Walid Acherchour et Florent Germain, consultants pour RMC sont revenus sur la dynamique des Verts après cette belle victoire à Troyes. Extraits.

Walid Acherchour : « Depuis le début de saison, le contexte extra-sportif pèse énormément sur le club et les joueurs. C’est très dur d’analyser. Je n’étais pas dans le catastrophisme en ce qui concerne le maintien. On ne va pas s’enflammer après 2-3 bons résultats.
En tout cas, on sent que personne ne veut lâcher. J’ai bien aimé l’interview de Claude Puel que je trouve très lucide. Il ne lâchera pas. J’ai l’impression qu’il transmet ça à ses joueurs. Pour moi, le premier tournant c’est face à Angers. Tu viens de prendre 5-1 catastrophique à Strasbourg, tu perds 2-0 et tu arrives à remonter. Là je penses que tu peux sombrer. Pour l’instant ce n’est pas flamboyant mais dans cette opération commando maintien cette équipe montre qu’elle a des vertus. Cela fait du bien de voir Saint-Etienne comme ça. […]
Puel est un mort de faim. Sur le but inscrit par Trauco tu as l’impression qu’il a gagné la coupe du monde. Dans ce contexte, ça pouvait s’enliser. « 
Florent Germain : « Tout le monde les envoyé en Ligue 2, ce n’est pas le cas. Maintenant on verra sur la durée. Beaucoup de buts ont été inscrit en fin de match. Ce qui dénote une force mentale. Dans ces moments-là ce sera forcément utile. Tu as l’effectif que tu as, tu sais que tu peux jouer le maintien avec les qualités que tu as. Maintenant il faut de la force mentale, du courage et ne rien lâcher.
Avec les derniers résultats, ils ont sauvés la possibilités du rêve de se maintenir. Il y a 3 matchs la Ligue 2 leur tend les bras. Et là… Le timing de la com de Puel a repositionné l’église au milieu du village. C’est un symbole fort.
Il faut regarder la concurrence. Je fais une différence en fonction des qualités des équipes. Par exemple, Lorient a les qualités de jeu pour s’en sortir. Alors que je placerais Reims dans la catégorie des équipes qui peuvent descendre. Il faudrait que Sainté arrive à mettre Reims, Metz et Clermont derrière eux. Je pense que Troyes ou Lorient pourra arriver à s’extirper par le jeu. »