21 février 2024
Peuple-Vert.fr – Foot – ASSE – Actualité Live
Actualité

🔥 Coach ASSE : Un nom ressort à nouveau !

Patrice Garande of caen during the Ligue 1 match between Olympique Lyonnais and SM Caen at Parc Olympique on March 11, 2018 in Lyon, . (Photo by Romain Lafabregue/Icon Sport)

Depuis mardi soir, l'AS Saint-Etienne n'a plus d'entraîneur pour le groupe professionnel. Laurent Batlles, Manu Da Costa et Romain Brottes ont étyé démis de leurs fonctions. Laurent Huard et Romain Hamouma prennent temporairement le relai. Pour autant, la situation devra rapidement bouger.

Des Verts sans staff

Les Verts se trouvent dépourvus de staff aujourd'hui. Depuis l'éviction de Laurent Batlles et de son staff les stéphanois n'ont pas trouvé le successeur de Laurent Batlles pour l'heure. Si ça se bouscule au portillon, les propositions peinent à séduire pleinement l'ensemble des composantes de l'AS Saint-Etienne.

Loïc Perrin s'est exprimé sur le sujet hier en conférence de presse :

Loïc Perrin (directeur sportif ASSE) : "On recherche un nouvel entraîneur que l’on veut faire venir le plus rapidement possible mais ce processus peut être long. On connaît l’importance de ce choix. On a rencontré deux candidats, on en rencontrera encore au moins un troisième. On ne s'est pas fixé de deadline car c’est un choix important, il ne faut pas se tromper. On cherche un entraîneur avec de l’expérience, car on en a besoin, et Français. Le projet est le même : finir dans les cinq premiers pour avoir une chance de monter."

Une situation donc compliquée pour l'ASSE. D'autant plus que les dirigeants stéphanois ne souhaitent pas proposer un contrat de plus de six mois au futur coach des Verts. La vente en toile de fond, un budget 2024 qui pose question, trop peu de visibilité pour se projeter sur les années à venir en l'état.

Ce que confirme Le Progrès dans son édition du jour :

" Reste donc à trouver l’oiseau rare, ou plutôt le pompier de service, qui sera prêt à venir pour une mission commando de seulement sept mois. Une durée contractuelle qui est déjà un frein comme l’a d’ailleurs reconnu Perrin. « Oui, il y a eu des refus mais l’ASSE attire toujours. J’ai reçu un nombre important de candidatures. »

Garande à l'ambuscade ?

Dall'Oglio, Laurey, Antonetti, Kombouaré, Irles, Bettoni, la liste des prétendants est longue. Si certains seraient prêts à accepter un contrat précaire dans une situation compliquée, ce ne sont pas les noms qui séduisent le bord stéphanois pour l'heure.

Pour autant, l'horloge tourne. Si Laurent Huard a bien accepté rendre service, son passage ne sera que temporaire. Les dirigeants stéphanois doivent rapidement trouver une solution.

Dans ce contexte très particulier, un nom revient une nouvelle fois. Comme, il y a un an, Patrice Garande réapparait au rayon des prétendants.

Le Progrès résume :

 " Une certitude, Olivier Dall’Oglio (59 ans) a fait halte à L’Etrat ce jeudi, interrogé notamment par Roland Romeyer qui l’aurait placé en haut de sa pile… Problème, comme trop souvent au sein d’un club soumis aux courants contraires, chacun tient à pousser son champion. Si la piste Irles a été écartée, Thierry Laurey (59 ans), un autre habitué de la Ligue 2, ne ferait pas non plus l’unanimité et assure « ne pas avoir été contacté ».

Du coup l’option Patrice Garande (63 ans), très tenté par un retour dans son ancien club formateur, pourrait (re)prendre de l’épaisseur en mettant tout le monde d’accord. « C’est un choix important à faire le plus rapidement possible mais il ne faut pas se tromper », dixit Perrin, prêt à laisser passer le match capital à Bordeaux samedi prochain (15 heures) avec Huard sur le banc si le consensus tarde à se faire. "

Dénouement dans les jours à venir...

P
Peuple Vert

GRATUIT
VOIR