6 décembre 2022
Actualité

đŸ€  "Dupraz est un mentaliste, mais sans idĂ©e ni courage footballistique !"

Pascal DUPRAZ (Entraineur Saint-Etienne ASSE) during the Ligue 1 Uber Eats match between saint-Etienne and Strasbourg at Stade Geoffroy-Guichard on February 20, 2022 in Saint-Etienne, France. (Photo by Dave Winter/FEP/Icon Sport) - Photo by Icon sport

JEU, SET ET MATCH : CEST L’HONTE !

 

“Il y a des choses qui se racontent mal, et l'humiliation en est une. ” Francine NoĂ«l- Maryse

“Va quĂ©rir la dignitĂ© en enfer s'il le faut ! Et refuse l'humiliation, mĂȘme au paradis.” Al-Moutanabbi

“Quoi, l’humiliation ??? OK, c’est de ma faute. Mais quand mĂȘme ça vient surtout des joueurs. Et sinon, pour ma place en Kop, on fait comment ?” Pascal Dupraz - Le mentaliste n’a pas d’idĂ©es (Plomb. 2022)

 

The Final Countdown de Micheline (de la compta) : Mise Ă  jour 09.04.22 - Maintien M - 15pts - « Dis donc, Roger ? Tu l’as toujours la corde que je t’avais prĂȘtĂ©e l’annĂ©e derniĂšre, tu sais, quand tu pouvais plus supporter Puel ? Â»

 

Salut les Groupies,

Grosse gueule de bois pour votre cowboy @JossRandall42 en ce samedi matin. Comme le WE dernier, sauf que lĂ , ce n’est pas pour de bonnes raisons. Naufrage 
 Humiliation 
 les mots manquent moins que les idĂ©es dans les pieds de nos verts pour qualifier ce qui s’est passĂ© hier au Moustoir (de poche). En prendre 6 est dĂ©jĂ  pitoyable, mais le subir devant la pire attaque de L1 donne au cul-qui-pique une dimension nouvelle.
Le radeau de la mĂ©duse, vous l’avez, GĂ©ricault, toussa ? 
 Non le Hool’s @Jeremagic1, pas celui des trompettes 
. Les trompettes, c’est sur le terrain qu’on les a (soutien Ă  mon GrandStache @Soccerpopulaire que je vous recommande Ă  nouveau). Et bien ça : une barcasse perdue sur un ocĂ©an de misĂšre, avec des mecs verts qui s’entassent dessus les uns sur les autres, au grĂ© de l’eau 

C’était une semaine de changements drastiques Ă  l’ASSE. CIEL_MON_MAHDI_CAMARA a lĂąchĂ© le foot pour la boxe. L'ASSE, elle, semble avoir lĂąchĂ© le foot pour le tennis. Sans plus de succĂšs apparemment.

Aprùs un tel naufrage, la honte le dispute à la tristesse. Et force est de constater que c’est la honte qui l’emporte.

 

LA TACATACTIQUE DU MARÉCHAL DES LOGIS CHEF DUPRAZ


Quand j’entends le Fondu Savoyard expliquer le naufrage, il me vient des envies de lui virguler un regard aussi sanglant que l’étendard que vous savez. D’abord « c’est de sa faute Â», mais finalement « non, c’est plutĂŽt la faute des joueurs Â». Le jour oĂč on a distribuĂ© la vergogne, il devait ĂȘtre barricadĂ© dans les gogues pour autant en manquer !! Apparemment il avait « tout vu, trĂšs vite Â». Il savait que ça allait tourner au dĂ©sastre. ?? Je suis content de l’honnĂȘtetĂ© de l’analyse, mais furieux de l’immobilisme. Je ne supporte plus la distinction qu’il met dans l’art dĂ©licat de ne rien faire. Et de ne rien changer. Pourtant, sans avoir aucunement la prĂ©tention d’ĂȘtre un expert, depuis la 12Ăšme minute du match contre Troyes, et la blessure immĂ©diatement grave de I_BELIEVE_I_CAN_FALAYE_SACKO, tout le monde a compris que le systĂšme Ă  3 axiaux avait vĂ©cu. Seulement voilĂ  : passer Ă  4 signifierait sans doute mettre ELIAQUIM_BASSINGER_MANGALA (ça devient gĂȘnant, non ?...) sur le banc. Et ça 
. Personne ne comprend non plus l’insistance qu’il a avec KOLO_HIT_ZE_ROAD_JACK, joueur moyen devant l’éternel, mais qui renoue depuis plusieurs matchs avec sa vilaine manie d’une grotesque boulette coĂ»teuse de point Ă  chaque partie. Bref, l’urgence sportive est lĂ . L’effectif est certes faible, mais l’urgence appelle des choix forts. Et je suis triste de constater que j’avais raison : Pascal DUPRAZ est un mentaliste, mais sans idĂ©e ni courage footballistique, bien qu’il s’en dĂ©fende. Et quand on s’en remet Ă  Julien SABLÉ pour cette partie-lĂ  de son propre job, le cochon est dĂ©jĂ  dans le maĂŻs.
Je ne sais pas s’il n’est pas dĂ©jĂ  trop tard, mais moi vous me connaissez ? Je ne suis pas le genre de pĂ©greleux qui moisit sous les ombrages de l’indĂ©cision. Il est urgent de faire ses choix fort, car reproduire les mĂȘmes erreurs produira les mĂȘmes effets. Sans SACKO pour sĂ©curiser Ă  la fois l’axe droit et le latĂ©ral droit, et sans pistons dignes de ce nom, il faut repasser Ă  4, densifier le milieu, et prier pour qu’un mec arrive Ă  mettre des buts devant.
Ça ne rĂ©glera pas tous les problĂšmes, notamment pas celui du dĂ©sert offensif permanent, et du milieu qui s’est fait ouvrir en deux hier, mais ça nous Ă©vitera peut-ĂȘtre de nouvelles humiliations, et grappiller quelques points qui, peut-ĂȘtre 






. 

 

OU L’HISTOIRE D’UNE ABYSSALE FAIBLESSE 


Abyssale
 Nos habits sales du coup, nos tuniques vertes souillées.
Vous l’avez compris, Dupraz me semble perdu et sans idĂ©es. Mais Ă  sa dĂ©charge, le groupe dont il dispose 
. Pffff 
.. Il passe. Comme Ă  la belote. À la belote, on passe quand on n’a pas de jeu. Et dans ce Groupe, ou ce qu’il en reste si on pense Ă  tous les mecs non disponibles (FAT_KAZ, MOLLETS_DE_POULE_HAMOUMA, CRIVELLI_ET_DIEU_DONNÉ, I_BELIEVE_I_CAN_FALAYE, 
), il n’y a pas plus de qualitĂ© et QI footballistiques que de pourboire sur la table d’un bistrot Ă©cossais. Croyez-moi, le simple fait d’écrire ces mots, ça me fait comme une piquouze de mort fine dans mes humiliations. Mais Ă  un moment, il faut aussi ĂȘtre lucides, et honnĂȘtes avec nous-mĂȘmes : si l’ASSE 2021-2022 est 18Ăšme Ă  7 journĂ©es de la fin, c’est peut-ĂȘtre simplement parce que c’est sa place.
La qualitĂ© technique moyenne de ce groupe le place Ă  la frontiĂšre de la mĂ©diocrité . Mais sans jamais en sortir ! Et quand on y ajoute le souverain poncif journalistique du « plan de jeu Â» (je n’ose mĂȘme pas dire projet de jeu, ça confinerait au gros mot), et qu’on entend le coach sembler dire qu’il n’est ni suivi, ni compris (les uns pressent, les autres reculent 
. Comment veux-tu ?) le tout donne une bouillie de foot qu’on subit depuis pas mal de temps dĂ©jĂ . Alors bien sĂ»r, l’environnement global du club, la situation sportive, les affaires internes, tout ça ne doit pas aider les mecs Ă  ĂȘtre sereins dans leurs choix, avec leurs pieds, ou mĂȘme entre leurs deux oreilles. Il y en a mĂȘme quelques-uns que j’ai quand mĂȘme vu bien meilleurs Ă  d’autres Ă©poques, Ă  croire qu’ils ont perdu depuis le mode d’emploi.
Mais on s’est fait tourner par 
. Lorient. Le constat est froid. Ce groupe est intrinsùquement faible.

A lire Ă©galement :  L'OL espĂšre le maintien des Verts !

 

ET L’ABSENCE NOTOIRE DE CARACTÈRE


On a parlĂ© tactique (un terrain aussi vague qu’un programme politique. C’est de circonstance en ce moment), on a parlĂ© technique et niveau des joueurs, il ne nous reste plus qu’à Ă©voquer le « caractĂšre Â» et le mental, et la fĂȘte sera complĂšte !!!
Parce que lĂ  aussi 
. Pffff 
. Les valeurs vertes s’accommodent mal de mecs qui - Ă  dĂ©faut d’ĂȘtre brillants - ne mettent pas un minimum de tripes dans l’affaire. Et lĂ  on cherche surtout des tripes Ă  la mode de quand ? Car il ne reste que quelques matchs pour se sauver le fion. Et lĂ  oĂč on attend des guerriers, on a des mecs qui craquent, qui s’effondrent, qui s’écroulent. Pas un leader sur le terrain pour faire rĂ©agir les autres (et je ne parle pas de la connexion apparemment inexistante avec le staff). Au moindre grain de sable dans les rouages, tout le monde baisse pavillon. Pas de capacitĂ© de rĂ©action, pas d’honneur. ECG plat. Vendredi, on mĂšne quand mĂȘme 2-0, Ă  la grande surprise gĂ©nĂ©rale. Et derriĂšre on en prend 
 6 ! Mais qui fait ça ??!!
AprĂšs nous vivons sans doute tous avec de vieilles chimĂšres en tĂȘte. On croit toujours que les joueurs vont se battre pour un maillot. Mais je crois qu’ils n’en ont pas grand-chose Ă  carrer. Misons plutĂŽt sur le fait que les FDC auront quand mĂȘme envie d’ici la fin de saison de se montrer sous leur meilleur jour pour nĂ©gocier leur prochain contrat. C’est une bien triste bouĂ©e, mais je crois qu’il ne nous reste plus que ça.

Car l’ombre de l’ascenseur pour l’échafaud nous fond dessus comme un sorbet sur une plaque chauffante. Que ceux qui ont un peu de religion se signent en trois exemplaires, et dĂ©posent l’original au service des archives !

Pour mon humble part, le fin sourire qui voltigeait sur mon visage comme une blanche mouette dans un ciel d’étĂ© (mon cĂŽtĂ© poĂšte-poĂšte) aprĂšs le court « effet Dupraz Â» s’évacue rapidement par la sortie de secours.

Ah au fait 
. SVP 
 qu’on ne me parle plus de ‘vente ou pas vente ?’ 
 Ça n’est absolument pas le sujet du moment. Je m’interroge d’ailleurs sur les motivations profondes de tous ceux, mĂ©dias locaux, nationaux ou autres, qui remuent encore ce genre de mĂ©lasse nausĂ©abonde Ă  ce moment d’urgence de la vie du Club. Juste dĂ©placer le projecteur et cacher la merde au chat ?!? Un doute m’habite. Le sujet du moment c’est se maintenir et Ă  chaque jour suffit sa peine.
C’est comme ceux qui disent « Ă  quoi bon, avec tous les joueurs qui vont partir, on va faire quoi aprĂšs » ? Ben
 dĂ©jĂ , dans tous ceux qui sont en fin de contrat, il y en a plein que ça me fera du bien de ne plus voir !! Et puis c’est peut-ĂȘtre comme au Scrabble, ça sera le moment de changer toutes ses lettres. Sauf qu’attention, quand tu fais ça au Scrabble, tu passes un tour. En L2 ?.....

 

LA COMPLAINTE DES NOUVEAUX FUMIERS DE PETER B.

Salut mon Jean-Miche !!! Pour ne rien te cacher, je commence Ă  avoir des fourmis dans le moral. Donc moins envie de taquiner, tu comprends ça, toi qui la ramenait tant quand tes joueurs trustaient le haut, et beaucoup moins maintenant que tu as les essieux qui grincent dans les montĂ©es ?.... Et puis comme tes gones ont le mauvais gout de jouer dimanche en fin de journĂ©e, et que cette chronique va exceptionnellement ĂȘtre publiĂ©e plus tĂŽt que d’habitude, tu te doutes bien que j’ai autre chose Ă  secouer que d’attendre la fin de la branlĂ©e que vous allez prendre contre #RSCA Ă  la Meinau, le temps pour toi d’y faire une pause ! đŸ˜ƒ
Mais c’est dommage quand mĂȘme je t’avais prĂ©parĂ© une tirade aux petits oignons pour saluer la nouvelle brillante prestation de PIF_PAF_BOATENG Ă  West Ham ! Mais bon depuis, j’ai vu celles de HAROLD_SERGENT_MOULOUDJI et autre MANGALACTIQUE. Du coup, je crois que je ne vais pas trop la ramener pour cette fois.
Allez, sans rancune aucune !

P