23 octobre 2021
13 Miguel TRAUCO (asse) during the Ligue 1 Uber Eats match between Saint Etienne and Bordeaux at Stade Geoffroy-Guichard on September 18, 2021 in Saint-Etienne, France. (Photo by Christophe Saidi/FEP/Icon Sport) - Miguel TRAUCO - Stade Geoffroy-Guichard - Saint Etienne (France)
Actualité

Miguel Trauco, le Diesel Péruvien

Auteur d'une prestation plus que correct dans le Derby, Miguel Trauco a rejoint la sélection péruvienne dans la foulée. Retour sur le début de saison du latéral gauche. Son histoire en Vert est-il un éternel recommencement ?

En prenant un peu de recul sur l'histoire de Miguel Trauco sous le maillot Vert, nous pourrions dire que les saisons passent et se ressemblent.

Une première saison poussive

Arrivé pendant l'été 2019 en provenance de Flamengo, le péruvien était inconnu du grand public. La grande majorité n'avait pu l'observer qu'une fois. Lors de la Coupe du Monde 2018 où il devait tenir le jeune K.M'Bappé.

Titularisé dès le premier match de la saison par G.Printant à Dijon, il effectuera une saison en demi-teinte. Il tarde à convaincre Claude Puel qui reprend l'équipe à l'aube du derby remporté 1-0 le 6 Octobre 2019. Pour sa première saison, il jouera 19 matchs en Ligue 1 dont 17 en tant que titulaire. Il démontre une palette offensive intéressante qui lui permette de marquer un but et de livrer deux passes décisives. Mais ses largesses défensives lui coutent finalement sa place.

Une seconde saison opportuniste

A l'été 2020, Claude Puel le place en troisième position dans la hiérarchie des latéraux de l'aile gauche. Le Manager des Verts ne veut plus du péruvien dans son effectif. Plusieurs rumeurs l'envoie en Grèce ou en Turquie. Il restera finalement dans le Forez. Placardisé, il "profitera" de la blessure d'Y.Maçon et les prestations de T.Kolodziejczak pour réintégrer le onze de Claude Puel le 18 octobre face à Nice (défaite 1-3). Il enchainera ensuite les matchs au cours de la saison, pour finir titulaire au poste d'arrière gauche : 26 matchs dont 22 titularisations en L1.

Troisième act, on prend le même et on recommence ?

Alors que nous aurions pu penser qu'il enchainerait : Bis repetita cet été. Miguel ne sera pas retenu en cas d'offre intéressante. Il arrive dans sa dernière année de contrat (3 ans) en juin 2022. Mais fin Août, Trauco est encore et toujours stéphanois. Une nouvelle fois, il débute très mal la saison et se voit relégué sur le banc de touche au profit de T.Kolodziejczak qui lui est préféré.

Contrairement aux autres années, la sélection du Pérou ne joue pas son rôle de soupape. @RomainL., spécialiste du foot péruvien chez Lucarne Opposée nous précise : "

Vu qu’il a mit du temps avant de jouer en club, Trauco avait perdu sa place en sélection. Pour le coup son remplaçant, Marcos Lopes a fait le taff dans son couloir à tel point que tout le monde le réclame maintenant. Sauf que Gareca préfère quand même Trauco (quand il a du rythme) et il sera donc titulaire ce soir face au Chili et sans doute pour les prochains matchs.(Bolivie et Argentine)

Comme à son habitude, Miguel a donc mal débuté la saison. Il se trouve régulièrement sur le banc des Verts. Et comme depuis 3 saisons, il réintègre le onze de départ. Il est aligné dans une défense à 5 face à Monaco et Nice, puis dans un système à 4 pour le Derby.

Le latéral péruvien va-t-il s'imposer comme à son habitude en cours de saison ? On en prend le chemin avec un T.Kolodziejczak repositionné dans l'axe.

Les années se suivent et se ressemble pour Miguel Trauco.

Crédit Photo : Icon Sport

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
0
Qu'en pensez-vous ? A vous de commenter !x
()
x
P