6 décembre 2022
Actualité

👔 Claude Puel : « Il faut qu'à un moment donné ce groupe soit récompensé »

Claude PUEL (Entraineur Saint-Etienne ASSE) during the Ligue 1 Uber Eats match between Strasbourg and Saint Etienne at Stade de la Meinau on October 17, 2021 in Strasbourg, France. (Photo by Christophe Saidi/FEP/Icon Sport) - Stade de la Meinau - Strasbourg (France)

Claude Puel est revenu sur le match après ce nouveau nul des Verts :

Je pense qu'on a eu quelques alertes, on a subi des situations qu'on doit mieux gérer, il y a des ballons qui passent devant notre but. On a un scénario avec un coup franc et un but. Heureusement que Wahbi nous remet très vite dans le bon sens avec un superbe but, une superbe initiative. Il tente souvent ce geste, il l'avait tenté sept ou huit fois lors des matches amicaux mais pas un n'était arrivé. Là ça tombe très bien aujourd'hui, c'est un super but qui nous rend bien service. Wahbi est très important depuis le début de saison. En première mi-temps, on a manqué un petit peu de lucidité, de discernement, notamment sur les longs ballons sur le jeu très direct des Messins pour jouer les deuxièmes ballons, pour jouer dans le dos de notre défense.

On s'est mieux situé en seconde période avec de meilleures couvertures. Je crois qu'on a pris l'ascendant physiquement sur cette équipe. C'est dommage, il ne manque pas grand chose pour capitaliser. Mais eux aussi auraient pu nous faire mal sur deux occasions en deuxième mi-temps. C'est un point de pris à l'extérieur même si ça n'arrange pas les deux équipes mais on reste dans la lignée de la solidarité, dans cette volonté d'entreprendre, dans tout ce qu'on essaie de faire. On a un état d'esprit qui est superbe en ce moment, il faut continuer et chez nous trouver l'ouverture.

Est-ce que je suis en danger après cette série de 14 matches sans succès ? Je vais tout le temps recevoir ce genre de questions. Ce qui m'intéresse, c'est que mon groupe ne lâche rien. On l'a vu encore aujourd'hui, on perd très vite Neyou alors qu'il est très important pour ressortir les ballons surtout contre ce genre d'équipe, on concède l'ouverture du score et malgré tout ça on est toujours là, on ne lâche rien et on revient. Quand on voit ce qu'on est capable de faire contre Angers dans des circonstances très difficiles sachant que s'ils gagnaient chez nous, ils étaient deuxièmes du championnat. On les étouffés, on a joué, on a fait 17 tirs. Il faut qu'à un moment donné ce groupe soit récompensé." 

A lire également :  Les supporters stéphanois croient-ils encore au maintien des Verts ? 👉 Réponse !
P