30 janvier 2023
Peuple-Vert.fr РFoot РASSE РActualit̩
Actualité

🗣 W. Saliba : "Je suis très fier de disputer la coupe du monde !"

William SALIBA of France during the FIFA World Cup Qatar 2022, Group D match between Tunisia and France at Education City Stadium on November 30, 2022 in Doha, Qatar. (Photo by Baptiste Fernandez/Icon Sport)

William Saliba était en conférence de presse hier avec l'équipe de France. À l'approche du 8e de finale qui se jouera ce dimanche à 16h, le défenseur formé à l'ASSE s'est exprimé devant la presse. Le numéro 17 français a connu son premier match en coupe du monde contre la Tunisie à 21 ans. Une véritable performance pour le garçon qui a grandit sur les terrains du centre Robert Herbin. Extraits de sa conférence.

« On va tout faire pour essayer de finir le match avant les tirs au but. Mais c’est sûr qu’il faut toujours les travailler à l’entrainement parce qu’on ne sait jamais ce qui peut se passer dans un match. On a vu que le gardien polonais était bon dans cet exercice. Mais il ne nous impressionne pas non plus. On se concentre sur nous d’abord. On va tout faire pour essayer de gagner le match avant les tirs au but. »

Sur son rôle de remplaçant

« Je ne dirais pas que je suis déçu, c’est ma première Coupe du Monde. J’ai 21 ans, je suis jeune. Après c’est clair que tous les joueurs ici veulent commencer les matchs, mais ça n’est pas possible. Moi en tout cas je ne suis pas déçu. Je suis déjà très fier d’être ici. Je me tiens prêt au cas où le coach ait besoin de moi. »

« Avant un match il ne faut pas être impressionné sinon on va ne que regarder le joueur en face, mais c’est sûr que Lewandoswki est un joueur de classe mondiale, un joueur auquel il faut faire attention. Après on a de très très bons défenseurs dans cette équipe de France, on a la chance d’en avoir, on va essayer de le stopper. »

« Bien sûr qu’on se sent tous concernés. Même ceux qui jouent moins, ou peu. Quand on ne joue pas on doit se tenir prêt et comme là c’est des matchs à élimination directe, il faut aussi essayer de les encourager (les titulaires), ne pas les blesser à l’entrainement. C’est un groupe, on est 25 (24), et on espère qu’on ira jusqu’au bout. »

« Pour moi les cadres de cette équipe sont les plus anciens, ceux qui sont là depuis longtemps, ceux qui ont beaucoup plus de sélections et d’expérience que nous. C’est eux qui nous donnent des conseils, surtout à nous qui venons à peine de débuter en Equipe de France et qui disputons notre première coupe du monde. »

« C’est clair que Marseille m’a beaucoup aidé à atteindre l’équipe de France. C’était une année où j’étais en prêt, c’était important pour moi d’enchainer les matchs. Donc j’ai eu des bonnes performances, j’ai été récompensé avec cette première sélection en mars. C’est sûr que jouer dans un très bon club comme ça, quand t’es bon, tu as plus de visibilité pour aller en équipe de France. »

A lire également :  Varrault dithyrambique sur Benjamin Guy contrairement aux montpelliérains !
17 William SALIBA (fra) during the French Team Football - press conference on December 2, 2022 in Doha, Qatar. (Photo by Anthony Bibard/FEP/Icon Sport)

Sur la Pologne

« On sait que ça va être une très bonne équipe vu qu’ils sont en 1/8ème de finale de Coupe du Monde. C’est forcément une très bonne équipe avec de très bons joueurs, la plupart joue dans des bons clubs européens. On en connait certains aussi comme le gardien, Milik, comme Glik et un ou deux autres noms que j’ai oublié. Mais ça n’est pas une équipe à prendre à la légère. S’ils sont là c’est qu’ils le méritent. »

« Le coach nous a aussi répété que c’était une autre compétition qui commençait maintenant. Mais non je n’ai pas senti une pression supplémentaire, l’équipe et le groupe sont comme au début, c’est mieux comme ça. Le match arrive vite et on doit l’aborder comme on a abordé le début de la compétition. »

Des surprises

« C’est sûr qu’on a vu beaucoup de surprises depuis le début de cette coupe du monde, notamment avec l’Allemagne qui est déjà sortie. Mais il n’y a pas de petites et grandes équipes. Tout le monde peut battre tout le monde. Et même si d’autres nations ont perdu, ça n’empêche pas qu’on soit frustré encore après cette défaite face à la Tunisie. Mais bon on est passé au-dessus et on est concentré sur la Pologne. »

« Le coach m’avait prévenu que j’allais rentré à l’heure de jeu donc j’ai pu mieux me préparer. Mais voilà je ne saurai pas à chaque fois quand je vais rentrer donc je dois me tenir prêt au cas où. Les défenseurs centraux de base dans un match, on ne rentre pas trop en jeu. Quand tu rentres dans un match comme ça vers la fin, il y a beaucoup plus d’intensité, tu dois être directement chaud sinon ça peut être dur. »

17 William SALIBA (fra) during the FIFA World Cup 2022, Group D match between Tunisia and France at Education City Stadium on November 30, 2022 in Doha, Qatar. (Photo by Anthony Bibard/FEP/Icon Sport)

Sur Hugo Lloris qui va rejoindre Thuram

« C’est exceptionnel d’avoir autant de sélections dans une grande nation comme la France. Ca nous inspire nous aussi les jeunes, on veut faire pareil. On sait que le chemin est long mais en tout cas on est très fier pour Hugo et on espère que ça ne sera pas la dernière »

P