21 mai 2022
Actualité

Le bulletin des verts après Dijon - ASSE (0-1)

Quand s’arrêteront-ils ? Sur la lancée de leurs formidables prestations du mois de mars, les verts ont une nouvelle fois régalé les foules en proposant un football audacieux et offensif. Ils s’imposent logiquement 1-0.

Ruffier (6) : Il n’a jamais été inquiété à part sur une tête déviée par son poteau.

Pierre Gabriel (7) : Un nouveau match où il montre la voie aux siens avec de bonnes montées et une énorme frappe qui inquiète le portier adverse.

Perrin (4.5) : Jamais dans le match car malade, il est remplacé par Lacroix (59’).

Théophile Catherine (6.5) : Il a livré un gros duel face à Diony, qu’il a plutôt éteint. Un match solide.

M’bengue (5.5) : Sans être flamboyant, il fait déjà bien mieux que Polomat.

Selnaes (6) : Bien meilleur que lors de ses précédentes sorties, il a récupéré beaucoup de ballons pendant la première mi-temps. En fin de match, il a fait comme toute l'équipe en allumant une chandelle à chaque récupération.

A lire également :  Sow et Sylla ne partiront pas en vacances rapidement !

Veretout (6.5) : Pas vraiment plus inspiré que les autres, il a le mérite de marquer un joli but sur une action personnelle. L’histoire retiendra qu’il apporte la 1000ème victoire de l'histoire aux verts.

Saivet (2) : Catastrophique et remplacé par Corgnet (64’) qui a eu quelques situations intéressantes et revient plutôt bien dans le groupe.

Hamouma (5) : Bien peu de prise de risque. Il semble en pleine dépression, et on ne peut pas lui en vouloir vu les matchs de son équipe.

Monnet Paquet (4.5) : Beaucoup trop de carences techniques pour jouer sérieusement au football.

Beric (5) : Quelques bons mouvements dans la surface mais beaucoup moins d’impact en dehors. Remplacé par Lemoine (83’) dans une personnification de l’ambition stéphanoise en fin de match.

L'adversaire (4.5) : Inoffensifs à part sur un poteau en début de match, les dijonnais ont réussi à être moins bons que leurs adversaires.

 

P