28 juin 2022
Transferts

Mercato : Une piste des Verts prend la parole et veut tout casser !

Zinedine FERHAT of Nimes during the Ligue 1 match between Nimes Olympique and RC Strasbourg at Stade des Costieres on April 18, 2021 in Nimes, France. (Photo by Johnny Fidelin/Icon Sport) - Zinedine FERHAT - Stade des Costières - Nimes (France)

La piste de Zinédine Ferhat revient depuis plusieurs mois. Il y a peu l'insider Mohamed Toubache Ter confirmait l'intérêt de l'AS Saint-Etienne pour le milieu offensif algérien. Ce dernier prend la parole aujourd'hui dans une interview qu'il accorde à RMC. Extraits.

Zinédine Ferhat : "Jusqu’à maintenant, je ne voulais pas parler pour ne pas perturber le groupe ou mal parler de certaines personnes. Mais c’est important pour moi de parler car je ne suis pas un joueur à problème et ce qu’il s’est passé cette saison est incroyable.

Déjà, je voudrais parler de mon niveau cette saison. Je n’ai rien montré… Je vais dire la vérité aujourd’hui, j’avais perdu l’envie de jouer et ça se voyait sur le terrain. Pourtant, je n’ai jamais lâché, je me suis toujours entraîné normalement mais sur le terrain, je n’arrivais pas à oublier ce qu’il s’était passé. Je n’étais pas au mieux psychologiquement. Et puis le président a annoncé en début de saison que l’objectif n’était pas de remonter directement en L1. Comment veux-tu te motiver avec un discours comme ça ?

Après la descente du club en Ligue 2, je ne vais pas mentir, j’avais l’objectif de partir pour rester en Ligue 1, où je pense avoir fait mes preuves. Pendant le mercato, le président annonce un prix: 2,5 millions d’euros pour me laisser partir. Un prix raisonnable qui convenait à tout le monde. Du jour au lendemain, le président a tout changé… et même là, le club a reçu une offre de 3,5 millions d’euros, qu’il a refusé ! [...]

Aujourd'hui je suis au top. J’ai suivi un programme et là je vais prendre quelques vacances pour oublier un peu. L’objectif désormais, c’est de tout casser. Je veux prouver que je suis encore là. J’ai une préférence pour la Ligue 1, justement pour cet état d’esprit de revanche. Je place la France comme priorité pour mon choix de club. On a commencé des discussions avec certains clubs ici et à l’étranger. Je prends mon temps, car j’ai 29 ans et je ne veux pas me tromper. Mais je suis motivé à 100%... J’ai plus de motivation à 29 ans que lorsque je suis arrivé en France à 23 ans."

P