Actualité

#DFCOASSE : La préfecture de la Côte-d'Or publie des interdictions de circulation contre les supporters stéphanois

La préfecture de la Côte-d'Or a décidé de prendre des mesures d'interdiction de circulation à l'encontre des supporters stéphanois en marge de Dijon-ASSE. Ainsi, une partie du centre-ville de Dijon sera interdite aux stéphanois. Par ailleurs, une escorte des supporters est organisée jusqu'au stade.

Arrêté préfectoral n° 585 portant encadrement des supporters et périmètre d'interdiction de circulation sur la voie publique et d'accès au centre-ville à l'occasion du match de football du 10 août 2019 opposant l'Association Sportive de Saint-Etienne (ASSE) au Dijon Football Côte-d'Or (DFCO)

CONSIDERANT qu’ en vertu de l’article L 332-16-2 du code du sport, le représentant de l’Etat dans le département, peut, par arrêté, restreindre la liberté d’aller et de venir des personnes se prévalant de la qualité de supporter d’une équipe ou se comportant comme tel sur les lieux d’une manifestation sportive et dont la présence est susceptible d’occasionner des troubles à l’ordre public,

CONSIDERANT que l’équipe de l’Association sportive de Saint Etienne rencontrera celle de Dijon Football Côte d’Or le 10 août 2019 à 20 h au stage Gaston Gérard

CONSIDERANT que les supporters stéphanois ont été régulièrement impliqués dans des actions
violentes avec différents clubs et notamment,
- le 5 février 2017, lors du derby entre l’ASSE et l’Olympique Lyonnais au stade Geoffroy Guichard, où les forces de l’ordre sont intervenues à l’extérieur du stade en réponse à une charge de 400 supporters stéphanois encagoulés et gantés, visant des supporters lyonnais
- le 5 novembre 2017, en marge du 115° derby entre l’ASSE et l’OL à Geoffroy Guichard, de violents accidents ont eu lieu avant le match. Les forces de l’ordre ont dû intervenir à plusieurs reprises en utilisant les engins lanceurs d’eau ainsi que des grenades lacrymogènes pour éviter tout affrontement entre ultras des deux clubs. Ce jour- là, plus de cent engins pyrotechniques ont été allumés dans les tribunes. Enfin,un envahissement de terrain de supporters stéphanois est intervenu en fin de rencontre, interrompant le match pendant de longues minutes. Des dégradations aux abords et dans l’enceinte du stade ont été constatées.

CONSIDERANT qu’il existe un conflit interne entre et les supporters ultras des Lingon’s la direction du club leur interdisant l’accès central de la tribune nord ,que, ces derniers sont susceptibles par mécontentement d’occasionner des troubles en matière d’ordre public aux abords et à l’intérieur de l’enceinte sportive

CONSIDERANT que lors de la dernière confrontation entre l’ASSE et le DFCO le 22 février 2019, 530 stéphanois dont une majorité d’ultras des Magic Fans et des Green Angels avaient effectué le déplacement et que 17 supporters stéphanois avaient été trouvés en possession d’engins pyrotechniques et avaient fait l’objet d’une procédure judiciaire et qu’au cours de ce match, il a été constaté 26 allumages d’artifices

CONSIDERANT la présence massive d’ultras membres des Magic Fans et des Green Angels, réputés pour leur comportement agressif à laquelle s’ajoute un déplacement plus conséquent que la fois dernière de supporters stéphanois : 800 et 850

CONSIDERANT leur volonté d’être en début d’après midi au centre ville de Dijon pour s’alcooliser dans les bars et la nécessité d’imposer un horaire d’arrivée en leur interdisant certains secteurs de la ville.

CONSIDERANT le comportement de certains des Lingon’s Boys qui se sont illustrés depuis 2 ans par des attitudes anti-sportives de plus en plus fréquentes ( usage du fumigènes, violences à agents de sécurité, à fonctionnaires de police, affrontements à d’autres groupes , prise à partie virulente de l’entraîneur )

CONSIDERANT les faits ayant émaillé le match contre Amiens en février 2019 où un des membres du Lingon’s Boys a été accusé par un joueur amiénois d’avoir eu une attitude raciste à son encontre ( insultes et cris de singe)

CONSIDERANT les possibles débordements des supporters ultras des 2 clubs et le nombre limité de fonctionnaires de police pour les maîtriser

CONSIDERANT que dans ces conditions , la présence dans la ville de Dijon , sur la voie publique , en centre ville de personnes se prévalant de la qualité de supporter de l’ASSE ou se comportant comme tels, à l’occasion du match du 10 août 2019,présente des risques sérieux pour la sécurité des personnes et des biens

Sur proposition du Secrétaire général,

ARRETE

Article 1er : le 10 août 2019 de 13 h à 24 h, il est interdit à toute personne se prévalant de la qualité de supporter de l’ASSE ou se comportant comme tel , d’accéder au centre ville de Dijon dans le périmètre délimité par les voies suivantes :

sur le territoire de la commune de Dijon :
- Place de la République
-Boulevard Tremouille
-Boulevard de Brosses
-Place Darcy
-Rue de la Liberté
-Rue Lamonnoye
-Rue A Comte
-Rue J J Rousseau

Article 2 : Ces supporters ultras de l’ASSE feront l’objet d’un encadrement par les forces de sécurité dès leur arrivée au péage sud de l’A 311 à compter de 17 h 30. Un point de rencontre des bus, minibus et véhicules particuliers utilisés par ceux-ci et défini par les forces de sécurité intérieure est établi sur ce péage. Les supporters seront escortés de ce lieu jusqu’au parking visiteurs du stade Gaston Gérard,boulevard Doumer à Dijon

Article 3: Sont interdits dans le périmètre défini à l’article 1, dans l’enceinte et aux abords du stade, la possession, le transport et l’utilisation de tout engin pyrotechnique, pétard ou fumigène et tout objet pouvant faire office de projectile.

Article 4 : Conformément aux dispositions des articles R 421-1 et suivants du code de justice administrative, le présent arrêté peut faire l’objet d’un recours contentieux devant le tribunal administratif de Dijon, 22 rue d’Assas à Dijon dans un délai de deux mois à compter de sa publication.

Article 5 : Le secrétaire général, le directeur départemental de la sécurité publique sont chargés,chacun en ce qui les concerne, de l’exécution du présent arrêté qui sera publié au recueil des actes de la préfecture de Côte d’Or, notifié au procureur de la République, aux deux présidents de clubs.

5
Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
avatar
5 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
5 Auteurs du commentaire
Camille LiennardZak@ngel⭐️⭐️Matthieu42Jbourr2212noam Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de
Zak@ngel⭐️⭐️
Invité

Valable pour les « particuliers » voyageant seul pour voir un match de foot vêtu d’un maillot vert @ASSEofficiel ???

Matthieu42
Invité

Surtout que le club a mis en vente pour les membres des places hors parcage visiteur ont fait comment d… https://t.co/zUcjHBQZt8

Jbourr2212
Invité

Du coup on peut porter le maillot vert sans être dans le parcage ?!

noam
Invité
noam

bonne nouvelle il y aura pas d'amende si les supporters quitte Dijon bredouille avec une défaite la bas, ce qui reste très probable avec Printant sans oublier le manque d'attaquants ou de buteur

Camille Liennard
Invité

connards

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite

P