Accueil » Léo Lacroix : « Nous verrons ce qui va se passer… Si je reste à Saint-Etienne ou si je pars ! »
Actualité

Léo Lacroix : « Nous verrons ce qui va se passer… Si je reste à Saint-Etienne ou si je pars ! »

Léo Lacroix, prêté cet hiver à Bâle (Suisse) sera de retour à St-Etienne le 29 juin pour la reprise de l’équipe professionnelle après que le club Suisse ait refusé de lever l’option d’achat assortie au prêt. Un retour qui pourrait être de courte durée puisque le club cherche toujours à se séparer du géant Suisse. Ce dernier s’est exprimé à ce sujet dans le média Brésilien Esportes.

Léo Lacroix : « Bâle fut une très bonne expérience. En fait, j’ai insisté pour aller à Bâle. Quand la proposition de Bâle est arrivée, j’ai voulu y aller. En plus d’être le plus grand club de Suisse, c’est une équipe qui a réussi à se hisser parmi les 16 dernières équipes en lice en Ligue des Champions. C’était un rêve de jouer cette compétition. J’ai fait de mon mieux pour y aller. En fin de compte, cela s’est avéré plus compliqué que prévu. Comme il y avait une option d’achat dans le contrat de prêt, Bâle n’a pas souhaité payer le montant réclamé. Il n’y a pas eu de négociation entre St-Etienne et Bâle parce que dans le contrat il y avait une clause d’option d’achat pour un montant de 3 millions d’euros. Bâle avait jusqu’au 30 avril pour lever l’option auprès de l’ASSE. Ils sont venus me dire qu’ils ne m’achèteraient pas, et j’ai donc su que je retournerai à Saint-Étienne. Ils ont une politique d’achat bon marché afin de faire des plus-value à la revente. Ensuite, j’ai moins joué. J’ai quand-même été content d’avoir joué la Ligue des Champions.

Léo Lacroix : « Je ne voulais pas rester à Bâle »

En fait, je ne voulais pas rester à Bâle. Je souhaiterais juste avoir plus de temps de jeu. À Saint-Étienne, en première partie de saison, j’ai joué quelques rencontres mais je voulais enchaîner. C’était ce que j’avais à Bâle au début, jusqu’à ce qu’ils décident de ne pas lever l’option d’achat. Je voulais vraiment jouer les deux matches en Champions League, montrer de quoi j’étais capable et voir ce qu’il se passerait. Le marché des transferts s’ouvrira dans quelques jours. Mais je ne voulais pas rester à Bâle.

Dans le football, vous devez être prêt dans n’importe quelle circonstance. Jouer contre des équipes et des joueurs exceptionnels, contre des équipes qui joue au milieu du classement et celles qui luttent contre la relégation. Fin juin commencera la pré-saison, nous verrons ce qui va se passer. Si je reste à Saint-Etienne ou si je pars.

Léo Lacroix : « Un grand honneur de jouer pour Flamengo un jour ! »

« Jouer à Flamengo ? Je suis de Rio de Janeiro. Bien sûr, ce serait un grand honneur de porter le maillot de Flamengo, pour l’histoire du club, les fans. Flamengo grandit jour après jour. Pourquoi pas ? Ce serait un grand honneur de jouer pour Flamengo un jour. »

Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite