28 février 2024
Peuple-Vert.fr – Foot – ASSE – Actualité Live
Actualité

🔎 Loïc Perrin également dans la tourmente

Loic PERRIN during the Ligue 2 BKT match between Saint Etienne and Bordeaux at Stade Geoffroy-Guichard on September 10, 2022 in Saint-Etienne, France. (Photo by Dave Winter/FEP/Icon Sport) - Photo by Icon sport

L'état d'urgence est décrété du côté de l'AS Saint-Etienne. Les Verts sont derniers de Ligue 2. Le coordinateur sportif de l'AS Saint-Etienne n'est pas épargné par la critique avec un bilan difficile à défendre.

Une reconversion anticipée

Il y a tout juste un an, Loïc Perrin acceptait d'anticiper sa reconversion à seulement 37 ans. L'ancien défenseur et capitaine historique de l'ASSE préparait sereinement la seconde partie de sa carrière professionnelle. Après une saison en tant que consultant, il entame  un cursus à Limoges afin d'apprendre les rouages du métier. Une prise de recul sur le forez qui n'aura pas duré longtemps. Il est appelé à la rescousse dans son club de toujours. L'AS Saint-Etienne part en lambeaux. Les Verts n'ont que 12 points à la trêve. Il faut sauver le club.

Le climat est déjà très tendu à l'époque. Les supporters demandent les départs de Claude Puel et des actionnaires. Ils seront entendus pour le premier cité uniquement. Loïc Perrin se voit sollicité et répond favorablement à la proposition qui lui est faite. Le 6 décembre 2021, il devient officiellement coordinateur sportif de l'ASSE. Le club communique : "L’homme aux 470 matchs sous le maillot Vert aura pour mission de mettre son expérience, sa parfaite connaissance du club et du football professionnel au service de la stratégie sportive stéphanoise."

Concrètement, il a pour mission de mener le projet sportif d'un club qui coule. Une décision qui pourrait en bonus calmer la colère qui gronde dans les gradins. Dès le mois de mars dernier, il prend l'entière responsabilité du recrutement stéphanois après le départ de Jean-Luc Buisine. Le costume est grand dans un contexte instable.

Un bilan insatisfaisant

Après deux mercatos, le constat est implacable. Sportivement les Verts sont aujourd'hui derniers de Ligue 2. L'hiver dernier, les joueurs retenus pour renforcer l'effectif sont arrivés en cours de forme et/ou n'ont pas permis à l'équipe de se relever. Convaincre des joueurs de qualité en pleine possession de leurs moyens en disposant d'une marge financière limitée relevait du miracle. De faibles moyens pour un club dernier du championnat. Un challenge trop grand que Perrin n'aura réussi à relever. Le résultat est là : l'ASSE est reléguée en Ligue 2 au terme d'une saison épouvantable.
L'été dernier était l'occasion de faire table rase. Cette fois, Loïc Perrin dispose de moyens plus confortables si on compare aux autres clubs évoluant en Ligue 2. 14 joueurs ont quitté l'effectif, la masse salariale est très largement épurée. De quoi disposer d'une plus grande marge de manoeuvre. Les Verts sont limités par le temps. En 3 mois, Loïc Perrin doit trouver un entraineur et reconstruire un effectif ambitieux. Il fait le choix (concerté) de confier les clefs à Laurent Batlles qu'il arrive à convaincre. Plusieurs joueurs signent cet été pour constituer le nouveau groupe professionnel.
Force est de constater que le coordinateur sportif des Verts n'a pas réussi son dernier mercato non plus. Plusieurs joueurs ne répondent pas aux attentes. L'effectif comporte des carences évidentes. Notamment aux postes de pistons. Un an après, le bilan est clairement mauvais. Le moins que l'on puisse dire.
Loic PERRIN during the Ligue 2 BKT match between Saint Etienne and Bordeaux at Stade Geoffroy-Guichard on September 10, 2022 in Saint-Etienne, France. (Photo by Dave Winter/FEP/Icon Sport) - Photo by Icon sport

Roland Romeyer intervient

Le 14 novembre dernier,  JF. Soucasse, S. Rustem, L. Batlles et L. Perrin sont convoqués par l'actionnaire du club, Roland Romeyer. Le président du Directoire souhaite mettre les choses à plat. Lui qui a placé ces hommes demande aujourd'hui des comptes. Loin d'être satisfait des résultats, il prend la décision de reprendre en main le club.
Si aucun membre du board stéphanois n'est remercié, Roland Romeyer compte bien remuer tout le monde en remettant le nez dans tous les dossiers qui animent l'actualité stéphanoise.
Loïc Perrin est clairement visé par l'actionnaire des Verts. A tel point qu'il voit débarquer Luis De Sousa et Jean Costa pour l'aider dans la gestion du prochain mercato qui sera capital. Roland Romeyer l'a mauvaise et compte bien faire bouger les lignes.
Roland ROMEYER (President Saint-Etienne ASSE) during the Ligue 2 BKT match between AS Saint-Etienne and Paris FC at Stade Geoffroy-Guichard on October 15, 2022 in Saint-Etienne, France. (Photo by Dave Winter/FEP/Icon Sport) - Photo by Icon sport

Il n'est plus épargné par les supporters

"Capi" c'est 470 matchs sous le maillot stéphanois. Une véritable icône du forez. Un joueur qui aura réalisé l'intégralité de sa carrière à l'ASSE. Un joueur plus que respecté par les supporters jusque-là. L'ancien chouchou de Geoffroy Guichard n'a postulé pour prendre un poste si tôt après sa retraite sportive. Une histoire qui ressemble à celle de Julien Sablé qui avait accepté prendre l'intérim pour ensuite se voir décrié.
Cette immunité semble s'estomper au fil des défaites et des déceptions. Ce sentiment s'est vu formaliser ces derniers jours. Loïc Perrin n'a pas été épargné par les supporters dans la série de banderoles déployées par les ultras stéphanois : "Perrin : amour du club, incompétence, copinage... On ne veut pas d'un Romeyer 2.0" ou encore "Perrin légende du club devenu le pantin d'une direction sans ambition".
Cette fois, c'est fait, le coordinateur sportif de l'AS Saint-Etienne est clairement visé. De quoi déjà entrevoir un départ ? Il est trop tôt pour l'évoquer. Mais Roland Romeyer, qui était venu le placer à cette place complexe, se voit aujourd'hui très agacé par la situation.
P
Peuple Vert

GRATUIT
VOIR