22 mars 2023
Peuple-Vert.fr – Foot – ASSE – ActualitĂ©
A la Une

🔍 Laurent Batlles, coach de L'ASSE, Stop ou encore ?

Suite Ă  la dixiĂšme dĂ©faite de la saison, l'ASSE se retrouve Ă  la dix-neuviĂšme place de la ligue 2 BKT. Le fossĂ© se creuse de plus en plus avec le premier non relĂ©gable. Une question se pose forcĂ©ment, Laurent Batlles est il toujours l’homme de la situation pour sauver les verts?

Stop ?

Un recrutement made in Batlles raté !

Juin 2022, Laurent Batlles devient le 46e entraĂźneur du club. Un projet sur deux ans est annoncĂ©. Une nouvelle philosophie de jeu doit voir le jour avec l’instauration d’un 3/4/3 et d’un milieu en losange. On veut gagner mais avec la maniĂšre ! Produire du jeu, c'est le projet. Pour ceci, le recrutement va s’orienter sur des joueurs dĂ©sirĂ©s par le coach et (sur certain quil a connu lors de ses premiĂšres expĂ©riences) : Giraudon, Petrot, Chambost, Pintor.

Septembre 2022, la fin du Mercato est sifflĂ©e et pour animer les couloirs de ce systĂšme novateur nous nous retrouvons avec Maçon, Pintor et Palencia. Les rĂ©sultats vont vite ĂȘtre en deçà des espĂ©rances.

Le mercato d'hiver pour sauver les meubles

La trĂȘve Coupe du monde comme prise de conscience ? En façade, oui. Le club va s'activer et enregistrer 7 recrues (Charbonnier, Appiah, Larsonneur, Bamba, Nkounkou, Fomba et Pavlovic). Avec la rĂ©intĂ©gration de Sow et Moueffek qui enchaĂźne enfin, ça fait donc 9 nouveaux joueurs pour l'entraĂźneur stĂ©phanois pour composer son 11 de dĂ©part. AprĂšs une belle sĂ©rie contre Caen, Laval et Niort (7 sur 9 points), les Verts se sont inclinĂ©s 3 Ă  2 avec un scĂ©nario catastrophique. Durant ce match ses changements interrogent. Tout comme hier oĂč l'Ă©quipe a Ă©tĂ© dominĂ©e de la tĂȘte et des Ă©paules et oĂč le premier changement intervient Ă  la 68e aprĂšs avoir concĂ©dĂ© 2 buts.

D'autant que, malgrĂ© l’arrivĂ©e de 17 joueurs depuis sa prise de fonction, il ne trouve toujours pas la solution. La qualitĂ© d'un coach n’est-elle pas de s’adapter Ă  son effectif ? Mieux, de performer avec celui Ă  disposition (encore plus avec autant de recrues).

À court d'idĂ©es ?

Depuis son arrivée dans le Forez, le coach semble perdu. En 21 matchs de championnat, 42 joueurs consommés dont 5 gardiens. Le coach ligérien a pourtant essayé de changer la spirale négative. Il a utilisé differents changements de joueurs, mais également de systÚme. Défense à trois puis à quatre. 3/4/3, 3/5/2, 4/3/3, 4/2/3/1, 4/4/2. Tous ses schémas ont été utilisés sans trouver le remÚde. Il semblerait que le coach soit à court d'idée et déboussolé.
De plus, nous pouvons nous questionner sur le comment une équipe peut-elle trouver de la stabilité, de la cohésion et des automatismes avec autant de changements ?

Le langage corporel

Autre Ă©lĂ©ment qui ne joue pas en sa faveur : le body language. On dit souvent qu’un entraĂźneur doit ĂȘtre entraĂźnant. Pourtant l'inquiĂ©tude se lit sur son visage de façon rĂ©guliĂšre. De plus, il est relativement nerveux avec les arbitres (il est d'ailleurs actuellement sous la menace dune suspension en cas de nouveau carton jaune). Un peu contradictoire avec la volontĂ© de vĂ©hiculer de la sĂ©rĂ©nitĂ© et de la confiance. Enfin, quand on voit le nombre de buts encaissĂ©s Ă  l’entame des mi-temps, on peut lĂ©gitimement se poser la question de si le discours passe encore...

A lire Ă©galement :  đŸŽ™ïž "On est derriĂšre le coach, ça n'est pas le moment de le lĂącher"

Ou encore ?

Des joueurs en dessous des attentes

L’entraĂźneur n’est Ă©videmment pas le seul responsable ! Commençons par les joueurs dont beaucoup d’entre eux ne possĂšdent ni le niveau technique, ni l'exigence mentale pour jouer Ă  l’AS Sain-Etienne. Certains hommes ont performĂ© ailleurs mais sont en grande difficultĂ© Ă  l'ASSE. Le manque de confiance et de qualitĂ© saute aux yeux. Pourtant, pour certains, ils ont jouĂ© Ă  un niveau supĂ©rieur Ă  la Ligue 2... Cela questionne donc !

Perrin, c'est compliqué aussi !

Notre fameux triumvirat est Ă  la tĂȘte de l’équipe depuis maintenant un peu plus d’un an. Il prĂ©sente un bilan trĂšs dĂ©licat ! À leur actif trois mercatos, pour trois mercatos loupĂ©s. À la tete Loic Perrin, lancĂ© dans le grand bain comme pare-feu au mĂ©contentement des supporters. Sans rĂ©elles connaissances du mĂ©tier et rĂ©seaux, il a offert Ă  Batlles un mercato "d'ancien joueur de Batlles". Seulement, est-ce normal que le coach donne les noms des joueurs Ă  recruter ? Évidemment que non, c'est le rĂŽle du directeur sportif de lui offrir des joueurs en adĂ©quation avec les profils recherchĂ©s.

En dĂ©coule donc de cela : une construction d’effectif incomprĂ©hensible. Aujourd’hui, nous nous retrouvons avec seulement 3 latĂ©raux dont deux ont prouvĂ© qu’ils n’avaient pas, jusqu’à prĂ©sent, le niveau Ligue 2. Nous possĂ©dons qu’un seul ailier de formation blessĂ© pour 4 Ă  6 semaines.

À y rĂ©flĂ©chir, confier la mission sauvetage d’un monument en pĂ©ril Ă  un triumvirat qui ne dispose d'aucun vĂ©ritable faits d'armes, n’est ce pas vouĂ© Ă  l’échec ? D'autant plus dans un club du standing de L'ASSE ? Et ce, quelque soit l'entraĂźneur en place ?

Des actionnaires dépassés

Nos deux actionnaires, dont on entend aucunes rĂ©actions depuis de nombreux mois, sont les hommes qui ont validĂ© ce trio. L’un se cache sous le soleil de DubaĂŻ pendant que Roland Romeyer a repris le contrĂŽle Ă  l'Étrat. Une façon de taper du poing sur la table pour mettre tout le monde devant ses responsabilitĂ©s ? Suffisant pour se maintenir ? Ils sont, malgrĂ© tout, les dĂ©cisionnaires de ce club mais rien ne change vĂ©ritablement depuis plusieurs mois. Cette chute libre ne semble pas crĂ©er d'Ă©lectrochoc... Il faudrait pourtant !

Pour conclure, Laurent Batlles apparaĂźt de plus en plus comme un coach sans solution. Mais quand on voit le bilan de ses prĂ©dĂ©cesseurs la solution peut elle venir d’un changement d’entraĂźneur ou le mal est il plus profond ? A vous d’en juger !

error: Ce contenu est protégé !!
P