Accueil » DOSSIER ☛ Quel avenir pour l'AS St-Etienne ? (par Matthieu Mugneret)
Actualité Enquête

DOSSIER ☛ Quel avenir pour l'AS St-Etienne ? (par Matthieu Mugneret)

Matthieu Mugneret est venu vers nous il y a quelques jours, afin de recueillir l'avis d'observateurs de l'ASSE en vue de rédiger un dossier sur notre club de coeur. Ce rédacteur freelance n'en est pas à son coup d'essai. Après des dossiers sur le GF38, Dijon, Nîmes ou encore le RC Strasbourg, voilà que le mythique club de l'ASSE a aiguisé sa curiosité et agité son clavier. Un document très documenté et construit de manière très professionnelle à laquelle a notamment participé notre chroniqueur Joss Randall... Bonne lecture et merci à Matthieu Mugneret pour la confiance qu'il a accordé à Peuple-Vert.fr. Ci-après, quelques extraits de son dossier...


Matthieu Mugneret, rédacteur freelance

C’est une histoire bientôt vieille d’un siècle. Dans son Chaudron, raisonnent encore ses plus grands succès. Mais le changement devient maintenant nécessité ; il est aujourd’hui l’heure pour les Verts, de souffler la poussière de ses étagères, courbées sous le poids des trophées. Armée d’un crayon et d’une nouvelle page blanche, l’AS Saint-Etienne, doit dessiner son avenir.

S’il ne s’agit pas d’oublier son glorieux passé, il est cependant difficile d’espérer le retrouver dans un futur proche. Face au football qui change, mieux vaut penser le changement que de changer les pansements. Les plaies de ce début de saison ne sont pas encore refermées, mais déjà, l’avenir des Verts s’annonce de meilleur augure. Un changement visible depuis cet hiver, marqué par des choix forts, qui peut-être, marquent la fin d’une routine dans laquelle s’enfermait le mythique club du Forez.

On dit que l’émotion est le moteur du changement. Cette première partie de saison, catastrophique pour une écurie qui visait l’Europe, pousse la direction stéphanoise à de profonds bouleversements, au point d’en étonner la France entière. Seizième à la trêve hivernale, l’ASSE est le club le plus actif sur le marché des transferts. De rumeurs en signatures,  M’VilaNtepSuboticBeric (retour de prêt) et Debuchy débarquent Rue de Verdun dans une urgence absolue. Une nouvelle façon de recruter qui paye. Certes, toujours basée sur des paris, mais moins risquée. Ainsi, en 2018, l’AS Saint-Etienne enrôle des joueurs en manque de temps de jeu, mais confirmés, et devient la sixième meilleure équipe du championnat de Ligue 1. Le jour et la nuit pour ce club poussé à lutter pour son maintien, il y a encore deux mois. Et si cette brève période de transferts, annonçait en réalité une direction à suivre ?

[...]

Ceux qui réclament haut et fort le départ de ces deux présidents, sont, sans aucun doute, armés d’une mémoire quelque peu sélective. Penser que l’ASSE n’est pas à son meilleur niveau est un fait, mais serait-elle encore présente à ce même niveau sans le travail de ces deux derniers ? Rien n’est moins sûr. Si l’aspect sportif ne répond pas aux exigences d’un football de très haut niveau, une gestion saine permet néanmoins d’y rester et d’y envisager encore un futur. En réalité, l’AS Saint-Etienne ne parvient pas à passer le cap du niveau « standard » à celui de régulièrement haut. Les saisons se suivent et se ressemblent. Le problème est bien là. Sur ces quatre dernières saisons, le club a systématiquement terminé sa saison dans les huit premières places, mais une seule fois dans le top 4. Avec un historique comme celui des Verts, est-il normal de se contenter régulièrement de saisons moyennes, de joueurs moyens, et d’ambitions moyennes ? Non, bien sûr que non. Pour faire mieux, seul un nouvel actionnaire peut propulser le club du Forez. Une sérieuse mise à jour s’impose, accompagnée d’idées neuves et au goût du jour.

[...]

Qui se refuse de rêver au football, n’est pas digne d’en apporter sa contribution. Sans rêve, ce sport en perd complètement sa magie. Pourquoi serait-il interdit de rêver dans la Loire ? Finalement, la possibilité d’un profond changement apporte forcément de nombreux espoirs et attentes. Si la formation est une ligne à améliorer, celle de son niveau sportif actuel l’est tout autant. Les  prochains recrutements doivent suivre ceux de cet hiver, c’est indéniable. Jean-Louis Gasset apporte sa patte à cette équipe stéphanoise qui ne demandait que cela. Et cette fin de saison dessine déjà celle de l’année prochaine.

Pour lire l'intégralité du dossier de Matthieu Mugneret, rendez-vous ici.

1
Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
noam ribault Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
noam ribault
Invité
noam ribault

non ce n'est pas normal, il y a beaucoup de clubs avec moins d'histoire qui finisse 3 éme
Toulouse, Lille, Bordeaux, Nice, Auxerre, voila

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite