3 juin 2023
Peuple-Vert.fr – Foot – ASSE – ActualitĂ© Live
Chronique de Joss Randall

đŸ€  La Chronique de Joss Randall : "Un espoir de convalescence"

“Jamais la marge n'a Ă©tĂ© aussi Ă©troite entre l'abandon et le salut. Jamais l'abĂźme n'a cĂŽtoyĂ© de plus prĂšs le chemin du redressement.” Antoine Pinay - Discours d'investiture, AssemblĂ©e Nationale, 6 mars 1952

The Final Countdown de Micheline (de la compta) : Mise Ă  jour 12.02.23 – OPÉRATION MAINTIEN – 22 POINTS - « Ah ben ça y est ?? On se dĂ©cide enfin Ă  se sortir le fion de la zone rouge !! Pas trop tĂŽt !! Et y avait besoin de gueuler comme un putois pour ça !!? Bon que je ne vous y reprenne plus, car c’est pas bon pour mon cƓur !!! »

Salut les Groupies !

Vous vous souvenez que votre cowboy @JossRandall42 Ă©tait sorti du stade le week-end d’avant enchantĂ© par ce qu’il avait vu (contre Annecy). Un match plein et intense, et marquĂ© par d’évidentes vellĂ©itĂ©s offensives. Ce samedi aprĂšs ce #ASSEDFCO, j’étais curieusement moins enthousiasmĂ© tout en Ă©tant encore plus soulagĂ©. Kundera avait soulignĂ© L’insoutenable lĂ©gĂšretĂ© de l’Être, je souligne pour ma part l’éternelle insatisfaction de l’Homme.

Mais bon, on ne va pas commencer Ă  faire la fine bouche ! AprĂšs 6 mois passĂ©s au pain sec et Ă  l’eau, on admettra facilement de ne pas avoir une table gastro tous les week-ends. Et puis on s’en doutait. Que toutes les Ă©quipes n’allaient pas autant ouvrir le jeu que l’avait fait Annecy, et qu’on allait probablement plus souvent ramer que jouer. Rappelons une derniĂšre fois que pour avoir un match ouvert et spectaculaire, il faut ĂȘtre deux.

En revanche, il y en a une qui a commencĂ© Ă  ressortir les cotillons et les langues de belle-mĂšre, c’est ma Micheline. 3 points de plus dans la gibeciĂšre, et en ce moment, rien en compte plus que ça.

MOINS BEAU, PLUS EFFICACE : ÇA MARCHE AUSSI

Nous retiendrons donc que face Ă  une Ă©quipe trĂšs fermĂ©e, en bloc bas (comme Florentin ou Paul), plutĂŽt bien organisĂ©e dĂ©fensivement, et inversement proportionnellement nulle offensivement, nos Verts ont fait le job. Cliniques, les gars. Car c’est enfoncer une porte ouverte que de rappeler que contre ce genre d’équipes-lĂ , le plus important est de marquer le premier but, car elles reviennent rarement ensuite. Et si possible le marquer vite pour Ă©viter de flipper. Contrat parfaitement rempli avec ce nouveau but sublime dans sa construction du duo CHARBONNIER_&_CLYDE / KRASSO_BUCO.

A partir de lĂ , je ne nous ai jamais sentis rĂ©ellement en danger, mĂȘme si j’ai dĂ©plorĂ© qu’on ait un peu arrĂȘtĂ© de jouer aprĂšs le premier but. Sans doute que les joueurs, comme moi, sentaient qu’ils avaient fait le plus dur.

Ce match fut toutefois une confirmation que le nouveau systĂšme expĂ©rimentĂ© avec succĂšs contre Annecy, ne fonctionnera pas toujours aussi bien contre toutes les Ă©quipes. Par exemple, contre ce bloc beaucoup plus bas avec des cĂŽtĂ©s bien fermĂ©s, nos « pistons » qui furent tant Ă  leur avantage contre Annecy, furent samedi bien 
 discrets. C’étaient devenus d’étroits pistons (ça c’est un cadeau pour ceux qui aiment le basket US). En revanche, comme pour mettre en valeur la thĂ©orie des vases communicants, on a cette fois beaucoup plus vu les milieux, avec notamment un BOUCHOUARI_POTTER que j’ai trouvĂ© trĂšs bon. En voilĂ  un qui a dĂ©cidĂ©ment dans les pieds tout ce qu’il faut pour faire oublier le systĂšme fiscal Ă  l’humanitĂ© souffrante. J’ai aussi suffisamment souvent chargĂ© la mule du MONCONDUIT_SANS_PERMIS pour battre ma coulpe aprĂšs cette partie-lĂ  (cela dit, tout le monde peut se tromper, comme disait ce hĂ©risson en descendant d’une brosse Ă  chiendent). Samedi, je l’ai trouvĂ© bon, en tout cas trĂšs important et utile Ă  l’équipe, Ă  dĂ©faut d’ĂȘtre brillant. Il semble que ce rĂŽle dans ce nouveau systĂšme lui va comme une feuille de vigne Ă  Adam.
Un bon milieu, posĂ© sur une dĂ©fense Ă  3 sans gĂ©nie particulier mais enfin solide. SAÏDOU_SOW_RARE a Ă©tĂ© bon. Mais comme pour MONCONDUIT_DE_CHEMINÉE, c’est la prestation d’un autre que j’égratigne souvent Ă  qui je veux rendre Ă  CĂ©sar cette fois : PÉTROT_N’EN_FAUT. Bon match. Ah c’est sĂ»r que dans l’élĂ©gance footballistique, il a souvent des maniĂšres Ă  cĂŽtĂ© desquelles celles d’Attila n’étaient que marivaudage de salon (Attila, dĂ©licieuse personne qui bien que dĂ©cĂ©dĂ© Ă  21 ans, Ă©tait trĂšs apprĂ©ciĂ© par les Huns et dĂ©testĂ© par les Autres). Mais cette fois il n’a pas commis d’erreur, propre et tranchant dĂ©fensivement. EngagĂ©. Bref, les bonnes qualitĂ©s Ligue2 BKT quoi.

LA COMPTA DE MA MICHELINE

Par-delĂ  la maniĂšre, il y en a une qui respire de mieux en mieux, c’est ma Micheline Ă  la compta. Depuis 15 jours, et bien qu’elle s’en dĂ©fende, un sourire de miraculĂ©e lourdaise ennoblit son visage. C’est que dites 
 ça commençait Ă  sentir le roussi quand mĂȘme ! Donc autant vous dire que la Micheline, le 3 5 2, 5 3 2, 4 3 3, la maniĂšre, les enseignements philosophico-tactiques des psychologues de comptoir comme moi, elle en a rien Ă  carrer, la Micheline !! Elle s’en moque comme de sa premiĂšre chaude pelisse !! Les 3 nouveaux points de samedi, on les aurait pris sur un but marquĂ© avec le boule de KRASSO_BUCO, hors-jeu de 5 mĂštres Ă  la 96Ăšme, aprĂšs ne pas avoir vu un ballon de tout le match, elle aurait exultĂ© pareil, la Micheline !!!
Alors Ă©videmment, on lui pardonne. Elle n’y connait rien au foot. Comme mon Hool’s @Jeremagic1 que j’adore (et puis, hein, Oh !! C’est « Monsieur le PrĂ©sident » dĂ©sormais, un peu de respect, il a mĂȘme sorti la redingote !! 😃)). Mais surtout, force est de constater que comme souvent, au-delĂ  d’un aspect souvent trop passionnel de la vie, ce sont souvent les femmes qui ont raison. En ce moment, tout ce qui compte pour les Verts, c’est d’engranger des points pour se sortir le cul des ronces aussi vite que possible. Redevenir sereins, comme les petits oiseaux ! 😊 Et enfin pouvoir passer des semaines entre deux matchs en ayant les nerfs moins tendus que le tamis d’une raquette de tennis au premier jeu d’un match.
Un autre truc qui a dĂ» procurer autant de plaisir Ă  ma Micheline qu’à moi-mĂȘme (sauf qu’elle c’est pour l’accroissement du larfeuille quand moi c’est juste par pur plaisir), c’est de voir un Chaudron qui se remplit petit Ă  petit Ă  nouveau, et qui chante et fait du bruit ! Qui communie et cĂ©lĂšbre, avec autant de discrĂ©tion qu’un chƓur de vierges dans une tragĂ©die grecque !! On pourrait presque se dire que vu la situation du club, qui malgrĂ© les rĂ©cents bons rĂ©sultats n’est toujours pas des plus reluisantes, c’est mĂȘme un peu « too much », mais on en a rien Ă  foutre ! C’est tellement bon ces Ă©motions retrouvĂ©es ! 😃

MAIS LE CHEMIN RESTE LONG ET JONCHÉ DE CAILLOUX

Oui mais voilĂ , comme dans toutes les rares belles journĂ©es des Verts ces derniĂšres annĂ©es, il y a toujours un « mais » qui vient nous tempĂ©rer l’enthousiasme ! LĂ  je fais bien sĂ»r allusion aux deux nouveaux blessĂ©s.
MOUEFFEK_LA_POLICE. Ça en devient triste Ă  force de rĂ©currence. D’autant plus triste et dĂ©cevant qu’il venait d’enchainer, pour la premiĂšre fois depuis trĂšs longtemps, plusieurs prestations de trĂšs bon niveau. A croire justement que c’était trop. Je n’avais pas du tout aimĂ© la sortie dans la presse de C’EST_MON_FILS_MA_BATLLÈS qui soulignait justement la fragilitĂ© du garçon. En termes de management motivationnel, j’avais trouvĂ© ça particuliĂšrement nul. Mais force est de constater que les faits sont tĂȘtus, et lui donnent raison. M’enfin, Ă  toute chose malheur pouvant ĂȘtre bon, ça nous a permis au moins de constater que la solution alternative LOBRY_WAN_KENOBI est dans ce systĂšme un pansement plutĂŽt acceptable.
Et puis bien sĂ»r CHARBONNIER_DE BAIN et lĂ , ça a l’air encore plus grave. Surtout plus dĂ©finitif. On sera tous pendus aux rĂ©sultats des analyses de lundi, mais personne ne se fait beaucoup d’illusions. Voyant son atĂšle, tout un chacun commence Ă  se faire Halliday (comme Laeticia Ă  une Ă©poque) qu’on devra se passer de lui jusqu’à la fin de la saison. Mais je rebelote-et-dix-de-dĂ©rise avec un dernier « Ă  toute chose malheur est bon ». Ce sera peut-ĂȘtre l’occasion d’une belle fin de saison de JUST_A_WADJI_GOLO, mĂȘme si un doute m’habite quand je me demande si lui aurait rĂ©ussi la remise-pichenette en 1 sur le une-deux qui amĂšne le premier but (en fait, non, aucun doute m’habite. La rĂ©ponse est non).
Mais voilĂ , parfois, on doit bien s’accrocher Ă  ce qui vous tombe sous le dĂ©sespoir 


Avec ces nouveaux blessĂ©s qui vont permettent aux mĂ©decins du club (je panse donc je suis) de justifier leur salaire, on s’aperçoit que la vigilance reste de mise, et que le chemin sera encore long et semĂ© d’embĂ»ches. Il va notamment falloir trouver les solutions de remplacement efficaces aux deux blessĂ©s, ou autres suspendus (MATHIEU_CAFAROUCHE et son rĂ©cent carton con comme un moulin Ă  vent 
 Il faut dĂ©cidement avoir des charançons dans le plafonnier pour agir comme ça Ă  ce moment crucial de la saison).

Pourtant, la sĂ©rie doit continuer, Ă  NĂźmes puis contre Pau Ă  la piaule, histoire de boucler positivement cette sĂ©rie contre les adversaires directs pour le maintien (dont je rappelle encore une fois qu’un bon maintien, vaut mieux que deux montĂ©es-tu-l’auras !!). Les fameux matchs Ă  6 points si chers au repris de justesse Roland Courbis.

Alors nous y croirons. Comme dit souvent mon mĂ©decin : dans la vie, comme dans la cirrhose, tout est question de foi. Et l’homme qui n’espĂšre plus n’est dĂ©jĂ  plus en vie, comme celui qui parle est dĂ©jĂ  en train de mentir

“En gĂ©nĂ©ral, il faut se redresser pour ĂȘtre grand : il n'y a qu'Ă  rester comme on est pour ĂȘtre petit.”

Pierre Carlet de Chamblain de Marivaux

P
Peuple Vert

GRATUIT
VOIR