9 août 2022
Actualité

Christophe Galtier a recadré ses troupes !

Interrogé par But Football Club, Benjamin Corgnet n'a pas caché le coup de sang d'un Christophe Galtier visiblement énervé par les dernières sorties de ses joueurs. Entre les bons contenus qui mènent aux défaites et les mauvaises performances individuelles de certains, il semblerait que tout le monde ait été mis face à ses responsabilités...

"C’est sa façon de remobiliser tout le monde. Il est dans son rôle de coach. Il ne veut pas qu’on s’enflamme, qu’on se croit arrivés. Avant cette période de trêve, il a haussé le ton parce qu’on ne pouvait pas se satisfaire de ce qu’on a fait. Là, on a fait une grosse semaine de travail. Il y a eu de bonnes séances. On a fait ce qu’on ne peut pas faire en jouant tous les trois jours. Avec l’envie de se relancer. Il le faudra pour ne pas trop gamberger. On s’est donné un petit matelas. J’espère qu’on a fini de l’utiliser, qu’on va vite en finir avec cette période un peu délicate. On est concentrés sur Ajaccio, un adversaire qu’il ne faut pas prendre à la légère. Après, c’est vrai qu’il y aura le Dnipro, Paris, le derby, Reims et Marseille. Ce seront des matches plaisants, des matches très importants, avec plusieurs adversaires directs, même si tous sont importants. On a vraiment l’intention de faire un beau parcours européen cette année et cela passe déjà par une victoire (contre le Dnipropetrovsk le jeudi 22 octobre, 19h, ndlr). On a vu l’an dernier que sans victoire, c’était impossible de passer la phase de poules. Il faudra gagner un match, le plus vite possible. J’espère que ce sera en Ukraine et que ça nous servira de déclic. Contre Rosenborg et à Rome, on n’était pas loin. Il faut continuer."

A lire également :  👀 Les anecdotes croustillantes de la saison des Verts
P