7 février 2023
Peuple-Vert.fr – Foot – ASSE – Actualité
Brèves

#DERBY : "Nous avons perdu notre réputation de meilleurs supporters de France !"

Nous publions ce soir un texte qui nous a été transmis par Pierre-Olivier B. que nous avions interviewé en marge du Derby de dimanche. Le ton a changé, l'état d'esprit n'est plus le même. L'enthousiasme a laissé sa place à l'incompréhension. Un sentiment motivé non pas par la prestation des joueurs, mais plutôt par celle des supporters...

Au delà de la défaite, avoir le sentiment que les supporters abandonnent est le pire sensation que l’on puisse avoir.

Je ne reviendrai pas sur les aspects sportifs du match. On peut le résumer en un seul mot : raclée.

Je voudrai juste parler de l’attitude d’une partie des supporters. Pas celle qui est entrée sur le terrain après le geste de Nabil Fékir. Ils ont réagi avec le cœur, on ne peut leur en vouloir. Si la LFP veut nous sanctionner, une fois de plus, elle le fera, ce ne sera pas une surprise.

Ce qui m’a surpris, c’est que le stade et le Kop se vident, avant la fin du match. Je respecte infiniment les ultras, et tous ceux qui viennent régulièrement au stade. Leur investissement, tout au long de la saison, est, et restera un des atouts du club.

Alors pourquoi cet abandon soudain ? Pourquoi êtes-vous partis alors que le parcage lyonnais donnait encore de la voix ? J’ai eu un sentiment d’humiliation plus grand encore que la défaite.

Contre Manchester, contre Troyes récemment, contre Paris ou l’OM, le kop continuait à chanter, à encourager jusqu'au coup de sifflet final.

Alors pourquoi, contre notre pire ennemi, avez-vous baissé les bras ? Je vous pose la question sans colère, car je voudrais comprendre. Qu’est-ce qui a fait que vous vous êtes rendus ?  Cela, supporters, ultras, ne vous ressemble pas.

A mes yeux, dimanche nous avons perdu notre réputation de meilleurs supporters de France. On ne peut plus y prétendre, nous avons abandonné le terrain face au parcage.

Bien sûr, dans les moments difficiles, des départs en tribunes ce sont déjà produits, mais pas ainsi. Je n’ai pas le souvenir que cela ce soit produit avec une telle ampleur.

A Gérald, à Décines,  au Vélodrome, encore récemment et nous sommes habitués à voir les tribunes adverses se vider lorsque leur club prend une branlée. Pas chez nous.

Pouvions-nous laisser notre stade aux seules voix lyonnaises, qui ont pu se faire plaisir, nous insulter sans réponse, sans que notre public couvre les injures de leurs voix et sifflement.

Je ne suis pas un ultra, j’habite loin de Sainte, et je vais très rarement au stade, je le reconnais, mais j’ai le sentiment d’y être représenté par vos chants et votre engagement.

Ce que j’ai vécu, c’est un vol de bâche, et les chants lyonnais représentaient les ultras adverses posant pour une photo, avec notre bâche à l’envers. Rien de moins que la pire des humiliations.

Le geste de Fékir, je m’en fous, soyons clairs, si Hamouma, ou n’importe quel joueur Stéphanois l’avait fait, la photo nous servirai à tous de photo de profils sur les réseaux sociaux, et on serait fiers.

Mais dimanche soir, la fierté a changé de camps. Retrouvons là. Vite. Ne laissons pas croire que nous avons perdu notre force première, nos supporters, nos ultras.

@Pob76660

error: Ce contenu est protégé !!
P