30 janvier 2023
Peuple-Vert.fr – Foot – ASSE – Actualité
Actualité

Face aux supporters, il y a ceux qui assument et les autres !

Cette nuit, alors que l'avion qui ramenait les stéphanois à St-Etienne atterrissait, un comité d'accueil s'organisait dans le hall de l'aéroport d'Andrézieux-Bouthéon. Un face à face avec des supporters remontés se préparait et on peut estimer que certains "leaders" ont largement failli à leurs responsabilités !

Il était aux alentours de 2h30 cette nuit quand l'avion des Verts s'est posé sur le tarmac de l'aéroport d'Andrézieux-Bouthéon. La délégation stéphanoise s'est alors dirigée vers la sortie où les y attendaient quelques dizaines de supporters plutôt remontés. Si on ne peut pas reprocher aux ultras stéphanois leur colère, on peut cependant remettre en question la façon de le faire.

Alors que seuls Julien Sablé, Jessy Moulin, Bryan Dabo et Kévin Monnet-Paquet se sont arrêtés pour échanger, l'ensemble de la délégation s'est éclipsée sans mot dire. Si on peut comprendre Loïs Diony ou Florentin Pogba, particulièrement pris à partie par les supporters, on regrette en outre que Stéphane Ruffier n'ait pas joué son rôle de capitaine et de leader et ait préféré fuir la trentaine de supporters. Même remarque pour Vincent Pajot qui prétendait quelques secondes avant le coup d'envoi vouloir "marcher sur les Marseillais" pour lâcher son marquage 10 minutes plus tard et laisser Valère Germain ouvrir la marque. On regrette également que ce "grand joueur en devenir" aux prétentions salariales faramineuses qu'est Jonathan Bamba n'ait pas daigné assumer le statut qu'il se donne.

A lire également :  Bordeaux veut débaucher le coach d'Auxerre dès la fin des barrages

Les supporters n'ont pas vocation à faire la pluie et le beau temps dans un club et ne doivent pas s'arroger des droits qu'ils ne possèdent pas. Insulter des joueurs qui pour certains sont en véritable perdition psychologique et du coup sportive n'arrangera rien. En revanche, les supporters méritent un minimum de respect. En s'arrêtant et en échangeant avec eux, l'entraîneur et quelques joueurs stéphanois se sont montrés à la hauteur. On peut juste regretter que d'autres n'en aient pas fait autant, ne serait-ce que pour accompagner leurs coéquipiers... Mais peut-être cette équipe n'est-elle plus vraiment une équipe...

P