30 janvier 2023
Peuple-Vert.fr РFoot РASSE РActualit̩
Actualité

🗣 Un ex-chouchou de Geoffroy-Guichard demande de la patience

Damien BRIDONNEAU - 10.02.2010 - Saint Etienne / Vannes - 8eme Finale Coupe de France 2009/2010 - Photo Thomas Pictures / Jean Paul Thomas / Icon Sport

Damien Bridonneau était l'invité d'ACS hier soir. Il a évoqué la situation de l'AS Saint-Etienne en revenant sur la dernière rencontre des Verts à Niort. Il voit le début d'une belle histoire et demande de la patience. Extraits.

" 80 voir 90 % de l’effectif a changé"

Damien Bridonneau : « Pour la petite histoire, je suis niortais. Avant la rencontre Niort - Saint-Étienne, j’ai passé un coup de fil à Fred Émile pour lui rappeler que la dernière fois que Saint-Étienne s’est déplacé à Niort, nous avions gagné 1-0. C’était l’année de la montée. J’espère que ça va relancer un peu l’AS Saint-Étienne et le staff de Laurent Batlles.

Je trouve que la cellule de recrutement a fait un très bon boulot depuis décembre. La première alchimie du début de saison a été très compliquée malheureusement. 80 voir 90 % de l’effectif a changé. La L2, ce n’est pas le même métier. Ce n’est pas le même football. À un moment donné, il faut aussi que Saint-Étienne se remette dans le bon sens. La L2 c’est un combat.

J’ai beaucoup aimé le match à Niort. Je pense qu’il faut être patient. Les recrues qui sont arrivées vont faire un bien énorme. Ils vont prendre de la confiance. C’est un tout.

À un moment donné, il faut rebooster tout le monde. Il n’y a que les résultats et la performance qui feront que les Saint-Étienne repartira.

Il faut encourager nos Verts. Il faut encourager nos joueurs. Il faut encourager notre staff.

Damien BRIDONNEAU - Creteil / Bastia - 03.11.2006 - 14eme journee de Ligue 2 - Photo

Une ossature se dessine

J’ai beaucoup aimé notre défense. Nous n’avons pas pris de but. Elle a été sérieuse et généreuse. Il commence à avoir une ossature. Tu as besoin d’une équipe qui doit être régulière. Tu as besoin d’avoir un 11 de départ qui va être souvent le même. C’est une vie de groupe. Il doit avoir des remplaçants concernés. Sur ce que j’ai vu du match à Niort, Saint-Étienne est enfin rentré en Ligue 2. Match du guerrier. Il y a eu de l’impact, il y a eu des duels, j’ai vu des gars qui mordaient les deuxièmes ballons. C’était un match sérieux et difficile. Pas un match facile puisqu’il y avait la tremblote. Quand tu es dernier, que tu es l’AS Saint-Étienne. Si Niort gagnait c’était encore 3 points de différence !

Je pense que ça a été un soulagement pour tout le monde. Ne pas oublier que ce club est en restructuration complète. Il y a un jeune entraîneur en place. Il aime le club. lI aime les joueurs. Les joueurs ne se connaissaient pas et il y a eu beaucoup de péripéties. Il a fait avec ce qu’il pouvait. Il a un système de jeu qu’il est en train de mettre en place. Maintenant il faut être patient. C’était sure qu’on ne remonterait pas cette année.

Les joueurs de Ligue 1 ne peuvent pas jouer en Ligue 2. Je fais toute ma carrière dans ce championnat."

A lire également :  Formation U17 : les Verts font le job à Grenoble !
P