Dans Corse-Matin, l’entraîneur de l’AC Ajaccio Olivier Pantaloni a évoqué les deux joueurs que l’ASSE voulait avoir dans son effectif pour la saison 2022-2023. Il admet volontiers que le recrutement de Yoann Touzghar et Romain Hamouma n’ont pas eu les bénéfices escomptés !

En juin dernier, l’ASSE doit recomposer avec un effectif relégué en seconde division française. Laurent Batlles prend les reines de l’équipe fanion et doit rebâtir un groupe de « ligue 2 ». Dans son idée, deux joueurs sont souhaités pour encadrer ce groupe : Romain Hamouma que l’on veut voir prolonger un an et Yoann Touzghar qui est proche de s’engager aussi.

1534 minutes de jeu cumulées

Les deux joueurs s’engageront finalement à l’AC Ajaccio en ligue 1. Malheureusement, les deux joueurs de 36 ans ne reussiront pas à remplir l’objectif maintien offert à eux. De plus, ils cumuleront 1534 minutes de jeu à eux deux (1087 pour Hamouma et 447 pour Touzghar).

De multiples blessures sont venues perturber leur saison et réduire fortement l’impact qu’ils auraient pu avoir dans l’objectif maintien du club corse !

Andy DELORT scores a goal of Nice during the Ligue 1 Uber Eats match between Ajaccio and Nice at Stade Francois Coty on September 11, 2022 in Ajaccio, France. (Photo by Michel Luccioni/Icon Sport)

Des paris manqués pour Pantaloni

« Plusieurs joueurs, d’un certain âge, qui ont été recrutés l’été dernier avaient des antécédents de blessure. Ce sont des paris qui ont été faits. Des paris manqués. Notre recrutement est indéniablement un échec. Mon plus grot regret de la saison, c’est que Romain Hamouma n’ait pas pu être plus souvent sur le terrain. Quand il était 100% à l’entraînement, il y avait une telle différence avec les autres… C’était frappant ! Quand il était associé à Youcef Belaïli, on faisait peur aux adversaires. Malheureusement, Romain Hamouma a été trop souvent blessé. Je suis aussi persuadé que Yohan Touzghar, s’il n’avait pas été blessé, aurait aussi beaucoup apporté. Mais il n’a pas joué de la saison. »