6 octobre 2022
Actualité

Christophe Galtier : "Je serai soulagé, quand on aura les points du maintien !"

Christophe Galtier a paru plutôt énervé, en conférence de presse. On peut le comprendre, et on n'aurait même pas bien saisi qu'il en soit autrement ! Il endosse ses choix et la défaite sans omettre de renvoyer certains joueurs à leurs responsabilités. Pour lui, tout le monde voit l'ASSE trop belle... Ambiance à quelques jours du Derby !

"Quand on voit la physionomie de la partie, Auxerre mérite sa qualification. En coupe, il n’y a pas de statut. Les joueurs travaillent aussi bien en L2 qu’en L1. On n’a jamais su trouver la faille, on a été très peu dangereux et à un certain moment on peut être déséquilibré. On n’est pas à l’abri d’un contre. Ce fut le cas sur le premier but. Le deuxième est magnifique, le troisième est anecdotique. On ne méritait pas grand-chose. Je ne pense pas que l’équipe a flanché. On ne va pas parler de délai de récupération, mais dès qu’il y a d’autres choix de joueurs on se retrouve rapidement en difficulté. On n’a pas beaucoup de marge pour gagner et on a très peu sollicité le gardien.

Il y a surtout une expression collective insuffisante pour amener le danger. À Toulouse, c’est passé. Là, ce fut beaucoup moins bien et on a pris la percussion adverse dans les contres. Je n’ai pas souvenir d’arrêt décisif de Boucher le gardien adverse.

S’il y a une personne fautive, c’est moi, moi qui fais les choix. Ce soir, ça n’a pas marché. Ce n’est pas parce que Monsieur Guy Roux est présent dans la salle que je vais vous dire ça, mais vivement les 44 points. On est cinquième mais on doit redescendre sur terre. Je serai soulagé, quand on aura les points du maintien. On verra ensuite si on peut faire plus. Voilà, cela calmera les ardeurs à l’extérieur, mais aussi en interne."

Source : Le Progrès

A lire également :  38ème journée : Les stéphanois interdits dans deux stades de ligue 1 !
P