Accueil » Pour l’ASSE, le changement c’est maintenant !
Actualité

Pour l’ASSE, le changement c’est maintenant !

Nous reprenons cette expression rendue célèbre par notre ancien Président, car c’est avec cet unique esprit de vouloir changer enfin vraiment les choses que les Verts parviendront à se sortir du marasme dans lequel ils se sont mis après une première moitié de saison catastrophique. A l’orée de la rencontre face à l’OM, 

Et si ce mercato, avec l’arrivée de six joueurs internationaux, trois Français (Debuchy, M’Vila et Ntep), un Slovène (Berić), un marocain (Tannane) et un Serbe (Subotić), a déjà illustré pleinement ce changement, il en faudra encore un peu plus pour remonter au classement et ne pas se retrouver à se faire peur à jouer le maintien en fin de saison. Le prochain match face à Marseille, où la victoire stéphanoise est coté à 3,90 sur BetStars contre 1,90 pour Marseille, sera la marche suivante à passer après celle grimpée face à Caen puis face à Amiens, samedi dernier.

La première chose qu’il fallait changer pour retrouver un jeu et des résultats plus corrects était avant tout l’équipe. Tous les supporters le disaient, il fallait au moins un joueur de classe en plus par ligne, avec priorité pour un défenseur central. Et c’est à ce poste qu’on a failli se retrouver sans rien, après l’échec de Mitrović dont la visite médicale s’était révélée peu concluante. Finalement, ce fut un mal pour un bien, car Neven Subotić semble être d’un niveau supérieur à Mitrović, étant même habitué aux joutes supérieures de la Ligue des Champions et de la Bundesliga. Avec le retour de Robert Berić en pointe, qui remplace le mystère Diony, prêté en seconde division anglaise, et l’arrivée de Yann M’Vila presque au top de sa forme car au sortir d’une saison et demie pleine, il y avait de quoi être rassuré. Et cerise sur le gâteau avec le prêt de Paul-Georges Ntep, sûrement grâce au carnet d’adresses du coach Gasset. C’est également ce carnet d’adresse qui a permis d’attirer Mathieu Debuchy qui a fait étalage de ses qualités dès sa première titularisation samedi dernier à Amiens.

Pour la première fois depuis de nombreuses années, les présidents et leur staff ont retenu la leçon des erreurs de recrutements passées et ont su trouver les bonnes pioches. Hasard ou pas, ce mercato réussi coïncide à la redistribution des responsabilités et prérogatives au niveau de la cellule de recrutement…

Mais même si ces joueurs, appelés à faire partie de l’équipe titulaire, vont faire du bien à l’ASSE, ils ne pourront sauver le club à eux tout seul. D’autres choses devront changer. Et là, c’est dans le jeu que le changement doit se faire. Si les matches avec Galtier n’ont jamais connu de flamboyance spectaculaire, il y avait tout de même un état d’esprit irréprochable, sauf sur les 3 derniers mois de son bail, et surtout une solidarité entre les joueurs et un vrai esprit d’équipe. Le court passage d’Oscar Garcia a clairement cassé cela, voulant peut-être tout bouleverser trop rapidement, et les joueurs ont pour certains lâché leur entraîneur qui a ensuite lâché le club. L’intérim de Julien Sablé avait pour but de retrouver cet esprit guerrier, mais l’absence des cadres de l’équipe associée à des résultats constamment négatifs n’ont pas permis à Saint-Étienne de retrouver la sérénité. Désormais, avec la trêve, un bon mercato, un coach expérimenté, et quelques victoires en poche, il n’y aura plus d’excuse valable pour toute nouvelle mauvaise série ou absence de révolte. Les joueurs ont montré ces dernières semaines qu’ils étaient capables de se souder autour de Gasset et de son adjoint Printant, et enfin faire honneur au maillot vert après près d’un an de chute libre.

La dernière chose qu’il faudra faire perdurer selon nous sera du fait des supporters, qui ont répondu présent ces dernières semaines. Après avoir fait les gros titres et fustigé la direction, place désormais à ce que l’on appelle communément l’Union Sacrée. Les groupes de supporters l’ont promis, nous pouvons donc compter sur eux ! En apportant dès à présent leur soutien sans faille à des joueurs qui ne l’ont pas toujours mérité, ils tireront indubitablement l’équipe par le haut et ce ne sera qu’avec un Chaudron plein et chantant que l’équipe retrouvera la confiance nécessaire pour faire de bons résultats. Avec ce nouvel état d’esprit dans la tête de chacun, staff, joueurs et supporters, il y a encore de l’espoir pour cette saison et surtout pour la prochaine, en espérant qu’il ne soit pas déçu. A commencer par vendredi soir et cette rencontre face à des Marseillais en pleine confiance… peut-être trop !

2
Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
avatar
2 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
pierrickcoeurvert Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
coeurvert
Invité
coeurvert

Si la médiocrité est contagieuse (on a pu le vérifier de longs mois avec la descente aux enfers des Verts), la qualité peut l’être aussi. Avec l’arrivée de nouveaux joueurs huppés, certains, sur le dernier match, ont haussé leur niveau de jeu et l’on peut à nouveau espérer de bons matches.
Notre championnat se partage en deux parties: 4 équipes au dessus et 16 équipes en dessous avec une lutte pour échapper à la relégation qui va être acharnée.
Vendredi les Verts doivent faire preuve d’enthousiasme, contre l’OM qui leur est normalement supérieur, ils n’ont rien à perdre et tout à gagner: refaire vibrer GG et trouver un nouvel élan.

pierrick
Invité
pierrick

Mais enfin soyez réaliste, l’on ne peut pas Affirmer que le prétendu apport de BERIC soit bénéfique à L’ASSE vu ses bien médiocres prestations, où il multiplie les errances sur la pelouse avec un grand nombre de ballons perdus où expédiés Hors du champ de Jeu, la qualité technique et la Vivacité indispensable au Joueur d’aujourd’hui n’étant pas sa tasse de thé, où face à de rugueux défenseurs adverses il est bien vite mis sous l’éteignoir comme à AMIENS où il à été inexistant et fort maladroit et d’ailleurs bien vite remplaçé par GASSET.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite