29 février 2024
Peuple-Vert.fr – Foot – ASSE – Actualité Live
Actualité

Dossier : Le bilan de la préparation avec un milieu qui grince et une attaque inquiétante !

La préparation d'avant-saison se termine et il est déjà possible de tirer quelques conclusions des rencontres amicales disputées par les Verts. Si Ghislain Printant s'attelle à travailler les schémas tactiques et la cohésion dans le jeu, individuellement, il y a déjà quelques satisfactions, des points d'interrogation et de gros doutes. Petit tour d'horizon...

La défense, friable lors de la préparation, devrait toutefois être notre point fort !

Il est bien difficile de tirer des conclusions de nos prestations défensives. Il serait également sévère de pointer du doigt les hommes qui composent la ligne défensive, tant les permutations n'ont pas permis de travailler les automatismes. Mathieu Debuchy est en grande forme. Défensivement, on connaît ses forces et ses faiblesses, offensivement, il a encore apporté son opportunisme et son réalisme (3 buts lors des matches amicaux). Le coup de rein n'est plus là, mais Mathieu Debuchy sera précieux par son expérience et son sens du placement. A ses côtés, Sergi Palencia (ex-Bordeaux) sera une bonne doublure, fougueuse et elle aussi portée vers l'attaque, alors qu'Alpha Sissoko (ex-Clermont Foot 63) a montré des belles aptitudes défensives ainsi que beaucoup de jeunesse dans le jeu.

Dans l'axe, la paire Perrin-Saliba devrait avoir les faveurs de Ghislain Printant dans un 4231. On devrait y ajouter Moukoudi (ex-Le Havre), Debuchy ou Kolodziejczak (oui oui, il va signer !) dans une organisation à trois défenseurs axiaux. Toutefois, le débat Loïc Perrin pourrait de nouveau s'ouvrir si le début de saison de l'emblématique capitaine des Verts était similaire à celui de l'an passé. Ainsi, William Saliba pourrait être associé à Harold Moukoudi ou Timothée Kolodziejczak. Côté jeunes, Mickaël Nadé pourrait profiter de quelques minutes en cours de saison alors que Fofana a montré de belles aptitudes et pourrait dépanner en cas de pépin.

A gauche enfin, Timothée Kolodziejczak sera l'un des titulaires. Difficile en effet de dégager un réel titulaire au poste. Gabriel Silva, de retour de blessure, devrait également rentrer dans la rotation, alors que Miguel Trauco (ex-Flamengo) arrive et pourrait être une belle surprise...

Nous finirons ce tour d'horizon défensif en évoquant Stéphane Ruffier, toujours impérial sur sa ligne mais dont le jeu au pied est le gros point faible. Ghislain Printant semble demander à son équipe de partir de l'arrière, et la multiplications de passes entre les défenseurs et Ruffier s'est souvent terminée par des relances hasardeuses ou des récupérations de la part de l'adversaire.

Un milieu de terrain qui pose beaucoup de questions

Le milieu de terrain, composé de deux axiaux dont l'un sera Yann M'Vila, n'a pas convaincu durant cette campagne de matches amicaux. Yann M'Vila est méconnaissable. Bien trop bas, bien trop emprunté, bien trop peu tranchant... Il semble en méforme, tout simplement. Est-ce normal ? L'international français a-t-il besoin, du fait d'un gabarit imposant, d'assimiler la préparation ? C'est possible. Quoiqu'il en soit, l'ASSE doit absolument pouvoir compter sur un Yann M'Vila en très grande forme pour espérer jouer les premiers rôles dans cette Ligue 1. On le sait, le métronome de l'équipe, c'est lui !

A ses côtés, c'est véritablement l'inconnue ! Zaydou Youssouf, en provenance de Bordeaux, est un jeune intéressant et tranchant. Un peu électron libre parfois cependant. Ses prises de risque seront-elles du goût de Ghislain Printant ? Pas si sûr. Ses prestations, sans être mauvaises, n'ont pas convaincu au point de placer Youssouf dans la peau de celui qui accompagnera M'Vila durant toute la saison. Il semble bien parti pour être un remplaçant comme l'étaient Dioussé ou Vada.

Mahdi Camara n'a pas beaucoup joué, cependant, il a montré de belles qualités face à Newcastle, à tel point qu'il a peut-être gagné ses galons de remplaçant. Vif à la récupération, inspiré dans son jeu de passes, le jeune stéphanois nous a fait une vraie belle impression. A suivre avec attention...

L'inconnue sera finalement ce que pourra donner l'association M'Vila-Aholou qui arrive de Monaco sous forme de prêt. Le milieu, qui a passé une saison galère sur le Rocher, vient pour se relancer. Si nous avons peu de doutes quant aux qualités d'Aholou, nous pouvons en revanche douter de la pertinence de l'associer à un Yann M'Vila dont le profil semble similaire. On l'a vu avec Aït-bennacer, cela ne fonctionne pas forcément... Nous sommes toutefois mal placés pour évoquer son profil, attendons donc de le voir à l'oeuvre pour évaluer la fiabilité de son association avec M'Vila.

Une attaque véritablement inquiétante...

Avec le départ de Rémy Cabella, Ryad Boudebouz est arrivé. Nous nous garderons bien de juger le meneur de jeu Algérien qui n'a pas encore pu travailler les automatismes avec ses partenaires. Espérons juste qu'il saura permettre au bloc équipe de remonter en tenant le ballon et qu'il sera une vraie rampe de lancement comme pouvait l'être Cabella.

Denis Bouanga a soufflé le chaud et le froid. Là encore, son intégration va se faire tranquillement, mais il lui faudra gagner en régularité. A ce jour, il est en réelle concurrence avec Arnaud Nordin qui a montré de belles choses durant cette préparation. L'ailier de poche est toujours aussi percutant et pourrait être décisif cette saison. La déception vient du niveau de jeu proposé par Romain Hamouma. Lui aussi n'a pas rassuré son monde. Souvent transparent, son coup de rein a eu du mal à faire la différence. On attend assurément davantage d'un joueur qui doit encore pouvoir apporter dans une rotation programmée avec Honorat... Franck Honorat justement. L'ancien Clermontois nous donne la sensation de prendre la mesure du niveau L1. Il tente, il court vite, il provoque. Il devrait rapidement apporter son sens de la passe et devra absolument concurrencer Hamouma sur le côté droit. S'il n'était pas à la hauteur, qui prendrait alors le couloir droit...?

En pointe, en l'absence de Wahbi Khazri, c'est le désert duquel seul Loïs Diony a semblé s'apparenter à une oasis. Le buteur stéphanois, sur la liste des transferts, a systématiquement apporté le danger lorsqu'il est entré en jeu. Animé d'un bel état d'esprit, il a même inscrit un but face à Montpellier.

La grande inquiétude concerne Robert Beric. Il a beau être l'un de nos chouchous, il n'en reste pas moins fantomatique, et ce malgré un temps de jeu conséquent durant cette préparation. Lent, peureux dans les duels, maladroit techniquement et nouveauté, mal placé dans la surface. A sa décharge, bien peu de ballons à se mettre sous la dent. En revanche, on attend de sa part qu'il permette au bloc de remonter et de se projeter vers l'avant. Ses difficultés dans les duels ne le permettent pas. Il y a urgence à attirer un avant-centre de classe européenne. L'ASSE ne retiendra pas le buteur Slovène... Si Charles Abi devrait montrer le bout de son nez, il ne sera pas un joueur sur lequel Ghislain Printant pourra s'appuyer. L'attaque constitue ainsi notre inquiétude principale, et nous savons que beaucoup de supporters sont également de notre avis...

P
Peuple Vert

GRATUIT
VOIR