1 mars 2024
Peuple-Vert.fr – Foot – ASSE – Actualité Live
Actualité

🔥Vente ASSE : Grande annonce à venir jeudi ?

Bernard Caiazzo president of Saint Etienne during the French Ligue 1 match between Paris Saint Germain and AS Saint Etienne on September 14, 2018 in Paris, France. (Photo by Anthony Dibon/Icon Sport)

La vente de l'AS Saint-Etienne est à nouveau au centre de l'actualité stéphanoise. Si ce sujet exaspère, la vente reste très attendue par le Peuple Vert. Celle-ci pourrait-elle arriver d'ici à la fin d'année 2023 ?

État des lieux d'une vente qui revient dans l'actualité verte

Le 15 novembre dernier, Bernard Lions affirmait dans les colonnes de l'Equipe que le dénouement de la vente se rapprochait enfin. Plus précisément, que les deux propriétaires de l'ASSE allait bientôt se trouver dans l'obligation de céder leurs parts :

"Si la vente de joueurs (Denis Bouanga, Lucas Gourna-Douath, Mahdi Camara...), les plus-values touchées à la revente de certains (comme Wesley Fofana) et les 16,5 M€ perçus via CVC, la société commerciale de la LFP, ont amorti le crash financier de la relégation, cela ne sera plus le cas, à compter de juillet 2024.

La pauvreté de son actif joueurs ne l'aidera plus à combler son déficit structurel. Tandis que Romeyer ne pourra pas payer, Caïazzo ne voudra pas. Il ne l'a jamais fait."

En d'autres termes, si l'ASSE ne monte pas à l'issue de la saison, elle devra revoir son modèle économique et son rythme de vie afin de rééquilibrer les dépenses aux recettes d'un club de Ligue 2.

Si des efforts ont été réalisés en ce sens sous la houlette de Jean-François Soucasse, la balance reste encore loin d'être à l'équilibre.

Le constat est implacable. Les deux actionnaires se trouvent dans une situation qui les pousse chaque jour davantage à vendre l'ASSE. Mais jusqu'à quand pourront-ils attendre ? Si la volonté est réellement de vendre (on peut légitimement se poser la question après cinq années d'échec en la matière) À qui vendre ?

Vente ASSE : 3 candidats ?

Le 20 novembre 2023, Le Progrès évoquait trois projets :

" Après moult espoirs déçus de candidats sérieux et d’autres beaucoup plus fantaisistes, deux dossiers « qui tiennent la route », l’un français, l’autre étranger, seraient cette fois en haut de la pile selon l’entourage des deux propriétaires.

L’un, selon ces mêmes sources, pourrait faire rentrer l’ASSE dans « les tops clubs de Ligue 1 à l’instar de l’OM ou de Nice » [...]

 Une chose est sûre, le club ne laisse pas indifférent puisque pas loin d’une demi-douzaine d’autres prétendants se seraient manifestés il y a peu auprès de KPMG, le cabinet d’audit chargé d’étudier les dossiers."

Hasard du calendrier ou non, l'ASSE se présentait devant la DNCG le lendemain, mardi 21 novembre. Selon nos informations, aucun dossier de vente n'aurait été évoqué devant la Commission de Contrôle.

Enfin, mentionné par l'Equipe, le projet piloté par Paulo Tavares aurait été définitivement écarté. Affirmation démentie par l'intéressé qui, sans en dire plus, "assure avoir bloqué 40 millions d'euros pour le rachat des parts".

Annonce de la vente ce jeudi ?

Après ces différents articles, c'est au tour du média "Le Pays" d'alimenter le sujet :

" Sixièmes, les Verts sont à la même hauteur que l'En avant Guingamp (5e) qui sera le prochain adversaire dans le Chaudron, à un (petit) match des Angevins. Rien de perdu ni de catastrophique si ce groupe donnait quelques signes encourageants. Qui se font trop rares, actuellement.

Cette dernière défaite pourrait avoir une conséquence immédiate : il se murmure qu'un conseil de surveillance exceptionnel pourrait être convoqué dès cette semaine, jeudi par exemple. Avec, enfin, la vente du club en ligne de mire pour préparer au plus vite le prochain mercato hivernal. À suivre."

Simple rumeur ?

À ce jour, un Conseil de Surveillance est bien programmé ce jeudi 30 novembre. Celui-ci était prévu. Plusieurs membres proches de Bernard Caïazzo sont même attendus dans le Forez. Un déplacement qui fait forcément parler. S'il est aujourd'hui impossible d'affirmer que Bernard Caïazzo sera du voyage, cette organisation diffère des dernières pratiques plus habituées à des participations en visio-conférence.

Suffisant pour alimenter la rumeur d'une grande annonce à venir ? Possible. De notre côté, on nous assure qu'aucun dossier n'est sur le point de se boucler pour l'heure. Mais la vente de l'AS Saint-Etienne est un sujet qu'il faut prendre avec beaucoup de prudence et d'humilité. À suivre dans les prochains épisodes de cette saga interminable.

P
Peuple Vert

GRATUIT
VOIR