Au-delà, c'est à voir. L'idéal serait de la prolonger jusqu'en 2022 et de lui promettre un départ en juin en cas d'offre qui ne se refuse pas. Si c'était le cas, l'ASSE disposerait de fonds suffisant pour retrouver de l'ambition sur le marché des transferts.

[nextpage title="Neven Subotic : vendre, laisser libre en fin de saison ou... ?"]

Neven Subotic : vendre, laisser libre en fin de saison ou... ?

Neven Subotic déçoit dans une défense à deux, surtout lorsqu'il est associé à Loïc Perrin qui n'offre pas les garanties de vitesse nécessaires aux côtés du grand international Serbe. Cependant, depuis qu'il est aligné dans une défense à trois, Neven Subotic semble avoir retrouvé de la vigueur. Sécurisé par les présences de Timothée Kolodziejczak ou William Saliba, il offre une solution convaincante dans un rôle de dernier rempart. En fin de contrat dans 6 mois, le club va-t-il le prolonger ? Rien n'est moins sûr. Va-t-il le vendre dès cet hiver ? Certainement pas !

Notre avis : Si Jean-Louis Gasset compte poursuivre la mise en place de son 3-5-2, Neven Subotic a toute sa place et peut représenter une vraie plus-value dans l'effectif. Si à termes, Timothée Kolodziejczak (en cas de levée de l'option d'achat) ou William Saliba sont programmés pour occuper le poste de central, Neven Subotic reste un bel atout d'expérience, à l'instar de Loïc Perrin. En revanche, si la tactique revient à une défense à deux centraux, il ne faudra peut-être pas prolonger Neven et le laisser partir libre en juin...

[nextpage title="Un latéral droit pour Noël ?"]

Un latéral droit pour Noël ?

Et bien au risque d'en étonner plus d'un, et sauf affaire en or, l'ASSE ne devrait pas bouger à ce poste jusqu'en fin de saison. Il sera alors temps d'imaginer la suite pour l'an prochain, notamment s'il y a Europe ou non ? Mathieu Debuchy, souvent blessé, reste indéboulonnable lorsqu'il est valide. Dans un 3-5-2, Jean-louis Gasset a expérimenté avec réussite le repositionnement de Kévin Monnet-Paquet. Le duo devrait pouvoir tenir 19 journées et quelques rencontres de coupe... D'autant que Gabriel Silva peut dépanner et Mickaël Panos va revenir de blessure.

Notre avis : Les finances de l'ASSE sont très limitées, pour ne pas dire à sec. Recruter à ce poste n'est pas la priorité, mais ça le deviendra en juin. Il sera alors temps de réfléchir au rôle de Kévin Monnet-Paquet comme doublure et de jauger le potentiel de Mickaël Panos...

P
Peuple Vert

GRATUIT
VOIR