Accueil » Quand Roland Romeyer raconte le transfert d'Aubameyang à l'ASSE !
Brèves

Quand Roland Romeyer raconte le transfert d'Aubameyang à l'ASSE !

Roland Romeyer est revenu avec humour dans la Grande surface (rubrique du Canal football club) sur les coulisses du transfert de Pierre-Emerick Aubameyang à l'ASSE. Le président du club nous livre ici une très belle anecdote qui en dit long sur les dessous d'un transfert dans le monde du football !

"On avait été sollicité pour éventuellement prendre un joueur, un attaquant. On s'était mis d'accord sur un salaire de 40000€. Aubameyang était arrivé, je vais dans l'immeuble des pros, le staff discute et dit "tu rigoles, c'est un coureur à pied, on ne va pas le prendre lui". Tout le monde était contre. L'agent m'a pourri : "vous n'avez pas de parole". On l'a pris, il a fait une demi-saison puisque c'était le mercato d'hiver. A la fin de cette saison, soit on nous le reprêtait une saison dans les mêmes conditions, soit on n'en voulait pas. On s'est mis d'accord avec une offre d'achat à 2.5M. J'ai dit à l'entraîneur : "qu'est-ce qu'on fait pour Aubame ?", il m'a dit : "faudrait peut-être qu'on lève l'option d'achat". J'ai négocié, je n'ai pas levé l'option à 2.5M mais à 1M€ et on l'a vendu 15M€ deux ans après."

Cependant nous ne savons toujours rien sur un éventuel pourcentage qu'aurait reçu le club sur le récent transfert d'Aubameyang à Arsenal, le manque de communication du club à ce sujet nous laissant assez pessimiste...

1
Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
Rene Morisset Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Rene Morisset
Invité
Rene Morisset

il ne faut surtout pas croire u n mot de ce que dit ce vieux zin-zin qui n'a jamais rien apporter à l' ASSE.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite