28 février 2024
Peuple-Vert.fr – Foot – ASSE – Actualité Live
Actualité

Loïc Perrin fait le bilan du mercato et se projette déjà sur janvier

Loic PERRIN during the Ligue 2 BKT match between Paris FC and Saint-Etienne at Stade Charlety on April 8, 2023 in Paris, France. (Photo by Christophe Saidi/FEP/Icon Sport)

Cela faisait longtemps qu'on n'avait pas entendu le directeur du recrutement, Loïc Perrin. Alors que les Verts vont mieux et retrouvent des couleurs, il s'est exprimé dans Le Progrès sur la situation sportive de l'ASSE.

Les verts jouent ce soir pour tenter d'accrocher la 4ème place du classement et de se rapprocher d'un leader lavallois qui survole la Ligue 2 avec 25 points sur 30 possibles. Une position au classement qui satisfait Loïc Perrin qui indique que le club est "dans les temps de passage". L'objectif reste bien évidemment une remontée en Ligue 1, et se retrouver en embuscade après le premier quart du championnat est positif.

Toutefois, malgré ce bon classement, l'ASSE ne parvient pas à convaincre. Dans le contenu, il y a peu de motifs de satisfaction, si ce n'est une solidité défensive qui semble se confirmer match après match. Perrin, en tant qu'ancien défenseur, souligne d'ailleurs cette qualité : "Notre satisfaction, c’est d’être la troisième meilleure défense du championnat. On sait que si on performe dans ce domaine, on sera dans le haut du classement. Cela a été le cas du Havre (1er, 19 buts pris, meilleure défense, NDLR) l’an dernier et d’Ajaccio (2e, 19 buts encaissés, meilleure défense, NDLR), il y a deux ans, qui n’ont pas été forcément très brillants."

Malgré cela, les Verts ne proposent rien de réellement emballant aux supporters. Offensivement, c'est le néant. Loïc Perrin en est bien conscient et s'accorde à dire qu'il y a des choses à améliorer dans le jeu.

Comme il est rare que le boulanger vous explique que son pain est mauvais, le directeur du recrutement est également revenu sur le mercato estival et se dit satisfait. Selon lui, les recrues se sont bien intégrées, ont trouvé leurs repères et ont même été décisives et permis aux verts de glaner des points.

Perrin se dit très satisfait de son travail...

Ibrahima SISSOKO of Saint Etienne and Laurent BATLLES coach of Saint Etienne and Loic PERRIN Sport Director of Saint Etienne during the press conference of AS Saint-Etienne on July 10, 2023 in Saint-Etienne, France. (Photo by Romain Biard/Icon Sport)

Le changement de système qui a vu les Verts passer d'un 352 à un 433 n'est pas non plus le signe d'un mercato ayant insuffisamment répondu aux exigences du système à trois axiaux selon le chef du recrutement. Pourtant, en étant incapable de remplacer Nkounkou suffisamment tôt et de trouver un profil similaire à droite, Loïc Perrin a bel et bien poussé Laurent Batlles à imaginer un autre système pour consolider sa défense. Perrin explique que "les recrues jouent", et qu'il "a simplement semblé bon au coach de changer et c’est pour l’instant plutôt bien senti. [...] Aujourd’hui, ce système nous réussit mais ça ne veut pas dire que ce sera le même dans un mois." Les arguments sont implacables.

Et puisque le mercato estival fut bon, que les recrues s'épanouissent et sont à l'origine de la bonne santé des Verts, il faut donc en conclure que si rien n'allait au début de la saison ou que si rien ne va d'ici au mercato hivernal, la cellule de recrutement prendra également sa part de responsabilité.

En attendant, les Verts travaillent sur le renforcement de l'équipe stéphanoise en décembre prochain. Pour une fois, on nous annonce un hiver plus calme. Il faut dire que la panique s'empare des dirigeants depuis plusieurs saisons maintenant. Le mercato est devenu une spécialité de l'ASSE qui, dans un élan d'effroi, a tendance depuis trois saisons à ouvrir grand son portefeuille pour sauver un paquebot stéphanois systématiquement à la dérive à ce moment-là du championnat.

Cette saison, tout devrait bien se passer. Si Perrin remarque que le flanc droit de la défense est un secteur où un renfort serait le bienvenu, il dit l'équipe plutôt "bien équilibrée." Selon l'ancien capitaine des Verts, le classement de l'ASSE conditionnera le recrutement. Toutefois, Laurent Batlles pourra aussi piocher dans le centre de formation pour trouver certaines solutions. Ainsi, l'ASSE ne fera pas de folies... La vérité de la fin octobre n'étant pas celle de début janvier, il est urgent de ne pas trop augurer de ce que sera le mercato des Verts en janvier. Le club stéphanois nous a trop habitué à l'instabilité pour que même en eaux calmes, nous ne nous attendions pas à la tempête...

P
Peuple Vert

GRATUIT
VOIR