21 février 2024
Peuple-Vert.fr – Foot – ASSE – Actualité Live
A la Une

🔎 ASSE : Laurent Batlles, ses soldats... et les autres !

22 Victor LOBRY (asse) - 19 Leo PETROT (asse) - Laurent BATLLES (Entraineur Saint-Etienne ASSE) during the Ligue 2 BKT match between Rodez and Saint Etienne at Paul Lignon Stadium on August 12, 2023 in Rodez, France. (Photo by Sylvain Thomas/FEP/Icon Sport)

Alors que l'aventure de Laurent Batlles à la tête de l'équipe professionnelle masculine de l'ASSE s'achève, replongeons nous dans les chiffres, classements et temps de jeu. Entre joueurs cadres, jeunes joueurs plus ou moins utilisés et espoirs déchus, de nombreux enseignements sont à tirer de ces 57 matchs.

Au cours de son aventure à l'ASSE, Laurent Batlles a fait jouer 53 joueurs au total. Différentes catégories de joueurs sont ésquissables pour les différencier :

  • Les joueurs en instance de départ à l'été 2022 lors de l'arrivée de Batlles au club :  Aouchiche, Youssouf, Bouanga, Camara ou encore Neyou.
  • Les joueurs arrivés dans les bagages de Batlles : Pétrot, Briançon, Bouchouari, Cafaro, Lobry, Wadji, Monconduit, Chambost, Giraudon, Dreyer, Pintor
  • Les joueurs qui sont partis au cours de la saison 22/23 : Silva, Palencia, Namri, Bakayoko, Maçon
  • Les joueurs qui ont rejoint le club à l'hiver 2022 : Appiah, Larsonneur, Bamba, Nkounkou, Fomba, Charbonnier
  • Les joueurs qui ont quitté l'ASSE cet été : Krasso, Nkounkou, Sow, Bamba, Giraudon, Pintor, Mouton
  • Les joueurs qui ont rejoint l'ASSE cet été : Batubinsika, Sissoko, Tardieu, Diarra, Bentayg, Rivera (retour de prêt)
  • Les jeunes formés à l'ASSE : Aiki, Cissé, Saban, Bladi, Owusu, Nokoue, B. Fall, Othman, A. Sidibé, C. Fall, Gauthier, Raveyre, Bile, Lhéry

Les 4 fantastiques de Laurent Batlles

Durant son mandat à l'ASSE, le coach originaire de Nantes s'est presque toujours appuyé sur une colonne vertébrale immuable dans son équipe. À chaque ligne, ou presque, Laurent Batlles disposait d'un "cadre", un titulaire en puissance. Durant cette saison et demi, Léo Pétrot, Anthony Briançon, Benjamin Bouchouari et Mathieu Cafaro sont les 4 joueurs à avoir obtenu le plus de temps de jeu. Il est important de noter que Léo Pétrot est très largement en tête. Le défenseur formé à l'ASSE a fait son retour en grâce dans son club formateur aux côtés de Laurent Batlles. Titulaire indiscutable, matchs entiers, polyvalence (piston, latéral et défenseur central) sont autant d'ingrédients qui expliquent le statut qui fût le sien sous la houlette de Laurent Batlles. Ces 4 joueurs cités sont également ceux qui ont été le plus titularisés sous Laurent Batlles :

  • Pétrot : 45 titularisations
  • Briançon et Bouchouari : 40 titularisations
  • Cafaro : 39 titularisations

Derrière ces 4 fantastiques présents depuis l'été 2022 et le début du projet autour de Laurent Batlles, on retrouve 3 joueurs qui ont participé à une partie seulement de cette aventure. Dennis Appiah tout d'abord, arrivé en janvier 2023, et qui a disputé au total 3.191 minutes en 36 matchs, soit une moyenne impressionnante de 88,6 minutes par match. Lui aussi s'est imposé dès son arrivée comme titulaire indiscuptable (faute de concurrence ?) dans le couloir droit stéphanois. Jean-Philippe Krasso, homme fort de l'ASSE la saison passée le talonne avec 2.982 minutes en 35 matchs (moyenne de 85,2 min/match). En 7ème position, on retrouve Gautier Larsonneur, arrivé comme Dennis Appiah au début de l'année 2023 pour être le gardien numéro 1 de l'ASSE. Il a disputé en tout et pour tout 2970 minutes de jeu en 33 matchs.

Les temps de jeu à l'ASSE sous Laurent Batlles :

  1. Léo Pétrot : 3984 minutes
  2. Anthony Briançon : 3418 minutes
  3. Benjamin Bouchouari : 3311 minutes
  4. Mathieu Cafaro : 3209 minutes
  5. Dennis Appiah : 3191 minutes
  6. Jean-Philippe Krasso : 2982 minutes
  7. Gautier Larsonneur : 2970 minutes
  8. Victor Lobry : 2553 minutes
  9. Ibrahima Wadji : 2331 minutes
  10. Thomas Monconduit : 1989 minutes

La paradoxe Victor Lobry : De l'espoir à la descente aux enfers

En 8ème position, on retrouve un certain Victor Lobry qui cumule 2553 minutes de jeu, un temps impressionnant à première vue. Mais la réalité est plus divisée. Certes le milieu de terrain passé par Pau, a le 8ème temps de jeu cumulé depuis l'été 2022.  Mais ce temps de jeu est reparti sur 52 matchs. C'est le joueur qui a participé au plus grand nombre de matchs sous Laurent Batlles. La moyenne de temps de jeu global est donc de 49,1 minutes de jeu par match. Une distinction claire et nette est faisable entre la saison passée et cette année.

La saison 2022/2023 de Victor Lobry

  • 37 matchs joués sur 39 possibles
  • 25 titularisations
  • 2.170 minutes de jeu, soit 58,6 minutes de jeu par matchs. 4ème temps de jeu
  • 1 but et 1 passe décisive
  • 2 cartons jaunes

La saison 2023/2024 de Victor Lobry

  • 15 matchs joués sur 18 possibles
  • 3 titularisations
  • 383 minutes de jeu, soit 25,5 minutes de jeu par matchs. 18ème temps de jeu
  • 1 carton jaune

78 réalisations par 19 buteurs différents

En 57 matchs, l'ASSE de Laurent Batlles a inscrit 78 buts, toutes compétitions confondues. L'ex-coach des Verts a pu s'appuyer sur différents buteurs en puissance. 2 joueurs en particulier ont inscrit à eux deux, 37,2% des buts des Verts : Jean-Philippe Krasso (17 buts, parti cet été) et Ibrahim Wadji (12 buts, blessé quasiment depuis le début de saison). Derrière les deux serial-buteurs de la saison passée, on retrouve Ibrahim Sissoko arrivé cet été en provenance de Sochaux (8 buts), puis Mathieu Cafaro (7 buts) et Nkounkou et Charbonnier (6 buts).

Les buteurs de l'ASSE sous Laurent Batlles (tcc)

  1. Krasso : 17 buts
  2. Wadji : 12 buts
  3. Sissoko : 8 buts
  4. Cafaro :  7 buts
  5. Charbonnier ; Nkounkou : 6 buts
  6. Bamba ; Chambost : 4 buts
  7. Moueffek : 3 buts
  8. Petrot : 2 buts
  9. Aiki ; Bentayg ; Bouchouari ; Briançon ; Lobry ; Mouton ; Pintor ; Rivera ; Tardieu : 1 but

Du côté des passeurs (L2 uniquement), c'est encore Jean-Philippe Krasso qui truste la première place avec 12 passes décisives. Derrière, on retrouve Niels Nkounkou avec sa deuxième partie de saison dernière en boulet de canon (7 passes décisives), puis Mathieu Cafaro (6 passes) et Dylan Chambost (4 passes).

Quid des jeunes issus du centre ?

Enfin, la relation de Laurent Batlles avec les jeunes issus du centre a été mouvementée. Quand nous entendons jeunes ici, nous excluons Moueffek, Green et Nadé qui sont membres à part entière du groupe professionnel depuis plusieurs années. À son arrivée à l'ASSE à l'été 2022, Laurent Batlles avait annoncé laisser plusieurs casiers vides dans le vestiaire pour laisser l'opportunité à des jeunes de les obtenir grâce à leurs performances. Au final, ce projet est vite tombé en désuétude face au début de saison très compliqué de l'ASSE la saison passée.

Les gestions des cas Sow, Rivera et Mouton sont des exemples parlant de la relation qu'entretient Batlles avec les jeunes. Saïdou Sow n'a jamais réellement eu sa chance en début de saison dernière, jusqu'à ce que Laurent Batlles, mis devant le fait accompli des blessures à répétition de Briançon, doive le faire jouer plus régulièrement (27 matchs au total, dont 19 titularisations). Ce manque de confiance accordée par son coach a d'ailleurs poussé le jeune international guinéen à quitter son club formateur cet été. Pour Maxence Rivera, la situation est différente, l'attaquant est parti en prêt l'année passée au Puy, et en est revenu avec la ferme intention de prouver à Batlles qu'il avait le talent pour intégrer son groupe. Au final, Rivera a été titularisé à 5 reprises cette saison, et a joué 9 matchs. Enfin, pour Louis Mouton, c'est la situation inverse de Rivera, puisque le milieu de terrain est parti en prêt à Pau cet été après avoir passé la saison dernière dans le groupe pro de l'ASSE.

À côté de cela, Laurent Batlles a, lors de chaque préparation estivale, tenté d'intégrer des jeunes joueurs. En 2022, c'est Ayman Aiki et Antoine Gauthier qui avaient su tirer leur épingle du jeu pendant la prépa. Le premier d'entre eux a même pu participer activement au début de saison dernière (2 titularisations, 7 matchs joués, 1 but) avant de retourner en réserve.

Cet été, c'est Karim Cissé qui s'est fait remarquer. Sa préparation de très bon niveau et ses premiers matchs professionnels, bien que quelques peu compliqués, ont séduit la sélection de Guinée qui l'a convoqué pour la première fois en septembre. Au total, Karim Cissé a disputé 8 matchs cette saison pour 142 minutes de jeu.

Enfin, Laurent Batlles a pu faire parfois appel à d'autres jeunes du centre en fonction des blessures, suspensions et maladies et plus récemment pour un match de coupe de France. Mais en 57 matchs, aucun jeune issu du centre n'aura véritablement su éclore et s'imposer aux yeux de Laurent Batlles.

crédit photo : ASSE.fr

P
Peuple Vert

GRATUIT
VOIR