6 décembre 2022
Actualité

Colère des supporters : Les Green Angels 92 ne relâchent pas la pression !

Les Green Angels 92 ne relâchent pas la pression et poursuivent leur campagne de banderoles entamée lundi au centre Robert Herbin. Cette fois-ci, c'est le poker qui s'invite à la table...

Est-ce le fait que Patrick Bruel ait été le porte-drapeau de Winamax, sponsor de l'ASSE pendant plusieurs saisons, qui a inspiré les Green Angels 92 pour leur troisième message en trois jours à L'Etrat ? Quoiqu'il en soit, c'est en usant d'une métaphore en lien avec ce jeu de cartes que le groupe de supporters, qui verra sa tribune fermée pour les trois prochaines rencontres à Geoffroy Guichard, a communiqué à l'entrée du centre d'entraînement de l'ASSE.

"Vous avez osé un 'coup de poker' pour cette saison... On n'a pas vu de carré d'as mais une paire de bouffons... Maintenant assumez !!!"

Un message sous forme de menace ? Le groupe prévient que les joueurs, le staff, les dirigeants devront assumer... S'il s'agit de la situation du club, les seuls qui risquent d'assumer sont les salariés disposant d'un CDI et les supporters... Eux sont attachés à vie au club. Quant aux joueurs, au staff ou aux dirigeants, on le sait, ils ne sont que de passage...

A lire également :  🗣 Romain Hamouma avoue qu'il disputera le match le plus important de sa carrière !

Pour rappel, cette banderole fait suite à deux autres déployées lundi et mardi. La première prévenait : "Ne parlez pas des valeurs de la ville quand vous êtes la risée de tout son peuple !!!".

Quant à la seconde, elle invitait nos joueurs à un peu plus de fierté : "Depuis des mois vous parlez de porter vos couilles, tout ce qu'on vous voit faire c'est donner votre cul !".

La suite est à prévoir pour aujourd'hui...

Image
Crédit photo : Green Angels 92
P