26 septembre 2022
Actualité

Geoffroy Guichard, ce temple que peuvent nous jalouser les Lyonnais !

Ce soir, le Derby va se jouer dans la plus belle cathédrale de France en termes de football ! L'OL peut toujours construire un stade de 200 000 places et y masser ses spectateurs (voire quelques supporters), Geoffroy Guichard reste le théâtre où s'exprime le Peuple Vert depuis des dizaines d'années ! C'est dans cette antre qu'est née la légende et que l'ASSE a écrit une histoire que nous jalouse toujours Jean-Michel Aulas. Ce soir, pour le Derby, il ne faudra pas faire mentir ces anciens Verts qui expliquent ce que représente le Chaudron pour un footballeur !

Laurent Blanc

"Les verts, c'est la couleur, le maillot et les joueurs. Mais c'est aussi un stade mythique et le public."

Bafétimbi Gomis

"Quand tu as connu ces moments très forts à Geoffroy Guichard, tu te dis que tu vas les retrouver partout ailleurs. Mais non. L'ambiance y est unique. Elle appartient à l'héritage et rend le maillot stéphanois parfois lourd à porter."

Salif Keita

"Geoffroy Guichard a cette capacité à transcender les joueurs. Je ne sais pas pourquoi, mais à chaque fois que je montais sur le terrain, j'avais toujours l'impression que si je devais marquer, ce serait devant le Kop Nord. Et c'est souvent ce qui s'est passé."

Michel Platini

"Le public stéphanois est un public connaisseur. Aucun joueur ne peut le gruger car il connaît parfaitement notre sport."

Laurent Paganelli

"Le public est plus un titulaire qu'un douzième homme car il a toujours été là. Je mettrai mes cendres à Geoffroy Guichard. Je sais que je n'ai pas le droit. Mais je le ferai quand même."

Osvaldo Piazza

"On avait le Chaudron. Et ça, toutes les équipes qui venaient le sentaient. Il nous appartenait et il rendait le rival plus petit. Les Kops faisaient un vacarme incroyable. Les supporters descendaient d'une traite jusqu'au bas des tribunes. Ils scandaient nos noms. Quand ça se passait mal, ils nous encourageaient encore plus. Eux s'identifiaient à nous, et nous à eux. Il y avait une sorte de souffrance mutuelle."

Source : La légende des Verts par ceux qui l'ont écrite - Bernard Lions

A lire également :  Bouanga sera à nouveau une panthère !
P