Accueil » Mathieu Deplagne : « L’ASSE revient de loin et peut désormais viser une qualification européenne ! »
Brèves

Mathieu Deplagne : « L’ASSE revient de loin et peut désormais viser une qualification européenne ! »

Autant le dire tout de suite, cette rencontre ASSE-Troyes paraît déséquilibrée lorsqu’on regarde les dynamiques des deux équipes… Pourtant, les Verts devront se méfier de cette bête blessée. Tout d’abord parce que la rencontre à Strasbourg n’a pas rassuré, et ensuite parce que Troyes sort d’une rencontre intéressante face à l’OM… Mathieu Deplagne, le latéral droit de l’ESTAC évoque la rencontre…

« J’espère qu’on va pouvoir perpétuer cet élan, d’autant qu’on va affronter des équipes qui possèdent la même aura que Marseille : Saint-Etienne, Lyon, Monaco, que des costauds. Mais c’est aussi ce que l’on doit montrer contre Caen et Montpellier. On est l’équipe la moins forte sur le papier par rapport à ces cinq adversaires. Il faut conserver ce grain de folie, ne pas se poser de question et se battre. On a été, à deux doigts d’y parvenir contre Marseille. On n’a pas pris de point mais on a fait un bon match. Une prochaine fois, ça passera. Gardons cet enthousiasme, ne nous prenons pas la tête en pensant qu’on peut échouer. Il faut emballer les matches. Après un score trop lourd à Guingamp, on a montré devant l’OM qu’on avait du caractère. C’est ce qui explique qu’on a vite marqué. Maintenant, il ne faut plus rien lâcher, jusqu’au bout. On n’a pas d’autre moyen pour y parvenir. On a les clés. 

St-Etienne, c’est une grosse ambiance. L’ASSE revient de loin et peut désormais viser une qualification européenne. Les Stéphanois viennent de gagner à Strasbourg. Ils auront un petit peu moins de pression. Advienne que pourra. Au-delà de l’adversaire, il faut surtout se concentrer sur nous. »

Source : Site officiel de l’ESTAC

Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite