28 juin 2022
Actualité

🗣 Anthony Briançon a pris le temps de bien se soigner

23 Anthony BRIANCON (no) during the Ligue 2 BKT match between Toulouse and Nimes at Stadium Municipal on May 7, 2022 in Toulouse, France. (Photo by Philippe Lecoeur/FEP/Icon Sport) - Photo by Icon sport

Nolan Roux commente l'arrivée d'Anthony Briançon chez les Verts chez nos confrères de Poteaux Carrés. Extraits.

 

Respectueux et respecté

"Il est très respectueux et très respecté. C’est vraiment le mec du vestiaire. Il n’hésite pas à prendre la parole quand il le faut. C’est quelqu’un d’honnête, d’entier. Quand ça ne va pas, il sait dire les choses. C’est quelqu’un de droit et franc. Moi, l’humain, j’apprécie beaucoup. J’ai passé du temps avec lui non seulement sur le terrain mais aussi en dehors.

C’est un joueur qui s’investit beaucoup dans un groupe et qui a été très important pour le Nîmes Olympique. Je pense qu’il va vite se faire adopter à Sainté, ses qualités humaines correspondent bien à la mentalité stéphanoise.

Antho est quelqu’un qui après l’entraînement va encore travailler et va dire « venez manger avec moi. » C’est important d’avoir un gars comme ça dans un groupe.

Porté par l’ambiance particulière des Costières, il s’est forgé cette image de bagarreur, de lâche-rien. Il a un physique très imposant. Tu lui demandes de mourir sur le terrain, il le fera."

Anthony BRIANCON of Nimes during the Ligue 1 soccer match between Nimes Olympique and AS Monaco at Costieres stadium on February 7, 2021 in Nimes, France. (Photo by Alexandre Dimou/Icon Sport)

Un défenseur complet

"Antho est un défenseur complet. Il est fort dans les duels, a un bon jeu de tête, défensivement mais aussi offensivement. Puis il est assez grand et a un bon timing. Physiquement, pour le bouger, il faut se lever tôt ! Il est très bon dans les relances, que ce soit jeu long ou jeu court. Je trouve qu’il apporte de la sérénité derrière. Même s’il n’a connu que le Nîmes Olympique, il a de l’expérience. Antho a toujours été titulaire, en L2 comme en L1.

A mon sens Antho peut jouer dans n’importe quel schéma tactique, que ce soit dans une défense à trois/cinq ou à quatre. Dans toutes les configurations, il sera à fond et mettra beaucoup d’engagement. Il peut même jouer milieu de terrain, comme il l’avait fait à l’OL et lors de ses premières saisons nîmoises. 

Un mental d'acier

Antho va sur ses 28 ans, il est à un moment charnière de sa carrière. Pour moi il va franchir un palier car il rejoint un grand club, il va jouer devant beaucoup de supporters.

Connaissant Antho, il va faire un tacle, il va se lever, il va être au taquet, il ne va rien lâcher ! Ce sont vraiment des caractéristiques qui lui correspondent. Moi je l’ai vu plusieurs fois s’arracher à la 90e alors qu’on n’en pouvait plus. S’il faut mettre la tête là où certains ne mettraient même pas le pied, il le fera. Quand dans une équipe t’as un guerrier comme ça qui est en plus est très adroit de ses pieds et très intelligent…

Vraiment, je pense qu’Antho est une excellente pioche pour Sainté. Et je ne dis pas ça parce que je le connais très bien. J’en ai parlé avec d’autres joueurs. Sainté est un club qui lui correspond."

23 Anthony BRIANCON (no) during the Ligue 2 BKT match between Toulouse and Nimes at Stadium Municipal on May 7, 2022 in Toulouse, France. (Photo by Philippe Lecoeur/FEP/Icon Sport) - Photo by Icon sport

"Il a pris le temps de se soigner"

"J’ai suivi toute son opération au genou de l’été dernier, toute sa rééducation. Comme on est potes j’ai pris très régulièrement de ses nouvelles. Il a fait une partie de sa rééducation à Clairefontaine.

Récemment, il a été dans un centre pour se préparer physiquement pendant une semaine. Je le connais par cœur mon Antho ! Je sais qu’il sera au taquet au moment de reprendre la saison. Il va se préparer comme il faut.

Antho est un dur au mal. Cela faisait un bon moment qu’il ressentait des douleurs avant qu’il ne consente à se faire opérer au genou. Antho est un bagarreur, un guerrier. Il a serré les dents pendant longtemps, longtemps, longtemps. 

Antho ne veut plus être embêté par ce genou. Il a fait le choix de faire l’impasse sur la saison et de se soigner. C’est bien ! Parce que parfois on laisse traîner, mais ça revient après, ça fait perdre des matches et ça ne règle pas le problème.

Antho a pris la bonne décision, il a pris le temps de se soigner et de respecter scrupuleusement les étapes de sa rééducation. J’ai suivi tout ça de près, j’ai su où Antho allait, ce qu’il faisait. Son programme a été très bien suivi, c’était très sérieux.

"Il n'a plus de douleur"

Pour l’avoir eu récemment, il n’a pas de douleur et a été bien soigné. Le connaissant, il n’a qu’une hâte, s’est de rejouer. Il a déjà pu le faire en toute fin de saison dernière avec Nîmes mais il souhaite maintenant refaire une saison pleine. Antho est un vrai compétiteur. Dès le premier jour d’entraînement de la semaine, il n’a qu’une idée en tête, le match du week-end qui arrive."

 

A lire également :  🗣 Anthony Briançon ? C’est un joueur de Ligue 1
P