24 février 2024
Peuple-Vert.fr – Foot – ASSE – Actualité Live
Actualité

🗣 "Ne pas crier victoire. Il y a tout juste un an, cela avait coûté tellement cher aux Verts de Pascal Dupraz"

Pascal DUPRAZ (Entraineur Saint-Etienne ASSE) during the Ligue 1 Uber Eats match between Saint Etienne and Marseille at Stade Geoffroy-Guichard on April 2, 2022 in Saint-Etienne, France. (Photo by Alex Martin/FEP/Icon Sport) - Photo by Icon sport

Comme chaque semaine, Laurent Hess, journaliste pour But Saint-Etienne a livré son analyse sur la dernière rencontre des Verts. Extraits.

"Didier Tholot pouvait pester hier soir après la défaite de son équipe à Geoffroy-Guichard. « On n'a rien eu à envier à l'ASSE sur la qualité de jeu." [...]

Si la prestation des Verts n'aura pas été très aboutie, l'essentiel est bien évidemment ailleurs et l'opération au classement est la principale satisfaction de la soirée. Avec les défaites de Niort, de Rodez et de Nîmes, et le match nul de Dijon à Valenciennes, l'ASSE compte à présent 7 points d'avance sur le premier relégable (Dijon), elle qui comptait un retard de 7 points sur le premier non relégable il y a tout juste deux mois, fin décembre, après sa défaite à Annecy (1-2).

Un redressement spectaculaire qui tient pour beaucoup à l'apport des recrues mais aussi au nouvel état d'esprit qui accompagne l'équipe, comme l'a confié Jean-Philippe Krasso à sa sortie des vestiaires. « Ce qui a changé ? Depuis le début de l'année, on se fait plus violence. On fait les efforts. On se bat. On est devenue une vraie équipe et les résultats nous permettent de prendre confiance. Les victoires appellent les victoires. »

En 2023, les Verts en comptent 6, en 8 matches. Ils ont le meilleur bilan de L2 depuis le début de l'année. Après avoir battu quatre concurrents directs (Annecy, Dijon, Nîmes et Pau) lors des quatre dernières journées, en février, ils vont se frotter en ce début de mois de mars à trois équipes du haut du tableau :

Bordeaux, Amiens et Le Havre. « Bordeaux, c'est une belle affiche. On va pouvoir voir ce que l'on vaut vraiment. Franchement, j'ai hâte d'y être », expliquait hier soir Dennis Appiah, dans un grand sourire. [...]

Quant à Laurent Batlles, il a insisté avec son discours de ces dernières semaines, sa volonté de poursuivre la remontée au classement, sans verser dans l'euphorie, conscient que la situation impose de rester humble et de ne pas crier victoire. Il y a tout juste un an, cela avait coûté tellement cher aux Verts de Pascal Dupraz... Un devoir de mémoire qui, si l'embellie est appréciable, encourage à redoubler de vigilance."

P
Peuple Vert

GRATUIT
VOIR