17 janvier 2022
Actualité

Ruben Martinez : "J'espère que nos joueurs se donneront à 100% pour vraiment montrer qui est le meilleur !"

Ruben Martinez a donné une longue interview au très bon site Get Football News France. Il y explique sa relation avec Oscar Garcia et le sens du travail entrepris avec Oscar Garcia et l'ensemble du staff. Une interview qui apporte un éclairage sur le fonctionnement du nouveau staff et sa motivation à faire progresser l'ASSE ! Nous avons traduit pour vous cette interview...

En relativement peu de temps, vous avez gravi les échelons jusqu'au poste d'entraîneur-adjoint.Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur votre rôle ? 

Le préparateur physique et moi essayons de construire les entraînements pour les joueurs. Normalement, nous analysons le jeu la semaine précédente et essayons de fixer des objectifs afin de gagner le prochain match. Je met en place des exercices pour l'attaque et je joue en défense. Après cela, je travaille avec le milieu de terrain. 

Pouvez-vous nous parler un peu de travailler avec Oscar et comment cette relation a commencé ? 

Notre relation a commencé à Barcelone au centre de formation. Quand Oscar a décidé d'entraîner dans le football professionnel, il a voulu que je vienne avec lui. Il m'a donné une opportunité et bien sûr je le remercie beaucoup pour cela. Maintenant, notre relation est comme un mariage (rires) parce que nous nous connaissons depuis longtemps. C'est un excellent entraîneur qui est toujours très professionnel. Il est important de savoir distinguer notre relation au travail et à l'extérieur. 

Oscar Garcia et vous constituez un duo. Oscar est connu pour son style agressif. Est-ce une philosophie que vous partagez tous les deux? 

Nous travaillons ensemble depuis neuf ans et nous avons plus ou moins les mêmes idées. Nous sommes semblables parce que sinon, il serait difficile de travailler ensemble. Bien sûr, nous aimons jouer dans un style offensif car nous venons de Barcelone où l'attaque est la philosophie principale. Nous aimons garder la balle et avoir plus de possession que l'adversaire - c'est cette philosophie que nous essayons de construire ici. 

Saint-Étienne en tant que club est bien connu pour ses supporters passionnés. Y a-t-il quelque chose de spécial au sujet du club et des fans que vous avez remarqués depuis votre arrivée?

Les fans sont la chose la plus importante à Saint-Étienne, vous savez. La foule est très impressionnante lors des matchs et vous les entendez crier à chaque match. Il faut savoir que Saint-Étienne est l'un des clubs les plus importants de l'histoire du football français. C'est le seul club qui a 10 titres de champion. 

Le football change, avec de nouveaux investisseurs. Saint-Étienne est l'un des seuls clubs à capitaux français (c'est-à-dire sans investissement étranger) et avec des équipes comme le Paris Saint Germain, il est trop difficile de lutter contre les investissements étrangers. 

Au cours des cinq dernières années, Saint-Étienne s'est toujours battu en tête de la Ligue 1, mais il lui manquait quelque chose pour se qualifier pour la Champions League. Le manque de capital est-il la pièce manquante ou est-ce autre chose que Saint-Étienne peut changer?

Nous essayons d'installer une nouvelle philosophie. Saint-Étienne se situe aux alentours de la 9ème place en termes de budget en Ligue 1. Je pense que nous pouvons nous battre pour l'Europa League cette année. 

Dans le passé, Oscar Garcia a fait l'éloge de votre capacité à remplir plusieurs rôles au sein de son équipe d'entraîneurs. D'où vient votre flexibilité?

Écoute. Nous sommes un staff complet, avec un entraîneur adjoint français et un entraîneur de gardien de but français. Nous devons écouter les idées des autres et essayer de garder les bonnes idées. 

Vous et Oscar avez transformé le style de jeu d'un club avec relativement peu d'arrivées lors du mercato. Est-ce que compter sur les jeunes est le pilier le plus important de votre stratégie cette saison ? Ou, y a-t-il quelque chose qui se passe dans les coulisses que nous n'avons pas le privilège de voir ?

Nous avons un budget de taille moyenne, donc bien sûr nous nous tournons vers les jeunes joueurs et à Saint-Étienne,  nous avons une bonne académie. Je crois que six ou sept jeunes joueurs ont commencé à s'entraîner avec nous. Cependant, nous avons complété l'équipe avec des joueurs expérimentés. Nous formons les joueurs de l'académie en équipe réserve et peut-être qu'un jour dans le futur, nos joueurs de l'académie seront importants pour nous. 

Est-ce que Christophe Galtier et son équipe d'entraîneurs ont laissé l'équipe dans un état convenable quand vous êtes entré ?

Petit à petit, les joueurs ont commencé à assimiler ce que l'on attendait d'eux après avoir incorporé les 3 ou 4 joueurs arrivés lors du mercato.

Mais, pour les joueurs qui étaient déjà dans l'équipe, diriez-vous qu'ils étaient en bonne forme ?

Je dirais que oui. 

En ce qui concerne les jeunes joueurs, y a-t-il un individu au sein de l'équipe qui vous a particulièrement impressionné ?

Oui, mais pas seulement avec les jeunes joueurs. Nous travaillons individuellement avec chaque joueur et je pense qu'il est très important d'améliorer tous les joueurs.

Y a-t-il quelqu'un en particulier qui, selon vous, a un bel avenir? Ou, un jeune joueur que vous voyez percer à Saint Etienne ?

Probablement, je pense qu'il y a 2 ou 3 joueurs qui peuvent jouer à un bon niveau avec de grosses équipes. 

Qu'est-ce qui vous a surpris au sujet du style de jeu général en Ligue 1 ?

C'est une ligue physique. Il y a beaucoup d'équipes qui jouent en utilisant la puissance physique. Vous pouvez également trouver des équipes comme PSG, Marseille et Monaco qui aiment garder la balle, un peu comme ce que nous prônons. Vous devez être capable de changer d'approche chaque semaine pour vous adapter. Par exemple, un coup vous jouez au PSG qui veut garder la possession et la semaine d'après vous jouez à Montpellier, qui est un style de jeu différent. Il faut préparer les joueurs à ces situations. 

Je vois, donc la Ligue 1 abrite divers styles de jeu. 

Oui, mais en général, c'est une ligue plus physique. Je pense qu'il y a seulement 3 ou 4 équipes qui peuvent jouer avec notre philosophie. Jouer pour garder la balle. Des équipes comme PSG, Marseille et Monaco. 

Vous avez votre premier derby Saint-Étienne - Lyon à venir le mois prochain (NDLR : L'interview a eu lieu en octobre). C'est l'une des plus grandes rivalités de Ligue 1. C'est un grand événement, quelles sont vos  attentes ?

J'espère gagner (rires) ! Mais c'est sûr que ce sera une bonne ambiance. Lyon est devant nous pour seulement deux points en ce moment (correct au moment de l'interview). Je pense que ce sera un match passionnant avec beaucoup de passion. J'espère que nos joueurs se donneront à 100% pour vraiment montrer qui est le meilleur ! 

Vous avez mentionné que l'une de vos cibles pour Saint-Etienne cette saison est la Ligue Europa. Y a-t-il d'autres objectifs cette saison?

Pour le moment, les autres objectifs sont de construire un style et de construire une équipe. Cette année pourrait être un peu une année de transition pour installer nos idées. Il n'est pas facile d'arriver et d'essayer de créer une bonne équipe, mais nous nous battrons pour être le plus haut au classement.

Donc, vous allez d'abord travailler sur le changement de culture et ensuite travailler sur des attentes plus réalistes ? 

Oui c'est cela.

Qui pensez-vous va gagner la Ligue 1 cette saison ?

Pour moi, le favori est le PSG. Ils ont la meilleure équipe et pour le moment ils n'ont perdu aucun match. Ils vont gagner le championnat à coup sûr. 

Personnellement, quels sont vos objectifs ultimes pour le reste de votre carrière?

Pour l'instant, je ne pense pas à l'avenir. Nous sommes là pour travailler. Bien sûr dans le football cela dépend des résultats, mais notre objectif est de faire une bonne saison avec Saint-Étienne.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus voté
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
noam
noam
4 novembre 2017 9 h 16 min

300%

1
0
Qu'en pensez-vous ? A vous de commenter !x
()
x
P