L’ASSE a enregistré l’arrivée de Benjamin Guy en remplacement de Sébastien Sangnier. Les échos diffèrent selon les personnes interrogés sur le néo stéphanois. Alors qu’il semble avoir laissé un excellent souvenir du côté de Dijon, la messe est toute autre du côté montpelliérain. Extraits.

Varrault ravi !

Interrogé par Poteaux-carrés, il a donné son avis sur l’arrivée du préparateur physique qu’il a connu à Dijon.

« Benjamin m’a tenu informé qu’il signait à Sainté, on a échangé là-dessus par message. Je trouve que son arrivée est une super nouvelle. Humainement c’est une très bonne personne. Ce mec a des valeurs qui vont coller très bien à Saint-Etienne. Pour avoir bossé six ans avec lui à Dijon, je sais que c’est quelqu’un de très compétent. Il est particulièrement investi et impliqué. Benjamin est aussi quelqu’un qui a beaucoup de connaissances, ça fait longtemps qu’il est dans le foot. Il maîtrise très bien son sujet, tout ce qui a trait à la prépa physique n’a pas de secret pour lui. Je suis sûr que ça va être un vrai plus pour Sainté. Pour moi c’est une pointure de la préparation athlétique.« 

« Benjamin est top humainement, c’est un travailleur, vraiment un gros bosseur. Il est passionné par son métier, mène beaucoup de recherches. Il s’évertue à apporter de la nouveauté et sait faire adhérer les joueurs à ce qu’il propose. J’ai beaucoup aimé bossé avec lui. Avec Benjamin, on faisait beaucoup d’exercices avec ballon. Quand on est joueur, on aime bien allier les deux, la préparation athlétique et le jeu.« 

Cedric VARAULT / Max Alain GRADEL – 29.04.2012 – Saint Etienne / Dijon – 34eme journee de Ligue 1

Le midi libre se questionne sur son arrivée

« Il occupait les mêmes fonctions dans le club montpelliérain jusqu’au 17 octobre, date de l’éviction d’Olivier Dall’Oglio, comme entraîneur du club pailladin. Benjamin Guy faisait partie du staff du coach cévenol et il avait quitté le club en même temps que lui. C’était un de ses fidèles adjoints puisqu’il avait accompagné à Brest et à Dijon où il s’était connu. La nouvelle de sa signature est surprenante car un problème de préparation physique a été pointé à Montpellier depuis le début de la saison. Et donc par ricochet, c’était lui et ses méthodes qui étaient remis en cause… »

Benjamin GUY physic trainer of Montpellier before the Ligue 1 Uber Eats match between Montpellier and Nantes at Stade de la Mosson on October 31, 2021 in Montpellier, France. (Photo by Johnny Fidelin/Icon Sport)