17 avril 2024
Peuple-Vert.fr – Foot – ASSE – Actualité Live
ASSE - Actualités

Un nouveau casse-tête pour Laurent Batlles

Laurent BATLLES (Entraineur Saint-Etienne ASSE) during the Ligue 2 BKT match between Saint-Etienne and Niort at Stade Geoffroy-Guichard on April 1, 2023 in Saint-Etienne, France. (Photo by Loic Baratoux/FEP/Icon Sport)

Saïdou Sow et Lamine Fomba vont-ils provoquer des maux de tête à Laurent Batlles? Leurs prestations solides conjuguées aux retours des blessés et suspendus, devraient amener une forte concurrence au sein du groupe stéphanois. Le coach stéphanois devra faire des choix pour composer son équipe jusqu’à la fin de la saison.

Une hiérarchie claire au départ

Commençons par le défenseur stéphanois. Pourtant doté d’un fort potentiel, Saidou Sow n’apparaissait pas dans les petits papiers de Laurent Batlles en début de saison. Le coach stéphanois tâtonnant pour trouver les bonnes complémentarités durant ce début de saison poussif, lui donnait sa chance en le titularisant à Valenciennes.

Auteur d’une prestation solide ce jour-là, il eut le malheur de provoquer un penalty dans les ultimes instants de la partie permettant à Valenciennes d’obtenir le point du match nul. Depuis ce jour-là il perdit la confiance de son entraîneur. Passant dans la hiérarchie, derrière Petrot, Giraudon, Nadé ou encore Bakayoko, il dut ronger son frein sur le banc ou avec l’équipe réserve.

Lamine Fomba fut recruté cet hiver pour amener un peu plus de densité physique au milieu de terrain. Lancé en tant que titulaire à Bastia, dans un match où l’équipe a sombré, il livra une prestation moyenne. Trois jours après contre Annecy, Batlles décida de l’installer sur le banc pour mettre en place un système hybride avec Monconduit alternant le poste de milieu défensif et défenseur axial selon la possession ou non du ballon.

Ce match-là remporté dans les ultimes secondes fut un tournant de la saison. L’entraîneur stéphanois décida de jouer la carte de la continuité pour obtenir des résultats positifs. La série d’invincibilité lui donna raison et Lamine Fomba devait se contenter de rentrer en fin de match.

Des bonnes prestations

La blessure de Briancon contre Caen a donné une seconde chance à Saidou Sow. Cette fois-ci il ne l’a pas laissé passer. Puissant dans les duels, sa vitesse lui permet de ne pas se faire prendre par les ballons en profondeur dans son dos. Également précis dans ses relances, il possède toutes les qualités du défenseur voulu par Laurent Batlles. L’arrivée d’Appiah et ses quelques sautes de concentration auraient pu lui coûter sa place, mais le défenseur capable de jouer axe gauche ou droit de la défense à trois enchaînent les bonnes performances et ne sort quasiment plus du onze titulaire.

L’aventure stéphanoise de Fomba va-t-elle définitivement se lancer également? En effet pour le déplacement au Havre, Thomas Monconduit dû déclarer forfait au dernier moment. Batlles décida de titulariser l’ex nîmois à sa place. Bien lui en a pris, car Fomba livra une grosse prestation face au leader. Présent dans la récupération de balle, il n’hésita pas à se projeter balle au pied.

Capable de casser les lignes grâce à ses projections il se trouva même en position offensive à plusieurs reprises. Livrant également une bonne prestation contre Niort, il va certainement amener son entraîneur à réfléchir à la composition de son milieu de terrain pour les prochains matchs.

Des choix à faire pour Laurent Batlles

Avec les retours de suspension et de blessures de Léo Petrot et Thomas Monconduit, le coach stéphanois va pouvoir faire jouer la concurrence. Dès samedi pour le déplacement à Paris, Laurent Batlles va devoir trancher pour composer sa défense centrale. Les performances de Saidou Sow permettent au bloc défensif de l’ASSE de jouer plus haut.

En effet, sa pointe de vitesse lui permet de gérer la profondeur plus facilement que les autres défenseurs stéphanois. Malgré son carton rouge, reçu contre Le Havre, Léo Pétrot réalisait lui aussi de bons matchs depuis la deuxième partie de saison. Le profil et la polyvalence d’Appiah sont appréciés par Batlles. L’entraîneur stéphanois dispose ainsi de nombreux éléments aux styles différents, pour composer sa défense, lui permettant ainsi de s’adapter aux qualités des attaquants adverses.

Laurent BATLLES (Entraineur Saint-Etienne ASSE) during the Ligue 2 BKT match between Saint-Etienne and Caen at Stade Geoffroy-Guichard on December 30, 2022 in Saint-Etienne, France. (Photo by Alexandre Dimou/FEP/Icon Sport)

Au milieu de terrain, la concurrence est également rude. Le retour de blessure de Thomas Monconduit se précise. Joueur plus fin techniquement que Fomba, il peut également jouer plus haut dans le milieu de terrain stéphanois. Lamine Fomba possède lui un profil atypique que n’ont pas ses coéquipiers au milieu de terrain. Véritable gratteur de ballons, il permet aux deux autres milieux de terrain évoluant avec lui de jouer plus haut sur le terrain.

Capable également d’apporter offensivement, grâce à ses percées balle aux pieds, il doit encore améliorer ses placements défensifs à la perte du ballon. La fin de championnat doit lui permettre d’effectuer ses réglages pour devenir un titulaire indiscutable et s’installer définitivement dans l’équipe la saison prochaine.

Conclusion

Le mercato d’hiver a amené un effectif riche et dense à l’entraîneur stéphanois. Que ce soit en défense ou au milieu de terrain, Laurent Batlles va devoir faire des choix pour continuer la série d’invincibilité et la remontée au classement de son équipe.

Le maintien quasiment acquis, le coach stéphanois va ainsi pouvoir préparer son équipe et installé des automatismes pour la saison 2023/2024. Cette fin de championnat lui offre le luxe d’avoir du temps, le temps de préparer son équipe pour la saison prochaine chose rare pour un entraîneur. À lui d’en profiter.

P
Peuple Vert

GRATUIT
VOIR