29 novembre 2022
Actualité

👀 Les anecdotes croustillantes de la saison des Verts

Roland ROMEYER / Bernard CAIAZZO - 22.02.2015 - Saint Etienne / Marseille - 26eme journee de Ligue1 Photo

L’ASSE arrive au terme d’une saison ratée. Ratée pour diverses raisons qui amènent aujourd’hui les Verts au pied du mur. Samedi l’AS Saint-Etienne jouera sa dernière finale. L’Equipe du jour nous replonge dans cette saison galère en livrant différentes anecdotes. Extraits.

Roland Romeyer change de bureau

« Romeyer s'est, enfin, retiré, de la gestion opérationnelle. Depuis la promotion de Soucasse, il a déménagé son bureau du rez-de-chaussée dans la chambre qu'il garde au premier étage du bâtiment administratif de l'Étrat. »

 

Joris Gnagnon, plus qu’un flop

« Le recrutement de Joris Gnagnon interpelle également. Quand il l'a fait venir en secret chez lui en novembre, Puel lui a offert un contrat de dix-huit mois, à 30 000 euros brut mensuels, malgré ses 11 kg de trop. L'ancien Rennais, de peur de se retrouver en Ligue 2, a refusé, préférant un bail de six mois. Face à son incapacité à perdre du poids, Soucasse a finalement ramené son salaire à 3000 € »

Puel licencié, envahissement de terrain évité

« En regardant les « baby boys » de Puel encaisser leur plus grosse fessée de la saison devant Rennes (0-5, le 5 décembre), Soucasse décide de dire stop. Il prévient Romeyer, présent en tribune présidentielle avec deux gardes du corps, et appelle Caïazzo à Dubaï. Puis, Nadir Aïch, responsable de la sécurité, court avertir les ultras que ce n'est plus la peine d'envahir le terrain au coup de sifflet final. »

Hantz maladroit avec la Visio

« Une troisième piste, menant à Frédéric Hantz, surgit comme la plus crédible. Après avoir lancé Wahbi Khazri à Bastia, où Sablé a mis fin à sa carrière de joueur, le technicien a entraîné Ryad Boudebouz à Montpellier. Exilé sur l'île Maurice, il passe son entretien d'embauche par visioconférence, le vendredi. Maîtrisant mal cet outil, il le rate. Le lendemain, Sablé perd à Reims (0-2, le 11 décembre). »

La fuite au Resto

« Attablé au Buffalo Grill avec Baptiste Hamid, son préparateur physique, le Haut-Savoyard reçoit un appel, en cette soirée du 3 janvier. Perrin peut obtenir les prêts de Bernardoni et de Sada Thioub, le gardien et l'ailier d'Angers. Ces dossiers doivent se régler sous quarante-huit heures et dans le plus grand secret. Sa surprise est dès lors d'autant plus grande quand il découvre le lendemain matin que l'info a déjà fuité. Une enquête interne révélera qu'un de ses voisins de table était un supporter des Verts »

A lire également :  ⚪🔴 Ajaccio amoureux de Jean-Philippe Krasso
P