2 avril 2023
Peuple-Vert.fr РFoot РASSE РActualit̩ Live
Actualité

🗣 Raymond Domenech aime la rivalité du derby

Raymond DOMENECH - 01.06.2009 - Conference de presse Equipe de France - Stade Geoffroy Guichard - Saint Etienne - Photo : Thomas Pictures / Jean Paul Thomas / Icon Sport

Raymond Domenech, lyonnais de toujours, n'est pas le personnage le plus apprécié dans le forez. Loin de là. Il accorde une interview dans Le Progrès. Il revient sur son parcours sous le maillot lyonnais et évoque naturellement les derbys qu'il a pu disputer. Extraits.

"De 1984 à 2010, et jusqu’à une ultime pige à Nantes en 2021, Domenech a vécu une longue deuxième carrière sur le banc.

« J’étais coach dans l’âme, j’ai même passé mon BE1 à 24 ans à Voiron », dit-il. À l’OL, à son arrivée en 1988, il va prendre de la place sur le banc. [...]

Il a aussi renflammé le derby. « Di Nallo m’avait mis au parfum et j’ai entretenu la rivalité avec bonheur. Ça a débuté au temps de la Gambardella. On était plusieurs des deux clubs en équipe de France juniors. Ils venaient de leur banlieue jusqu’à Lyon dans leurs vieux trains et on partait ensemble à Paris ! Mais on se respectait. Beaucoup de potes sont d’anciens Verts : Repellini, Revelli, Santini, Sarramagna…  »

Raymond DOMENECH - 10.02.2015 - Red Star / Saint Etienne - 1/8Finale Coupe de France
Photo

Joueur, c’est le derby d’avril 1971 en Coupe de France, qui l’a marqué. « On perd 0-2 là-bas en 1/8e aller, et Keita après son but, vient faire le malin devant Baeza. « Jeannot » lui a couru après jusqu’au vestiaire en criant : « au retour, tu viens dans la surface, tu es mort ! » Keita a eu la trouille et il n’est pas entré dans la surface ! On gagne 3-0 avec un Di Nallo exceptionnel. On a fait ce que les Verts faisaient en Coupe d’Europe. »

Comme coach, c’est celui gagné à Sainté (1-0) en 1990, qu’il place au sommet. « On avait défendu une heure et demie. Bouafia s’engage et je hurle. Il centre, il n’y a pas un Lyonnais à trente mètres, mais Kastendeuch tacle et ça va au fond. Un régal ! »

Raymond DOMENECH Coach of Nantes and Referee Eric WATTELLIER during the Ligue 1 soccer match between AS Saint-Etienne and FC Nantes at Geoffroy Guichard stadium on February 3, 2021 in Saint-Etienne, France. (Photo by Romain Biard/Icon Sport)

Ses petites phrases aussi ont épicé le derby. « De l’impro totale, j’étais dans le jeu », sourit-il, à l’image du fameux « à l’envers comme à l’endroit, le vert me donne des boutons. »

Hué et content de ses effets chez les Verts, Domenech, plus tard à la tête des Espoirs, était mieux reçu. « Je venais voir leurs joueurs, je n’étais plus le Lyonnais. Ils ne m’ont même jamais cassé ma voiture… »

A lire également :  🎟 Le Black Friday à la rescousse pour une équipe au fond du classement !
error: Ce contenu est protégé !!
P