28 juin 2022
Actualité

🗣 Dylan Chambost est quelqu'un de bien

14 Dylan CHAMBOST (estac) during the Ligue 1 match between Lens and Troyes at Stade Bollaert-Delelis on November 5, 2021 in Lens, France. (Photo by Philippe Lecoeur/FEP/Icon Sport)

Dylan Chambost est la première recrue estivale de l'AS Saint-Etienne. Nous avons échangé avec Alan Mangin, journaliste pour l'Est-Eclair.

Dylan est arrivé dans les valises de Laurent Batlles. Comment s’est déroulé son arrivée à l’ESTAC ?

'Dylan est arrivé il y a 3 ans avec Laurent Batlles. Pour être franc, à Troyes, nous ne le connaissions pas du tout. On a regardé son CV et on pensait que c'était plutôt un joueur de réserve. Ou une doublure pour Maxime Barthelme. Ils avaient le même profil. Technique, gaucher, capable de jouer sur un côté ou derrière l'attaquant. C'était vraiment une doublure au départ. Puis il a fait son trou.

La première saison, il était remplaçant. Mais déjà à la fin de saison, arrétée par le Covid, il jouait plus souvent. On sentait bien que la saison suivante il exploserait et ça a été le cas. La seconde saison à Troyes, il réalise une saison vraiment pleine. 36 matchs joués. Un titulaire quasiment indiscutable. Dans le système en losange de Laurent Batlles, il s'est régalé. Il avait des joueurs autour de lui qui étaient techniques. Un jeu et des partenaires qui lui correspondaient totalement. 

Je pense qu'il a besoin de ça Dylan pour être épanoui. Il aime le football au sol avec beaucoup de passes. Un jeu à l'espagnol. Il a besoin de mouvement autour de lui, des appels devant car il a une bonne patte."

Dylan CHAMBOST of Troyes and Massadio HAIDARA of Rc Lens during the Ligue 1 match between Lens and Troyes at Stade Bollaert-Delelis on November 5, 2021 in Lens, France. (Photo by Anthony Dibon/Icon Sport)

Comment expliques-tu que ces stats restent relativement moyenne ?

" C'est difficile à expliquer. Même la seconde saison où il fait une saison pleine il ne marque qu'un but et trois passes déc'. C'est vraiment léger dans une équipe qui marquait beaucoup, qui avait beaucoup d'occasions. C'est un peu étonnant. J'ai dû revérifier car je ne pensais pas que c'était si faible.

Je sais que le staff lui demandait de davantage tenter sa chance. Il a une belle frappe Dylan. C'est même lui qui prenait les corners et les coups francs. Sans vraiment de réussite. C'est peut-être un manque de confiance en lui. C'est quelqu'un qui a besoin de confiance autour de lui pour être bon.

Il est parfois trop altruiste. Il aime régaler ses partenaires. Après c'est un joueur qui ne va pas très vite. Ce n'est pas un joueur qui, dans la surface, va déposer un défenseur sur un dribble et marquer. C'est plutôt un joueur qui va marquer en une touche de balle ou par une frappe de loin.

C'est vraiment son axe de progression ! Etre efficace devant le but et décisif. Je ne sais pas dans quelle position va le faire jouer Laurent Batlles. Vu le recrutement en cours, on a un peu l'impression qu'il va rééditer le système en 3-6-1 comme à Troyes. On peut imaginer Dylan plutôt jouer dans l'axe derrière l'attaquant." 

08 Jean ONANA (fcgb) during the Ligue 1 Uber Eats match Bordeaux and Troyes at Stade Matmut Atlantique on March 6, 2022 in Bordeaux, France. (Photo by Christophe Saidi/FEP/Icon Sport) - Photo by Icon sport

Le départ de Laurent Batlles lui a été fatale ou trop léger pour la Ligue 1 ?

" Je ne dirais pas que le départ de Laurent Batlles lui a été fatal. Sur la première partie de saison cette année, Laurent faisait très peu jouer Dylan. Il a eu sa chance à deux moments cette saison. Au tout début, quand le recrutement n'était pas finalisé à Troyes. Il a fait la prépa et les premiers matchs. Il n'a pas su saisir sa chance sur ce début de saison.

Puis il a de nouveau eu sa chance pendant la CAN. Bruno Irles l'a utilisé en milieu défensif. A la récupération dans un rôle bien plus défensif. Pas forcément évident pour lui. Je trouve malgré tout qu'il s'en est plutôt bien sorti. Au départ ça semblait léger pour la Ligue 1. Il a été plutot bon. Je garde en tête un grand match de sa part lors de la victoire de Troyes à Bordeaux. C'était le match de la peur. Il avait fait un super match.

C'est un joueur qui ne s'est pas imposé en Ligue 1 mais il n'est pas loin d'avoir le niveau pour. Il va descendre à Sainté pour mieux rebondir. Je ne serais pas étonné de le revoir en Ligue 1 dans quelques années."

14 Dylan CHAMBOST (estac) during the Ligue 1 Uber Eats match Bordeaux and Troyes at Stade Matmut Atlantique on March 6, 2022 in Bordeaux, France. (Photo by Christophe Saidi/FEP/Icon Sport) - Photo by Icon sport

Enfin, de manière générale, quel souvenir te laissera les 3 ans de Dylan dans l’Aube ?

"En 3 ans, il a laissé d'excellents souvenirs. C'est quelqu'un de bien Dylan. Avenant, souriant. Une personne simple et qui n'a pas la grosse tête. Il a toujours répondu présent auprès des supporters. Son côté humain laissera un bon souvenir à Troyes.

Sportivement, c'est plus mitigé. Le titre de L2 et sa saison pleine restera évidement son meilleur moment. La première année et la troisième ont été plus compliquées. Il a réussi a s'imposer en Ligue 2. Pour la Ligue 1, il lui a manqué du temps. Il a finalement peu jouer avec l'équipe quand elle tournait mieux. Il avait joué 3 minutes en 2 mois. Mais toujours dans le grouep. Jamais écarté. D'où l'importance de côté humain que je souligne. On peut compter sur lui.

C'est bien pour tout le monde. Il va retrouver du temps de jeu, un environnement et un coach qu'il connait. C'et pour lui un nouveau départ."

A lire également :  Mercato : Une pépite stéphanoise en direction de la Série A ?
P