3 juin 2023
Peuple-Vert.fr РFoot РASSE РActualit̩ Live
Actualité

🗣 M. Debuchy "Je n'ai pas envie de dire stop !"

Après une première saison délicate à Valenciennes, l'ancien capitaine des Verts Mathieu Debuchy revient bien. Jouant le haut de tableau cette année (6ème avec le VAFC), le défenseur revient pour le site Ligue2.fr sur son actu et son futur. Extraits.

Membre du conseil des sages

Mathieu Debuchy : " On discute un peu de tout. On peut parler des défis qu’on se fixe durant la saison, des voyages d’avant-match, des mises au vert, des jours de repos… Cela permet au coach d’échanger avec certains joueurs pour prendre la température avec le vestiaire et d’avoir des relais.

On a d’un côté des joueurs plus anciens - je ne veux pas dire vieux car je n’aime pas ce mot – avec pas mal d’expérience, puis des jeunes qui sont pour la plupart issus du centre de formation. C’est vrai que cela a plutôt bien pris et créé un ensemble homogène qui tourne bien.

26 Mathieu DEBUCHY (vafc) during the Ligue 2 BKT match between Bordeaux and Valenciennes at Stade Matmut Atlantique on July 30, 2022 in Bordeaux, France. (Photo by Dave Winter/FEP/Icon Sport) - Photo by Icon sport

Son rôle auprès des jeunes

Je suis disponible pour tous les jeunes : ceux qui veulent discuter et ceux qui sont demandeurs de conseils. Je suis aussi là pour les encadrer au quotidien. Bien sûr, mon premier rôle, c’est de faire mon boulot sur le terrain et à l’entraînement, mais c’est vrai que j’ai aussi ce rôle auprès du groupe, d’apporter mon expérience et d’être à l’écoute de chaque demande.

Cela peut être à l’entraînement, à l’échauffement ou même au cours d’un match. Je peux échanger avec certains sur la façon d’aborder les matchs, avec d’autres sur les placements ou sur diverses choses qui peuvent se produire durant la semaine. Ce sont des jeunes qui ont du talent, mais qui sont également à l’écoute, c’est pour cela qu’on a réussi à créer un bon groupe. Forcément, ils doivent encore progresser et apprendre, mais ils ont la bonne mentalité. C’est le plus important.

26 Mathieu DEBUCHY (vafc) during the Ligue 2 BKT match between Bordeaux and Valenciennes at Stade Matmut Atlantique on July 30, 2022 in Bordeaux, France. (Photo by Dave Winter/FEP/Icon Sport) - Photo by Icon sport

« J’ai envie de me stabiliser dans l’axe »

Défenseur central ? C’est un poste totalement différent. On est derrière, on a une vision périphérique de toute l’équipe. Les efforts sont moins intenses, mais il faut faire preuve de davantage de vigilance car on est l’avant-dernier rempart en étant plein axe. C’est un poste auquel j’avais très peu évolué jusque là dans ma carrière, donc, même à mon âge, il a fallu trouver des automatismes. Après, c’est moi qui souhaitais à un moment donné me repositionner dans l’axe, et j’en suis satisfait.

Oui. C’est un poste où il est important de communiquer avec ses partenaires. En plus, en tant que capitaine et avec mon expérience, je me dois de savoir tenir ce rôle. Il faut savoir aider ses coéquipiers à gérer les espaces, notamment entre les lignes, mais aussi savoir gérer les joueurs qui se placent dans le dos de nos milieux défensifs et également communiquer avec son latéral. C’est vraiment un poste où il faut être d’autant plus vigilant.

J’ai cette envie de me stabiliser dans l’axe pour découvrir autre chose. Du fait de mon âge aussi, il faut savoir évoluer et changer.

Mathieu DEBUCHY of Valenciennes during the Ligue 2 BKT match between Valenciennes and Saint Etienne at Stade du Hainaut on August 27, 2022 in Valenciennes, France. (Photo by Franco Arland/Icon Sport)

Bientôt la fin de carrière ?

Ma passion du ballon est toujours là. C’est celle qui m’anime depuis mon enfance. Quand j’ai eu l’opportunité de revenir dans la région et de signer à Valenciennes, après beaucoup de discussions avec le président, j’ai trouvé un club structuré. Aujourd’hui, j’ai toujours l’envie de continuer à jouer au ballon et de prendre du plaisir. Le plaisir, c’est ce qui m’amine au quotidien.

J’ai toujours cette adrénaline qui est importante pour un sportif en moi. Je garde cette envie d’aller à l’entraînement, de jouer des matchs… Donc, tant que j’ai cette flamme et que mon corps suit, je n’ai pas envie de dire stop. Après, je ne sais pas jusqu’à quel âge je vais continuer. Je vais arriver en fin de contrat, donc il y aura une réflexion comme chaque année puis je déciderai tranquillement.

Forcément, je resterai dans le milieu du foot. J'ai envie de découvrir certaines choses. La formation des jeunes m’attire mais je n’ai pas encore une idée fixe. Je reste ouvert, je regarde, j’écoute, puis je prendrai une décision en temps voulu par rapport à ça. Si ce n’est pas dans la formation, ça peut être dans le recrutement ou un à poste un peu plus éloigné du terrain. Coach ? Pourquoi pas. Honnêtement, je n’ai pas encore fait mon choix.

P
Peuple Vert

GRATUIT
VOIR