Suite au conflit entre la Russie et l’Ukraine, les joueurs étrangers de ces championnats ont été libéré de leur contrat. De ce fait, Remy Cabella n’est plus sous contrat avec le club de Krasnodar. Un contrat qui devait se finir en juin 2022 pour le milieu offensif.

Une blessure à soigner

La Fédération International of Football association (FIFA) a autorisé une fenêtre de recrutement jusqu’au 7 avril. Une adaptation liée au contexte particulier. Cette fenêtre ouvre le champ des possibles aux joueurs libres de s’engager où bon leur semble. Remy Cabella fait partie de l’un d’entre eux, comme Samba Diallo, la piste apparue hier dans la presse. L’ex stéphanois a tout d’abord une blessure à soigner qui le laisse éloigner des terrains pendant encore quelques jours. Il devrait être opérationnel d’ici le mois d’Avril. Une des premières raisons qui explique qu’il ne soit pas engagé avec un club à ce jour.

Plusieurs pistes, l’ASSE pas impossible ?

La piste la plus chaude semble être en Grèce avec l’Olympiakos. Comme le souligne le journaliste Ignazio Genuardi, M’vila et Valbuena font le forcing pour qu’il signe. Alors que cette piste la plus crédible en terme de projet, le journaliste explique tout de même que la Turquie lui fait les yeux doux. Aussi, Saint-Etienne, Montpellier ainsi que Strasbourg seraient à l’affut. Loic Perrin jouerait-il un jeu de poker menteur ? L’issue est proche pour celui qui devra prendre une décision avant le 7 avril soit dans 10 jours maximum.