18 mai 2022
Actualité

🗣 Pascal Dupraz : "Arnaud (Nordin) est venu m'en parler"

23 Adil RAMI (estac) - 18 Arnaud NORDIN (asse) during the Ligue 1 Uber Eats match between Troyes and Saint-Etienne at Stade de l'Aube on November 21, 2021 in Troyes, France. (Photo by Dave Winter/FEP/Icon Sport) - Stade de l'Aube - Troyes (France)

Pascal Dupraz s'est présenté en conférence de presse cette après-midi. L'occasion d'aborder différent sujets. Y compris celui d'Arnaud Nordin. Extraits.

Pascal Dupraz : "" Pour ce qui est des résultats, c’est plus prolyxe que naguère mais pas assez pour être tiré d’affaire. « Autant à Lorient par exemple il me tardait que la mi-temps arrive pour changer les choses, pour rectifier. Autant, à la mi-temps mercredi, mon livret A je l’aurais bien mis. On est jamais sûr bien entendu, mais je pensais sincèrement à la fois qu’on avait la capacité… on s’attendait bien à ce que Nice reparte avec de meilleurs intentions mais je m’attendais pas à ce qu’on ait comme ça 9 minutes où tout d’un coup il n’y ait plus rien qui se passe. Parce que Malgré tout, une fois qu’ils ont marqué leurs 3 buts, on a ressorti la tête de l’eau."

Il y a des ressorts psychologiques, athlétiques, techniques, technico-tactiques. Des entraineurs bien plus prestigieux que moi se sont cassés les dents avec cet effectif-là, c’est ce qui a conduit à ce que je sois là aujourd’hui. Cela dit, ce que je vois, c’est que les joueurs sont extrêmement investis, aucun des joueurs n’a lâché, il reste 2 journées. Vous allez me dire c’est bien normal qu’ils ne lâchent pas, mais aux vues du contexte : nombre de joueurs en fin de contrat, incertitude bien logique qui plane… Et pour autant, ces joueurs-là sont investis. C’est encore une fois une donnée objective.

L’engouement que suscite ce club, l’environnement, fait qu’à un moment donné, tout le monde a cru que ça allait être facile. C’était sans compter le calendrier, sans compter malheureusement… Parce que là, encore une fois. complètement objectivement, il y a l’apparition de Sacko dans notre équipe, qui équilibre beaucoup de choses, une fois qu’il n’est plus là, ça déséquilibre pas mal de choses aussi. Donc, tout le monde s’attendait à un maintien plus probant. C’était aussi sans compter le calendrier.

Encore une fois, l’ASSE ne doit jamais perdre. Ca c’est dans le contexte de Saint-Etienne. Quand l’ASSE perd contre Monaco, Paris, ou Nice, on ne parle pas des mêmes carrosses. Et cela dit, pourtant contre ces équipes-là, y compris contre Nice, la meilleure défense du championnat, on a quand même réussi à marquer 2 buts et à se procurer beaucoup d’occasions. On aurait du en marquer davantage que 2

Une chance sur 2. 50% de chance. Et la chance de disputer cette chance. La chance d’avoir fait en sorte que les supporters reviennent au stade. La chance que les gens commencent à espérer que l’ASSE se maintienne. Et cette chance-là, elle est constante, parce que tous ceux qui veulent du bien à l’ASSE espèrent toujours. C’est donc qu’on est dans le match.

(Arnaud Nordin) Il est venu m’en parler une fois qu’il a vu que nous avions constaté qu’il avait signé. Et comme c’est un super gamin, bah voilà il est venu, et il m’a dit. Moi la seule question que je lui ai posé, et depuis il me l’a confirmé, parce que là encore une fois, ça n’est pas l’heure des bilans, mais à un moment donné il va falloir quand même qu’on dise qui a performé, et à ce titre-là, depuis que je suis là, Arnaud, j’en suis pleinement satisfait, et je vais encore l’être dans les 2 matchs à venir, parce que je sais qu’il est impliqué comme tous les collègues."

 

P