3 octobre 2023
Peuple-Vert.fr – Foot – ASSE – Actualité Live
Actualité

🗣 Les éducateurs tous fans de Louis Mouton

37 Louis MOUTON (asse) during the Ligue 2 BKT match between AS Saint-Etienne and Paris FC at Stade Geoffroy-Guichard on October 15, 2022 in Saint-Etienne, France. (Photo by Dave Winter/FEP/Icon Sport) - Photo by Icon sport

Il figure parmi les trouvailles de la saison. Plusieurs apparitions pour Louis Mouton en pro cette année, il continue son chemin dans une carrière qui débute bien. L'ASSE présente son parcours à travers ses éducateurs dans la dernière édition de maillot Vert.

Patrick Imbert, éducateurs à l'ES Veauche : "Le cœur. Gros comme ça ! La banane. Louis a toujours eu la banane.

Il aimait par dessus tout ses copains. Et s'attachait à jouer pour le collectif. Il ne tirait pas la couverture à lui. Bien sûr, il était en mesure de pouvoir faire seul la différence, mais bien souvent, il privilégiait la passe. Sa qualité de passe et son altruisme constituaient d'ailleurs ses principales qualités. Et déjà, il détestait perdre. Il n'acceptait pas la défaite. C'était l'un de ses traits de caractère. Mes fils, Baptiste et Pierre, et moi-même, nous le voyons encore fréquemment. Il n'a pas changé. Il est le même : humble, avenant, poli. Il a des valeurs, celles d'un garçon qui a reçu une bonne éducation."

 "En U13, nous avions disputé un tournoi à La Fouillouse. Nous obtenons un coup-franc au milieu du terrain. Je vois Louis s'emparer du ballon. Je pense alors : "il ne va quand même pas frapper d'ici..." Avec mon homologue, nos regards se croisent. Il esquisse un petit sourire. Il imagine sans doute que tir, si tir il y a, atteindra péniblement la surface de réparation. Il se fichera sous la transversale, Louis m'a regardé avec un immense sourire aux lèvres et nous avons remporté ce tournoi ! Avant de conclure :"Au sein de notre club, nous sommes tous forcément très fiers de la réussite de tous ces jeunes qui ont débuté à Veauche. C'est un sentiment qui me paraît pour le moins légitime."

Stéphane Rioux. "Ces réussites, ces trajectoires, sont forcément toujours gratifiantes pour un club tel que le nôtre. Concernant Louis, je ne suis pas surpris. Bien entouré, il s'est donné les moyens de ses ambitions. À la demande de l'ASSE qu'il a rejointe l'année suivante, nous l'avions surclassé en U13 alors qu'il n'était encore que U11. Et il était déjà nettement au-dessus. Il était tout à la fois notre ratisseur et notre distributeur.

Il grattait des ballons et les distillait. Il était présent à la récupération et dans l'orientation du jeu. Il voyait juste et vite, faisait preuve d'abattage et de lucidité, de puissance et de pertinence dans ses choix. Louis, c'était en quelque sorte le couteau suisse de notre milieu de terrain. En dépit de son jeune âge, il avait déjà une forme d'assurance dans son jeu et, par exemple, était appelé à tirer les coups de pied arrêtés."

Il a beaucoup donné, consenti des efforts depuis des années pour toucher au but. Ses blessures auraient pu saper son moral. Il a su, au contraire, surmonter ces difficultés, ces aléas que connaissent tous les sportifs. Il en est aujourd'hui récompensé et c'est, à mes yeux, amplement mérité."

Source : Asse.fr

P
Peuple Vert

GRATUIT
VOIR