11 juin 2023
Peuple-Vert.fr – Foot – ASSE – ActualitĂ© Live
Actualité

đŸ€Ż Les Verts de Batlles en route pour battre ceux de Gasset ?

Vous connaissez le dicton « Toutes les bonnes choses ont une fin ». Visiblement, Laurent Batlles et ses hommes ne le connaissent pas ou en tout cas feignent de l’ignorer, souhaitant rester dans une forme utopie.

Une période noire qui semble désormais loin

Des dĂ©faites qui s’accumulent, des dĂ©cisions arbitrales contraires, des pĂ©tages de plomb sur le terrain, des ultimatums lancĂ©s Ă  l’entraineur, des blessures Ă  la pelle, des suspensions
 Cette Ă©poque nous semble lointaine dĂ©sormais. Il serait mĂȘme difficile pour une personne qui ne suit pas le football au quotidien, de croire que nous parlons du chemin traversĂ© par l’AS Saint-Étienne pendant plus de 4 mois. Et pourtant, cette pĂ©riode a bien existĂ©, et trop longtemps. Jusqu’à un rĂ©veil, un sursaut. ProvoquĂ© bien sĂ»r.

ProvoquĂ© par une trĂȘve internationale d’un mois qui a ressourcĂ© tout le monde, qui a remis les tĂȘtes Ă  l’endroit, qui a permis d’établir de nouveaux objectifs et un nouveau plan d’action notamment au niveau du mercato.  Bien Ă©videmment, ce renouveau ne se mettait pas en place du jour au lendemain, il a fallu des dĂ©parts de joueurs, des arrivĂ©es, beaucoup d’arrivĂ©es, des remises en question de beaucoup de monde, Ă  la direction, dans le staff, chez les joueurs.

Kop Nord durant ASSE - Niort. Crédit : LPP Sport x Peuple-Vert.fr

Un renouveau amorcée au début de l'hiver

Les prĂ©mices de ce renouveau se sont fait apercevoir le 30 dĂ©cembre face Ă  Caen, lorsque GaĂ«tan Charbonnier dĂ©crocha le point du match nul dans les tous derniĂšres secondes du temps additionnel. Ces signes de renouveau se sont confirmĂ©s ensuite face Ă  Laval puis Niort, deux concurrents directs au maintien, avant de tomber en dĂ©suĂ©tude face Ă  Sochaux au terme d’un match fou, puis face Ă  Bastia dans ce qu’on peut appeler un non-match.

Heureusement, les Verts de Laurent Batlles n’ont pas eu le temps de douter. Seulement 4 jours aprĂšs ce dĂ©placement ratĂ© en Corse, les stĂ©phanois dĂ©butaient un mois de FĂ©vrier crucial. En effet, 4 matchs au programme dont 3 Ă  domicile. 4 matchs face Ă  des concurrents directs.

Un mois de FĂ©vrier crucial

Avant d’aborder cette pĂ©riode cruciale donc, les Verts sont 19Ăšmes de Ligue avec 4 points de retard sur le 1er non-relĂ©gable. Les 2 matchs Ă  venir, Ă  domicile face Ă  Annecy (9Ăšme avant le match) puis Dijon (17Ăšme) allaient donner la couleur et la tendance.

Alors que la chance était tombée du mauvais cÎté face à Sochaux quelques jours avant, cette fois elle est tombée du bon cÎté face aux annéciens, et précisément sur le pied de Cafaro qui a offert la victoire aux siens grùce à un sublime but (un centre raté transformé en tir).

Une semaine plus tard, dans une ambiance une nouvelle fois incandescente, les Verts ont rĂ©itĂ©rĂ© face Ă  Dijon, s’imposant 2 buts Ă  0. La machine semblait dĂšs lors lancĂ©e. La chance tournait, les Verts se montraient plus confiants, solidaires, ambitieux. Les efforts de tout un club commençaient Ă  payer. Et les victoires s’enchainaient face Ă  Nimes puis Pau.

Le mois de FĂ©vrier s’est conclu sur un bilan excellent : 4 matchs, 4 victoires face Ă  des concurrents directs. Passage d’une 19Ăšme place Ă  une 15Ăšme place.

Un solide mois de mars

Mais hors de question de se reposer sur ses lauriers pour Laurent Batlles. Un mois de mars trĂšs relevĂ© l’attendait lui et ses hommes. Des rencontres face aux bordelais, amiĂ©nois et havrais. Les Verts l’ont bien nĂ©gociĂ©, et mĂȘme s’il y avait la place pour faire mieux Ă  domicile face Ă  Amiens, ils ont rempli le contrat : rester invaincu et continuer Ă  grimper au classement. 3 matchs nuls, passage de la 15Ăšme Ă  la 12Ăšme place.

Les Verts ont pu couper avec la trĂȘve internationale en restant sur une sĂ©rie de 7 matchs sans dĂ©faite. Ce samedi, les joueurs ont retrouvĂ© les terrains de L2 avec l’envie de reprendre leur marche en avant, et de continuer sur cette trĂšs bonne dynamique. La rĂ©ception de Niort Ă©tait idĂ©ale. L’ASSE pouvait mettre Niort Ă  10 points si elle gagnait, et continuer Ă  grappiller des points.

C’est chose faite, grĂące Ă  un doublĂ© d’Ibrahima Wadji entrĂ© en cours de jeu. Les Verts enchainent donc un 8Ăšme match consĂ©cutif sans dĂ©faite et sont toujours 12Ăšmes de L2.

Objectif Gasset ?

Nous nous sommes alors posé la question : depuis quand l’ASSE n’avait pas rĂ©alisĂ© une telle sĂ©rie d’invincibilitĂ© dans une seule et mĂȘme saison. Nous avons remontĂ© les saisons, beaucoup de saisons. RĂ©sultat ?

  • DerniĂšre sĂ©rie de 8 matchs consĂ©cutifs minimum sans dĂ©faite en championnat : entre le 27 janvier 2018 et le 27 avril 2018 : 13 matchs sans dĂ©faite en championnat (8 victoires, 5 nuls) durant l'Ăšre Jean-Louis Gasset
  • DerniĂšre sĂ©rie de 8 matchs consĂ©cutifs minimum sans dĂ©faite (toutes compĂ©titions confondues) : entre le 29 septembre 2019 et le 28 novembre 2019 : 11 matchs sans dĂ©faite (7 matchs de championnat, 4 d’Europa League)

Notons que le record d'invincibilité de l'ASSE en 2Úme division est de 23 matchs, décroché lors de la saison 1962-1963.

Crédit photo : LPP Sport x Peuple-Vert.fr

P
Peuple Vert

GRATUIT
VOIR