Bernard Caiazzo entend bien renouer le dialogue avec les supporters de France. La toute nouvelle « Première Ligue » entend faire du 12ème homme un partenaire et non plus un adversaire dont on se méfierait et dont on se protégerait. Il émet ainsi l’idée d’avertir les fauteurs de trouble avant l’expulsion de ces derniers en cas de reécidive… Du foot quoi…

« Je milite pour l’instauration du carton jaune et du carton rouge pour moduler le recours à des sanctions lourdes et parfois très arbitraires. On peut admettre que quelqu’un ait le droit à l’erreur. mais s’il se comporte mal une deuxième fois, alors là on ne lui fait pas de cadeau et il faut l’interdire plusieurs années voire à vie si les faits le justifient. J’ai l’intention de créer de multiples commissions, et les supporters auront droit à la parole. Pour faire avancer les choses, il faut rassembler et ouvrir un vrai dialogue. Des commissions vont se mettre en place au cours des deux prochains mois. Le but est d’aboutir d’ici au mois de juin 2016 à une grande convention avec toutes les composantes du foot dont les supporters font partie. «